Après

de Serge Boucher

une création du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Salle principale

du 23 février au 19 mars 2016


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Véritable autopsie de la nature humaine, Après raconte le séjour à l’hôpital d’un ingénieur accusé du meurtre de ses deux jeunes enfants. L’attente de son procès se fait dans un isolement presque total, interrompu uniquement par les visites de son infirmière.

À la suite de ses deux grands succès télévisuels, Aveux et Apparences, Serge Boucher fait un retour au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui avec Après. Dans cette pièce aux questionnements délicats et douloureux, il demande au spectateur de revenir sur une décision déjà prise, de remettre en question ses a priori, d’écouter la parole de celui qu’il rejette.

texte Serge Boucher mise en scène René Richard Cyr interprétation Maude Guérin, Étienne Pilon assistance à la mise en scène et régie Marie-Hélène Dufort scénographie Jean Bard costumes Cynthia St-Gelais éclairages Erwann Bernard musique Alain Dauphinais accessoires Loïc Lacroix Hoy maquillages et coiffures Jean Bégin

texte

Serge Boucher

mise en scène

René Richard Cyr

interprétation

Maude Guérin

interprétation

Étienne Pilon

assistance à la mise en scène et régie

Marie-Hélène Dufort

scénographie

Jean Bard

costumes

Cynthia St-Gelais

éclairages

Erwann Bernard

musique

Alain Dauphinais

accessoires

Loïc Lacroix Hoy

maquillages et coiffures

Jean Bégin

Il y toujours un après

« Je songe aux moments qui décident de nos existences. » Philippe Besson
Il y a toujours un Avant.
Avant?
C’était inscrit dans le ciel, les astres que cet homme et cette femme allaient se rencontrer ce jour-là?
Lui, le Patient: elle, l’infirmière?
Dès qu’elle l’a vu, elle a su que plus rien ne serait ordinaire, normal, banal dans la chambre...
Pourtant, elle en a vu d’autres, mais des comme lui…
Ça, non! Jamais.
Quand elle pénètre dans la chambre, elle est propulsée dans une autre dimension.
Le passage de cet homme dans sa vie laissera des marques indélébiles.
Elle ne sortira pas indemne de la chambre…
Après?
Il y a toujours un Après.

Serge Boucher

« Dans une chambre d’hôpital, René Richard Cyr et ses concepteurs ont orchestré avec autant de minutie que de sensibilité l’apprivoisement entre le patient et l’infirmière, un rituel de reconnaissance dans lequel Étienne Pilon et Maude Guérin sont tout simplement poignants. »
Christian Saint-Pierre, Le Devoir

« À la mise en scène, René Richard Cyr est allé, avec raison d'ailleurs, vers la sobriété et l'économie. Il n'y a pas un geste ou un déplacement de trop qui distrairaient de l'impact du dialogue. ... Sa direction de comédiens est impeccable, mais il faut dire aussi qu'il avait devant lui du matériel de qualité. Maude Guérin est sensationnelle. »
Marie-Claire Girard, Huffington Post Québec

« De la première à la dernière seconde, la pièce est dirigée par René Richard Cyr avec une éblouissante précision du geste, du ton, des hésitations et des émotions. »
Samuel Larochelle, Nightlife

« Particulièrement remarquable, Pilon trouve le ton juste pour ce père infanticide qui, en contrôle comme en pleine crise, ne nous fait jamais totalement oublier le geste qu’il a commis. »
Daphné Bathalon, MonTheatre

« L’ambiguïté et la perversité malsaine des rapports entre le patient et l’infirmière sont magistralement interprétées par les deux comédiens. La simplicité désarmante de Maude Guérin hypnotise et impressionne. Étienne Pilon s’engage avec intensité dans ce rôle hautement risqué. Parfaitement à l’aise dans cet audacieux huis clos, ils se livrent une sublime joute mémorable. »
Marie-Claude Lessard, Mat.tv

« Avec Après, une fois encore, le tandem Serge Boucher et René Richard Cyr, en même temps que le tandem Maude Guérin et René Richard Cyr, affichent une belle réussite. »
Gilles G. Lamontagne, Sors-tu.ca

« Un formidable duo »
Mazrou.com

« Dans une séquence chargée en émotions, René Richard Cyr a démontré tout le pouvoir des mots et de la noirceur. Plongé dans l’obscurité, le cerveau se laisse porter par l’imagination et par une imagerie qui lui est bien personnelle. Entendre le récit d’un drame familial dans le noir glace le sang. Une pratique théâtrale très peu exploitée, mais qui provoque chez le spectateur un réel effet coup-de-poing. »
Camille Pednault-Parent, Montréal Campus

  • Finaliste - Prix Michel-Tremblay 2016

Nouvelle

Publié le 17/11/16

Félicitations à 3 de nos auteurs 15/16, finalistes au Prix Michel-Tremblay!

Les finalistes au Prix Michel-Tremblay du CEAD ont été dévoilés hier soir et nous sommes heureux et fiers de féliciter non pas un mais trois des admirables auteurs de notre saison 15/16 : Serge Boucher (Après), Pascal Brullemans (Ce que nous avons fait) et Guillaume Corbeil (Unité modèle)!

Critiques

Publié le 24/02/16

Après de Serge Boucher

« Dans une chambre d’hôpital, René Richard Cyr et ses concepteurs ont orchestré avec autant de minutie que de sensibilité l’apprivoisement entre le patient et l’infirmière, un rituel de reconnaissance dans lequel Étienne Pilon et Maude Guérin sont tout simplement poignants. »

Christian Saint-Pierre, Le Devoir

Album

Publié le 17/02/16

Découvrez l'affiche de cette nouvelle création du CTD'A qui marque le retour de l'auteur Serge Boucher au théâtre. 

Extrait

Publié le 01/02/16 Après de Serge Boucher

« Marie, mon éternel amour. Je ne sais plus en quels termes te dire que je n’en peux plus. C’est dans une ultime tentative de rapprochement que je t’écris. »

3900

Publié le 04/01/16

Le regard des autres

« Le propos est si sensible que Serge Boucher prend le temps de remercier les interprètes et les concepteurs de plonger avec lui dans cette aventure. » Xavier Inchauspé, notre collaborateur régulier, s'est infiltré dans l'équipe de production de la pièce Après pour la première lecture. Découvrez l'envers du décor!

3900

Publié le 04/01/16

Combien de temps pour voir un humain?

« Quand les enfants sont beaux, quand la maison est belle, quand l'assassin gagne bien sa vie, est intelligent et apprécié, l'impossibilité de comprendre n'en est que décuplée. » Josée Boileau livre une analyse passionnante sur les mécanismes à l'oeuvre lors de révélation de faits divers marquants. 

DURÉE

1 h 30 sans entracte

PUBLICATION

Après
Serge Boucher Dramaturges Éditeurs
15,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui