Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

L'anatomie du chien

Pier-Luc Lasalle

une création du Théâtre Sans Domicile Fixe,
en résidence à la salle Jean-Claude-Germain

Salle Jean-Claude-Germain

du 10 au 28 janvier 2012

  1. P-l_lasalle_tn
    texte
  2. C_dauphinais_tn
    mise en scène
  3. S_dodge_tn
    interprétation
  4. M-m_garon_tn
    interprétation
  5. S_ibgui_tn
    interprétation
  6. A_lanctot_tn
    interprétation
  7. E_reichenbach_tn
    interprétation
  8. S_rousseau_tn
    interprétation

Création

  1. mise en scène Charles Dauphinais
  2. direction de production et assistance à la mise en scène Audrey Lamontagne
  3. éclairages Mathieu Marcil
  4. direction technique Victor Lamontagne
  5. effets spéciaux Olivier Proulx

Résumé

Une soirée entre amis est bouleversée par l’arrivée d’un invité, venu accompagné d’un chien. Alors que certains se réjouissent de la présence inattendue de cet animal, d’autres sont choqués d’être confrontés à une bête aux allures plutôt particulières… Autour du chien s’articule une dynamique étonnante où les perceptions de chacun seront remises en doute. Que refuse-t-on de voir? Jusqu’où doit-on être tolérants? Personne ne sortira indemne de cette soirée qui s’annonçait pourtant sans histoire…

Filetblanc

Crédits vidéo : Hugo B. Lefort

En savoir plus

Pier-Luc Lasalle: une vie de chien
Jean Siag, La Presse, 10 janvier 2012
Quelque chose d’animal
Mélissa Proulx, Voir, 5 janvier 2012

Extraits de critiques

« La distribution est solide. À commencer par le couple-hôte interprété par Agathe Lanctôt, parfaitement castratrice, et Simon Rousseau, excellent. […] Mais la pièce de résistance, c’est Sébastien Dodge, qui compose un personnage troublant, entretenant avec sa chienne une étrange relation basée sur la domination.»
Jean Siag, La Presse

« L’anatomie du chien vaut définitivement le déplacement.»
Claude Ayerdi, Le Mur Mitoyen

« Une écriture hyper moderne de Pier-Luc Lasalle […] Une pièce intéressante, divertissante. »
Annie-Soleil Proteau, C’est bien meilleur le matin, SRC [à partir de 16:26]

« Un agréable moment.»
Daphné Bathalon, Montheatre.qc.ca

« Un portrait juste de l’état du couple.»
Marilou Craft, Plein Espace

« Ça vaut le détour, c’est un propos qui touche tout le monde.»
Francis Marcil, Les Oranges Pressées, CIBL [à partir de 52:26]

L’anatomie du chien

Au départ, je croyais écrire une pièce sur une rupture.
Rien de bien original.
Une rupture banale.
Comme il s’en vit tous les jours.
Comme j’en vivais, moi-même une au moment de commencer la pièce.

Mais un chien s’est immiscé dans l’histoire.
Sans avertir.
Au début, il me faisait rire.
Il semblait être un chien tout à fait normal.
Joueur.
Affectueux.

Puis tout à coup, son regard m’a troublé.
J’ai cru reconnaître un regard humain.
Perdu.
Abattu.
Et si ce n’était pas un chien?

Depuis, j’espère avoir écrit une pièce sur une rupture banale.
Sans rancœur.
Sans jeu de pouvoir.
Mais je n’en suis plus certain.

Pier-Luc Lasalle

Théâtre Sans Domicile Fixe

Le Théâtre Sans Domicile Fixe est une compagnie de théâtre de création désirant produire des textes de la jeune dramaturgie québécoise, afin de les faire rayonner dans la communauté. La compagnie souhaite, à travers ses différentes productions, développer une parole mordante, caustique et contemporaine ayant un écho sur les préoccupations sociales, culturelles et politiques de sa génération. Le Théâtre SDF veut s’adresser à tous les citoyens avec des œuvres accessibles, réfléchies et critiques.

