Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos
Rss
  1. Yukon-bouillant

    « Sarah Berthiaume et le vent du nord »

    15 Avril 2013

    « Dans Yukonstyle, pièce de Sarah Berthiaume présentée en ce moment au Théâtre d’Aujourd’hui, à Montréal, et au Théâtre La Colline, à Paris, quatre âmes esseulées traînent leur tourments dans l’immensité du Grand Nord et se confrontent à ses corbeaux annonciateurs de mauvais présages. À l’écart du monde, ils trouvent réconfort dans le territoire mais surtout dans la présence de l’autre. Entrevue à Bouillant de culture avec l’auteure et avec la comédienne Sophie Desmarais.»

    en savoir plus
  2. 306_yukon_p5

    Yukonstyle : «À voir absolument»

    13 Avril 2013

    « Sarah Berthiaume signe ici une œuvre d’une grande beauté et arrive à dépeindre toute la détresse de quatre âmes prisonnières de leur corps, prisonnières d’une liberté trop grande. À voir absolument.»
    Camille Plourde-Lescelleur , Pieuvre.ca

    « L’histoire de la jeune auteure est portée par une distribution en tous points impeccable. Sophie Desmarais livre l’une des meilleures interprétations de personnage adolescent depuis des années, avec un bagou, une énergie, des réflexes et des intonations crédibles et divertissantes. Cynthia Wu-Maheux est tour à tour impériale, puissante, fragile, amoureuse et juste dans chacun de ses personnages. Vincent Fafard interprète avec un talent rare la force brute de son personnage, son côté renfrogné, sa mâlitude et sa vulnérabilité qui craque de partout. Au final, Yukonstyle est une histoire universelle de quête de soi, de solitude, d’affranchissement et d’esprit de communauté qu’on n’est pas sur le point d’oublier. »
    Samuel Larochelle, Sage Gamin

    en savoir plus
  3. 306_yukon_p6

    Yukonstyle : « Une pièce qu’il faut absolument aller voir »

    12 Avril 2013

    « D’abord, le texte de Sarah Berthiaume, précis, vivant, chargé d’émotions et évoquant si bien l’immensité glaciale du Yukon, nous captive du début à la fin. Puis il y a la mise en scène de Martin Faucher, dynamique, éclatée, inventive. Et il y a le fantastique quatuor de comédiens, qui passent sans problème du dialogue parlé à la narration littéraire : Sophie Desmarais qui capte parfaitement l’essence de l’adolescente désagréable mais attachante, Vincent Fafard, la rage prête à éclater du métis à demi-orphelin, Cynthia Wu-Maheux et Gérald Gagnon, le poids des coups durs de la vie. On ajoute à tout ça la musique de Neil Young, et on obtient une pièce qu’il faut absolument aller voir.»
    Jessica Émond-Ferrat, Métro

    en savoir plus
  4. 306_yukon_p1

    Yukonstyle : « D’une poésie percutante... »

    12 Avril 2013

    « [Sarah Berthiaume] livre ici une réflexion puissante sans être moraliste, qui sait s’acoquiner avec la beauté du verbe et la force évocatrice de la légende. Sur des airs de Neil Young (Heart of Gold), la pièce suit son cours, dans une mise en scène d’une implacable efficacité. […] Yukonstyle ne serait toutefois rien sans sa distribution exceptionnelle qui s’approche du sans-faute. Cynthia Wu-Maheux, dans le rôle de Yuko, emplit l’entièreté de la salle de sa présence, toujours juste, émouvante dans son jeu subtil qui combine la force à une fragilité enfouie. Gérald Gagnon offre quand à lui de grands moments de folie alcoolisée avant de se poser dans une touchante confidence. Sophie Desmarais et Vincent Fafard, loin d’être en reste, séduisent par la progression de leurs personnages vivant leurs vies comme un long combat dans lequel il ne faut pas compter les coups, sous peine de s’effondrer. »
    Thomas Dupont-Buist, Artichaut Mag

    en savoir plus
  5. 306_yukonstyle

    « La jeune dramaturge Sarah Berthiaume nous parle de Yukonstyle, une des pièces les plus attendues du printemps»

