Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Agromorphobia

Olivier Choinière

une production du collectif ARGGL

Terrasse du Théâtre d'Aujourd'hui

du 1er au 25 août 2001

  1. O_choiniere_tn
    texte et mise en scène
  2. John_doe_thumb
    interprétation
  3. M_arroyo_tn
    interprétation
  4. M_beaupre_tn
    interprétation
  5. S_chevalot_tn
    interprétation
  6. J-s_lavoie_tn
    interprétation
  7. M_lavoie_tn
    interprétation

Création

  1. texte et mise en scène Olivier Choinière
  2. scénographie et costumes Marie-Pierre Fleury
  3. éclairages Etienne Boucher
  4. environnement sonore Vincent Croteau
  5. direction de production Louis Héon
Filetblanc

Résumé

Lasse de parcourir le monde à la recherche de son enfant perdu, Flora, une fleuriste colorée de renommée mondiale, accepte une invitation étrange : une cure de santé sur une île déserte. Ce qui devrait faire le plus grand bien à Soni et à Sonia ainsi qu’à DuMaurier, détective privé et fumeur invétéré.

Filetblanc

Biographies

  1. O_choiniere_bio

    Olivier Choinière

    texte et mise en scène

    Diplômé en écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada en 1996, Olivier Choinière a participé à plus d’une trentaine de productions théâtrales principalement comme auteur et metteur en scène, mais également comme traducteur. Il se fait connaître avec Le bain des raines (1998), mis en nomination pour le Prix du Gouverneur général du Canada, puis par Autodafé (1999), mis en scène par André Brassard. Ses pièces Venise-en-Québec (2006) et Nom de domaine (2013) ont aussi été finalistes des Prix du Gouverneur général du Canada. Félicité, créée au Théâtre La Licorne à l’automne 2007, a été présentée en 2008 au Royal Court Theatre de Londres, dans une traduction de Caryl Churchill. Bliss a depuis été jouée en Écosse, en Australie et en Suisse allemande. Mommy (2013) s’est valu quatre prix au gala des Cochons d’or, en plus d’être finaliste au prix Michel-Tremblay pour le meilleur texte. En 2000, il fonde L’Activité Répétitive Grandement Grandement Libératrice pour présenter, durant la saison estivale, du théâtre d’été urbain de série B sur la terrasse du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, à Montréal. En 2002, il y met en scène une tragédie météorologique intitulée Jocelyne est en dépression. En 2003, L’Activité descend de son toit pour investir la rue avec Beauté intérieure, une déambulation audioguidée pour un spectateur à la fois. Ascension (2006) conduisait les marcheurs solitaires au sommet du mont Royal. Une autre déambulation avec baladeur, Bienvenue à – (une ville dont vous êtes le touriste), a, depuis 2004, été présentée à Chicoutimi, Shawinigan, Montréal, Ottawa et à Mulhouse, France, en collaboration avec La Filtature. Projet Blanc, une autre déambulation sonore, conduisait les spectateurs au deuxième balcon du Théâtre du Nouveau Monde lors d’une représentation unique le 3 novembre 2011. ParadiXXX (2009) mettait en scène un doublage de film pornographique devant public. À l’automne 2010, il dirigeait pas moins de 50 acteurs dans Chante avec moi. En plus de se voir décerné le prix de l’AQCT pour la meilleure production dans la catégorie Montréal, la pièce fut présentée au Centre national des arts en 2011 et au Festival TransAmériques en 2012. En 2009, il réalise un court métrage intitulé Ça va (mine de rien), présenté dans une dizaine de festivals à travers le monde. Olivier Choinière est codirecteur artistique du Théâtre Aux Écuries et cofondateur du 231, bureau d’écriture. (mise à jour: 2014-05-08)