Théâtrographie
2013, Sorel-Tracy
2012, L’anatomie du chien
2011, Pick up (2197)
2010, Je suis Cobain (Peu importe)
2009, Pour en finir avec Alexis Martin
2009, Pour en finir avec Feydeau
2009, Pour en finir avec Sakespeare

Biographies

  1. P-l_lasalle_bio

    Pier-Luc Lasalle

    texte

    Pier-Luc Lasalle est diplômé en écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada. Dès sa sortie, en 2006, on a pu voir deux de ses pièces portées à la scène : Construction, au Théâtre du Rideau Vert et La croisée des chemins, une pièce jeune public, présentée, entre autres, lors du Festival Petits bonheurs. En 2007, il participait à une résidence d’écriture internationale organisée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et en 2008, il suivait un stage de création pour la petite enfance à travers divers festivals en France, en Belgique et à Montréal. Il a reçu le prix de l’Égrégore pour sa première pièce Le chant des corbeaux, en 2001 et il est lauréat de l’édition 2010 des Journées de Lyon des auteurs de théâtre avec sa pièce Judith aussi. Ce texte a fait l’objet de deux mises en lecture : la première, dirigée par Vincent-Guillaume Otis, en 2009, dans le cadre de Dramaturgies en dialogue, et la seconde, dirigée par Michel Pruner, en 2010, lors des Journées de Lyon des auteurs de théâtre. Judith aussi est publiée aux Éditions Théâtrales. Cofondateur du Théâtre Sans Domicile Fixe, il a coécrit pour cette compagnie, en collaboration avec Emmanuel Reichenbach, la trilogie Pour en finir avec… (mise à jour: 2011-03-24)

  2. C_dauphinais_bio

    Charles Dauphinais

    mise en scène

    Charles Dauphinais est diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada. Dès sa sortie, en 2008, Charles a joué au Théâtre d’Aujourd’hui dans la pièce Bob, de René-Daniel Dubois, mise en scène par René Richard Cyr. Il a aussi été de la distribution de Je voudrais (pas) crever (m.e.s. Reynald Robinson), de Courts univers étranges (m.e.s. Frédéric Blanchette), ainsi que de la pièce jeune public Marguerite (m.e.s. Jasmine Dubé). On a également pu le voir au Théâtre du Nouveau Monde, en octobre 2010, dans la pièce L’Opéra de quat’sous, de Bertolt Brecht, mise en scène par Robert Bellefeuille. En tant que metteur en scène, Charles a, en plus de participer aux créations du Théâtre Sans Domicile Fixe, dirigé la 17e édition et la 18e édition des soirées-bénéfice du Théâtre d’Aujourd’hui, ainsi que deux productions estivales : Pour faire une histoire courte, de Frédéric Blanchette et Cap sur Feydeau, de Georges Feydeau, toutes deux produites par le Théâtre La Parade et le Petit Théâtre de la Cité. Cofondateur et directeur artistique du Théâtre Sans Domicile Fixe, il s’y implique activement, et ce, en plus d’y porter les chapeaux de metteur en scène et de comédien. (mise à jour: 2011-03-24)

  3. S_dodge_bio

    Sébastien Dodge

    interprétation

    En 2002, il a été de la distribution de la pièce Ervart ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche dans une mise en scène de Michel Bérubé présentée à l’Usine C. Il a aussi participé à la création Trace de cloune de Francis Monty du Théâtre de la Pire Espèce, jouée en 2003 à la salle Jean-Claude-Germain. En 2006, on a pu le voir au Théâtre Denise-Pelletier dans la pièce Britannicus de Racine, avec une mise en scène de Martin Faucher et à La Licorne dans La fête sauvage, une création de Mathieu Gosselin. En 2007, il a été de la production Ubu roi d’Alfred Jarry, dans une mise en scène de Normand Chouinard au Théâtre du Nouveau Monde (TNM). En 2008, au TNM, sous la direction de Carl Béchard, il a campé Pasqualino dans L’impresario de Smyrne. Il a été aussi de la production Top Dogs du Théâtre de la Marée Haute, dans une mise en scène de Michel Maxime Legault jouée à l’Espace Geordie. La même année, il a écrit et mis en scène la pièce Suprême Deluxe, puis il a joué dans Pour en finir avec… Feydeau et dernièrement dans Une fête pour Boris mise en scène par Denis Marleau et présentée à l’Usine C et au CNA à Ottawa. Il est un des membres fondateurs du Théâtre de la Pacotille. À la télévision, il a été notamment de la distribution des séries Une grenade avec ça?, Providence, Smash, Rumeurs, Tabou et Virginie. (mise à jour: 2011-03-24)