    10 Avril 2013

    « D’abord, il y a Yuko, la Japonaise de six pieds, qui cherche l’endroit du monde où il y a le moins d’immigration japonaise, avant de tout vendre et de déménager à Whitehorse avec Garin, un Métis en crise identitaire. Ne sachant pas ce qui est arrivé à sa mère, disparue dans les années 80 près de Vancouver, le jeune homme entretient son père, Dad’s, un vieil alcoolo englué dans le deuil de sa femme. Il y a aussi Kate, une petite Lolita habillée à la mode des mangas, qui fait du pouce et qui aboutit dans la maison de Yuko et Garin. Le quatuor passera l’hiver ensemble, se transformant peu à peu en communauté de chercheurs d’or intérieur. Leur histoire, ils la doivent au roadtrip from coast to coast que l’auteure Sarah Berthiaume a fait en 2008…»
    [lire la suite de l’article du Nightlife]

    en savoir plus
  6. Prix-sentinelle

    Jacques Vézina quitte ses fonctions au Théâtre d’Aujourd’hui.

    10 Avril 2013

    C’est avec grand regret que le Conseil d’administration a accepté et annonce aujourd’hui le départ de Jacques Vézina en tant que directeur administratif et codirecteur général du Théâtre d’Aujourd’hui.

    Entré en fonction à la tête du Théâtre d’Aujourd’hui en août 1998 à titre de directeur administratif et codirecteur général, Jacques Vézina quittera ses fonctions à la fin de la présente saison pour poursuivre d’autres projets professionnels dans le milieu théâtral.

    Le président du conseil, Me Harold M. White, au nom des administrateurs et des permanents du Théâtre, tient à souligner l’apport exceptionnel de Jacques Vézina aux affaires du Théâtre d’Aujourd’hui au cours des 15 dernières années. Me White a déclaré que: Jacques Vézina nous est arrivé, en 1998, alors que le Théâtre d’Aujourd’hui vivait une situation financière précaire. Grâce à son travail acharné, à son talent remarquable de gestionnaire, à sa crédibilité auprès des organismes subventionnaires et, surtout, grâce à son amour profond du théâtre, Jacques a su rétablir la bonne santé financière du Théâtre d’Aujourd’hui et ainsi permettre aux directeurs artistiques qui l’ont accompagné d’offrir au public montréalais des œuvres marquantes de la dramaturgie québécoise. Le Théâtre d’Aujourd’hui tient à exprimer sa profonde gratitude à Jacques Vézina pour le travail ainsi accompli et lui souhaite plusieurs années de santé et de bonheur auprès de ses proches.

    Formé en production à l’École nationale de théâtre, Jacques Vézina participe à la vie théâtrale montréalaise depuis près de quarante ans. Il a été cofondateur et directeur général associé du Festival de théâtre des Amériques, chef adjoint du Service du théâtre du Conseil des Arts du Canada, directeur général de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (maintenant Théâtre Denise-Pelletier) et directeur général du Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Il aura été pendant quinze ans codirecteur général et directeur administratif du Théâtre d’Aujourd’hui, accompagnant René Richard Cyr, Marie-Thérèse Fortin et Sylvain Bélanger. Il a de plus fait partie de nombreux conseils d’administration dont ceux de Culture Montréal (vice-président), de Théâtre Associés Inc. (président) et du Conseil québécois du théâtre (vice-président).