  2. M_arroyo_bio

    Marcelo Arroyo

    interprétation

    Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada (Interprétation 2000) et de l’UQAM (BAC en art dramatique 1996), Marcelo Arroyo est habile tant en français, en anglais qu’en espagnol. Au théâtre, il a travaillé avec plusieurs metteurs en scène, dont Daniel Paquette (Roméo et Juliette), André Brassard (Elle), Gervais Gaudreault (Salvador), Monique Duceppe et Jacinthe Potvin (Une maison face au Nord) et Wajdi Mouawad (tournée en France de Rêves]). Du côté anglophone, Marcelo Arroyo était notamment de la distribution de That Woman de Daniel Danis et Down dangerous passes road, mises en scène par Emma Tibaldo, ainsi que récemment dans The Aneid sous la direction de Zach Fraser, les trois productions pour Talisman Theatre. Présent au petit écran, il a fait une apparition à la très populaire émission Pure laine pour ensuite devenir Manuel Molina, le père de Diego, dans la télésérie Tactik, toutes deux sur les ondes de Télé-Québec. Au grand écran, il a interprété Tomás dans le film de Federico Hidalgo intitulé El incrédulo. (mise à jour: 2014-05-05)

  3. M_beaupre_bio

    Marc Beaupré

    interprétation

    Diplômé de l’École Nationale de théâtre en 1999, Marc Beaupré remporte dès l’année suivante un premier Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien dans la série 2 Frères. Depuis, il cumule les rôles, tant au cinéma qu’au théâtre et à la télévision. Ces dernières années, pour ne nommer que celles-ci, nous avons pu le voir au cinéma dans La run, Le poil de la bête et Gaz bar blues; à la télévision dans Trauma, Toute la vérité, Les Lavigueur, Le gentleman et Le négociateur (prix Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin, 2008); et au théâtre, dans Les peintres du charbon et Amadeus au Théâtre Jean-Duceppe, Bar au Théâtre Prospero, et Cendres et Chroniques au Théâtre La Chapelle. À l’hiver 2014, il sera de la nouvelle série Série noire (réalisé par François Létourneau) ainsi que dans le long métrage Lac mystère (réalisé par Érick Canuel). Marc Beaupré est également fondateur et directeur artistique de la compagnie Terre des Hommes. Il y signe les mises en scène de Caligula [Remix] (2010) — Prix de la meilleure mise en scène et prix de l’innovation au Gala des Cochons d’or 2010 — et Dom Juan_Uncensored. Cet automne, il mettra en scène Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël au Théâtre d’Aujourd’hui. (mise à jour: 2013-08-13)

  4. S_chevalot_bio

    Simone Chevalot

    interprétation

    Après avoir étudié à l’École nationale de théâtre du Canada, Simone Chevalot fait de nombreux stages de perfectionnement sur la tragédie grecque, sur Tchekhov, ainsi qu’en biomécanique. Elle fait rapidement sa marque au théâtre en participant aux productions Tsé-tsé (2000) et Jocelyne est en dépression (2002), toutes deux écrites et mises en scène par Olivier Choinière, Le contrat de Tonino Benaquista (m.e.s. Carole Nadeau, Le Pont Bridge, 2004) et Venise-en-Québec d’Olivier Choinière (m.e.s. Jean-Frédéric Messier, Théâtre d’Aujoud’hui, 2006). Elle a également participé à quelques productions cinématographiques dont 29 jours, 12 heures, Le piège d’Issoudun et Cosmos. Elle est de la distribution du spectacle jeunesse Glouglou depuis 2003. (mise à jour: 2010-05-18)