  4. M-m_garon_bio

    Marie-Michelle Garon

    interprétation

    Diplômée de l’Option Théâtre du Collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse, en 2001, Marie-Michelle Garon est de la distribution de J’ai rêvé à des crêpes, de Christopher Durang et de la comédie Santa-Mimosa, de Marc-Antoine Cyr. De 2002 à 2004, elle prend la relève de Linda Laplante dans le rôle de la conteuse de Conte du jour et de la nuit, du théâtre Le Carrousel. Elle participe aussi aux mises en lecture de Guitare Tatou à l’Espace Go en 2004 ainsi que du Record de longévité et de Laura de Montréal au Festival du Jamais lu en 2005 et 2006. Avec La Carrousel, elle crée en 2006 le personnage d’Élise dans la pièce Souliers de sable qu’elle joue depuis partout au Québec, en France, en Suisse et depuis 2009, en espagnole au Mexique, en Espagne, en Uruguay. Toujours en 2009, sous la direction de Sylvain Archambault, elle participera film Piché, entre ciel et terre. Depuis 2008, elle prête sa voix à divers personnages de Et Dieu Créa Laflaque et toujours au rang des imitations, elle est du gala de Guy Nantel au Festival Juste pour rire, puis à la Revue de l’année du Théâtre du rideau Vert en 2010. Elle est également partie de la distribution de Chante avec moi à l’espace Libre ainsi que Correspondances (rester ou partir?) Aux Écuries. (mise à jour: 2011-08-16)

  5. S_ibgui_bio

    Sharon Ibgui

    interprétation

    Sortie de l’École nationale de théâtre en 2004, Sharon Ibgui débute sa carrière au théâtre. Jeune et talentueuse, on l’a particulièrement remarquée pour son rôle d’Épiméthée, dans la pièce Projet Prométhée de Pascal Contamine, en 2005. La même année, elle joue dans la pièce de Robert Bellefeuille intitulée Le doux parfum du vide. En 2006, elle incarne la pétillante Marinette dans la pièce Dépit amoureux de Frédéric Bélanger. Sharon a aussi fait partie de la pièce Assoiffés, mise en scène par Benoît Vermeulen, où elle interprète avec brio le rôle de Norvège, au Théâtre Le Clou et en tournée internationale. Plus récemment, elle a œuvré dans Une truite pour Ernestine Shuswap d’André Brassard, à l’Espace Go et dans La fin, une mise en scène d’Alexis Martin à l’Espace Libre. Au petit écran, elle a entamé le métier avec plusieurs apparitions dans les populaires séries Les héritiers Duval, À nous deux, Virginie et 4 et demi. Elle a ensuite été de la distribution de Tout sur moi et elle a fait partie des comédiens maison de Dieu merci. Son talent d’improvisatrice lui a d’ailleurs valu une place comme joueuse dans la LNI de 2006 à 2008. On peut également voir Sharon au cinéma dans les films Le banquet de Sébastien Rose et dans Le journal d’Aurélie Laflamme de Christian Laurence. Prochainement, elle sera de l’équipe de la nouvelle émission jeunesse à Vrak TV intitulée Mort de rire. (mise à jour: 2011-03-24)

  6. A_lanctot_bio

    Agathe Lanctôt

    interprétation

    Diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada (2004), Agathe a su rapidement se tailler une place sur la scène professionnelle. Dès sa sortie, elle joue pour le Théâtre de l’Opsis dans la pièce Elektra, sous la direction de Luce Pelletier. Cette production créée à Montréal en 2004 a également été présentée à Chypre l’année suivante. Elle a travaillé avec les metteurs en scène : René Richard Cyr (Bob, 2008 et Elisabeth roi d’Angleterre, 2008), Martin Lavigne (L’avare, 2009), Robert Bellefeuille (Le doux parfum du vide, 2005), Louise Marleau (Au retour des oies blanches, 2006) et Eric Jean (Chasseurs, 2007). Au petit écran, on a pu la voir dans Dieu merci, Une grenade avec ça ? et dans le populaire téléroman Virginie. (mise à jour: 2011-03-24)