    Rappelons que le 27 mars dernier, Jacques Vézina a reçu de la part du Conseil québécois du théâtre (CQT) le prix Sentinelle pour l’ensemble de sa carrière : « On le sait, il y a les artistes et il y a ceux qui croient en eux, qui les soutiennent, qui cherchent à leur fournir tous les outils possibles à leur affirmation. Jacques Vézina est de ceux-là. Dans les coulisses plutôt que sous la lumière des projecteurs, avec l’humilité du combattant à une cause, il a œuvré au sein de quantité d’organismes, des plus humbles comme des plus grandes institutions. Nourri d’expériences nombreuses et diversifiées, fort des liens qu’il a créés au fil des ans, tant auprès des décideurs que des créateurs, Jacques Vézina a aujourd’hui sur la réalité du théâtre, sur les conditions et exercices de sa pratique, un regard d’une pertinence rare, un regard d’une infinie richesse pour l’ensemble du milieu théâtral québécois » souligne le dramaturge Stéphane Lépine à son sujet.» [tiré du communiqué du CQT]

    Un comité a été chargé par le conseil d’administration de préparer la succession de Jacques Vézina. Pour voir l’annonce…

    en savoir plus
  7. Yukon-presse

    « Sarah Berthiaume : la traversée des sentiments »

    8 Avril 2013

    « Yukonstyle, nouvelle pièce de Sarah Berthiaume, est la création la plus attendue de ce printemps théâtral. Un récit en forme de quête d’espace et d’absolu, où la langue est riche et vaste. Comme la vie…»
    [lire l’article de La Presse] (photo : David Boily, La Presse)

    en savoir plus
  8. Yukon-ledevoir

    « Yukonstyle, terre de détresse et d’enchantement »

    8 Avril 2013

    « La pièce de Sarah Berthiaume prend prétexte d’un périple vers Whitehorse pour raconter une peine d’amour inguérissable… » [lire la suite de l’article du Devoir] (photo : François Pesant, Le Devoir)

    en savoir plus
  9. 306_yukon_p6

    Notre dernière création de la saison, Yukonstyle, prend l'affiche demain!

    8 Avril 2013

    Yukonstyle de Sarah Berthiaume est une pièce au parcours exceptionnel. Écrite au retour d’un voyage au Yukon, la pièce est aujourd’hui montée quasiment simultanément à Montréal et Paris, avant d’être programmée dans les prochains mois en Autriche, en Belgique, en Suisse, en Allemagne et à Toronto. Mêlant des dialogues au langage brut et des récits empreints de poésie, le texte de Sarah Berthiaume est d’une richesse et d’une intensité rares. Il a d’ailleurs été encensé par la presse française suite à la première parisienne de la semaine passée. Long poème sur le Yukon et ses habitants dans toute leur solitude, leur isolement et leur sensibilité, Yukonstyle est à voir à partir de cette semaine.

    Il vous est déjà possible de consulter le programme de soirée en ligne. Deux vidéos d’entrevues avec Sarah Berthiaume, le metteur en scène Martin Faucher et les comédiens Vincent Fafard et Sophie Desmarais sont également disponibles. Quant au texte, publié aux Éditions Théâtrales, il sera en vente à notre bouquinerie au prix de 20 $.

    texte Sarah Berthiaume + mise en scène Martin Faucher + + + interprétation Sophie Desmarais, Vincent Fafard, Gérald Gagnon et Cynthia Wu-Maheux + + + collaborateurs Émanuelle Kirouac-Sanche, Max-Otto Fauteux, Denis Lavoie, Étienne Boucher, Alexander MacSween, Angelo Barsetti et Jean Gaudreau + + + une création du Théâtre d’Aujourd’hui

    du 9 avril au 4 mai 2013

    en savoir plus
  10. 306_yukonstyle

    « Terre promise »

    5 Avril 2013

    « Auteure notamment de Villes mortes et du Déluge après, Sarah Berthiaume voit sa pièce Yukonstyle être montée non seulement dans sa propre ville, mais aussi en France, alors que se préparent également des productions allemande, autrichienne, belge et torontoise… » [lire la suite de l’article du 24 heures]

    en savoir plus
Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Bouquinerie
  4. Fauchois
  5. Logo-bmo
  6. Logo-hydro
  7. Logo_devoir_2_
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_
  11. Dliche