  5. J-s_lavoie_bio

    Jean-Sébastien Lavoie

    interprétation

    Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1999, Jean-Sébastien Lavoie a surtout travaillé au théâtre dans plus d’une trentaine de spectacles. Il a d’abord fait ses débuts professionnels dans la pièce Isabelle, 3 caravelles et un charlatan (1999) de Dario Fo avec le Théâtre de l’Utopie. Avec sa classe, il cofonde La Douzaine et joue deux spectacles : Code 99 (2000) de François Archambault et Fabulages obscènes (2001) de Dario Fo. Il a collaboré à quatre reprises avec le metteur en scène Yves Desgagnés dans Le songe d’une nuit d’été (2000) et Les joyeuses commères de Windsor (2002) de Shakespeare, dans Oncle Vania (2006) et La mouette (2007) de Tchékhov. Il était des créations d’Olivier Choinière, Agromorphobia (2001), Jocelyne est en dépression (2002), Vers solitaire (out) (2008) et Chante avec moi (2010). Il a aussi travaillé au Théâtre Petit-à-Petit avec Claude Poissant dans Unity, 1918 (2003-2005) de Kevin Kerr. Il a joué avec La Banquette Arrière dans Silence radio (2010) mise en scène de Geoffrey Gaquère. Il collabore présentement avec Jean-Thomas Jobin dans Soulever des Cornéliu (2010). Il a, pour le public jeunesse, joué dans La langue du caméléon (2001) de Reynald Robinson, avec le Théâtre Le Clou, L’arche (2004) d’Anne Hébert, avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Il joue aussi, depuis sa création, Glouglou (2003…) de Louis-Dominique Lavigne avec le Théâtre de Quartier dans sa version originale française, et aussi dans la traduction anglaise (2005…). De plus, quelques petits rôles à la télévision et au cinéma dans Le négociateur, Les invincibles, Une grenade avec ça?, Minuit le soir, Les Lavigueur, Fred-Dy, La vie, la vie, Le 7e round, Musée Éden, Tout sur moi, Idole instantanée, Roméo et Juliette, Demain. (mise à jour: 2010-04-01)

  6. E_boucher_bio

    Etienne Boucher

    éclairages

    Très sollicité pour ses conceptions d’éclairage, tant pour le théâtre que pour la danse, les comédies musicales et l’opéra, Etienne Boucher réinvente constamment sa syntaxe lumineuse et crée, dès le début, des propositions remarquées. Ainsi, l’unicité de son travail n’échappe pas à la vigilance de ses pairs et de la critique. Oeuvrant à plusieurs reprises entre autres avec les metteurs en scène René Richard Cyr, Dominic Champagne, Serge Denoncourt, Brigitte Heantjens, Martin Faucher et Robert Lepage. Parmi ses dernières collaborations, nommons les spectacles Rouge (Théâtre du Rideau Vert 2014), Les liaisons dangereuses (Théâtre Jean-Duceppe 2014), Cyrano de Bergerac (Théâtre du Nouveau Monde 2014) tous mis en scène par Serge Denoncourt, La ville de Martin Crimp mis en scène de Stéphanie Jasmin et Denis Marleau (Théâtre Espace GO 2014), Le chant de Sainte Carmen de la main de Michel Tremblay (Théâtre du Nouveau Monde, 2013) mise en scène de René Richard Cyr, Yukonstyle de Sarah Berthiaume mis en scène par Martin Faucher (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui 2012), HA ha!… de Réjean Ducharme, dans une mise en scène de Dominic Champagne (Théâtre du Nouveau Monde, 2011) et Der ring des nibelungen, la tétralogie de Richard Wagner montée par Robert Lepage (Metropolitan Opera, 2010 à 2012). Le travail d’Etienne Boucher lui vaut plusieurs prix et nominations, dont le Masque de la meilleure conception des éclairages de la saison 2006-2007 pour les spectacles La dame aux camélias de René de Ceccaty, dans une mise en scène de Robert Bellefeuille (Théâtre du Nouveau Monde, 2006) et Du ventre entre les dents d’Emmanuelle Jimenez, dans une mise en scène de Martin Faucher (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, 2007) de même que le LDI2011 Redden Awards for Excellence in Lighting Design (Orlando) pour Totem (Cirque du Soleil) et Der ring des nibelungen (Metropolitan Opera). (mise à jour: 2014-05-06)

Agromorphobia est une production du collectif ARGGL.

Crédits photos : Simone Chevalot : Yves Médam / Marc Beaupré : Yan Turcotte / Etienne Boucher : Luc Doyon / Michel Lavoie : Maxime Côté / Marcelo Arroyo : Marc-Antoine Zouéki / Olivier Choinière : Eugene Holtz

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Bouquinerie
  4. Fauchois
  5. Logo-bmo
  6. Logo-hydro
  7. Logo_devoir_2_
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_