  7. E_reichenbach_bio

    Emmanuel Reichenbach

    interprétation

    Emmanuel Reichenbach est diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada. En 2007, il a participé à la création de Théâtre Catastrophe, du Nouveau Théâtre Expérimental, à titre d’auteur, de metteur en scène et de comédien. En 2010, il a joué dans la pièce Top Dogs, produite par le Théâtre de la Marée Haute. En février 2011, on pourra le voir dans la pièce Menteur de Brian Drader, mise en scène par Michel-Maxime Legault et présentée à l’Espace 4001. À titre d’auteur, Emmanuel était de la programmation de l’édition 2008 du Festival du Jamais Lu avec sa pièce Pour en finir une bonne fois pour toutes avec Woody Allen, mise en lecture par Claude Poissant. La pièce pour adolescents Le chef d’œuvre de Monsieur Goldman, qu’il a coécrite avec Pier-Luc Lasalle et Catherine Dominc, était à l’affiche au Gesù à l’automne 2010 et sera en tournée à travers le Québec en 2011. De plus, depuis environ cinq ans, il travaille pour la compagnie de théâtre pour adolescents Longue Vue à titre d’auteur et de comédien. Cofondateur du Théâtre Sans Domicile Fixe, il a coécrit pour cette compagnie, en collaboration avec Pier-Luc Lasalle, la trilogie Pour en finir avec… en plus d’y prendre part à titre de comédien. (mise à jour: 2011-03-24)

  8. S_rousseau_bio

    Simon Rousseau

    interprétation

    Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2001, Simon Rousseau a participé à plusieurs productions théâtrales notamment La Reine Margot (Marie-Josée Bastien), Edmond Dantes et le Comte de Monte-Cristo (Robert Bellefeuille), Le menteur (Martin Faucher), Les femmes de bonnes humeurs (Serge Denoncourt). Ainsi que des œuvres plus contemporaines Autobahn (Martin Faucher), La genèse de la rage (Sébastien Dodge) et de créations L’héritage de Darwin (Sylvain Scott), La fête sauvage (Claude Poissant), Les mutants (Sylvain Bélanger) et Rabelais (NTE). Il a participé également en tant qu’auteur à plusieurs cabarets et festivals de théâtre de rue et à participé à l’écriture de la pièce Silence radio qui fut à l’Espace Libre en février 2010. Il a prit part à de nombreux court métrages dont Un week-end à la campagne (Sandra Coppola) ainsi qu’au film À trois Marie s’en va d’Anne-Marie Ngô. (mise à jour: 2011-01-18)

  9. A_lamontagne_bio

    Audrey Lamontagne

    direction de production et assistance à la mise en scène

    Audrey Lamontagne est diplômée en production de l’École nationale de théâtre du Canada (2008) et se spécialise en assistance à la mise en scène, en régie et en direction de production. Dès son entrée dans le monde professionnel, Audrey participe à la création des spectacles Le chat botté (Théâtre La Roulotte, 2008), ainsi que La fausse malade (Advienne que pourra, 2008), tous deux mis en scène par Frédéric Bélanger. Elle travaille également aux côtés du metteur en scène Robert Bellefeuille, entre autres sur la création de Caravansérail (Théâtre d’Aujourd’hui, 2009) et sur la pièce L’Opéra de quat’sous (Théâtre du Nouveau Monde, 2010). Pour la saison théâtrale 2008-2009, Audrey s’est vue confier le poste d’adjointe à la direction artistique du Théâtre Espace Go. C’est également en ces lieux qu’elle a assuré la coordination et la régie générale de la soirée-bénéfice annuelle (hommage à Rita Lafontaine). Dans cette même lignée d’organisation et de gestion, Audrey a occupé le poste de coordonnatrice de l’accueil de l’édition 2010 du Festival TransAmériques. En 2011, elle assistera Gill Champagne sur À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, au TNM et Renaud Doucet sur la nouvelle création du Big Apple Circus, à New York. Cofondatrice du Théâtre Sans Domicile Fixe, elle en assure la direction de production. (mise à jour: 2011-03-24)

  10. L_lacroix_hoy_bio

    Loïc Lacroix Hoy

    décors

    Loïc Lacroix Hoy est diplômé en scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada (2009) et aime toucher à tous les types de spectacles, que ce soit le théâtre, l’opéra, le cirque ou la marionnette. Dès sa sortie de l’école, Loïc conçoit les décors pour Les aventures de Lagardère (Théâtre La Roulotte, 2009, et Salle Fred-Barry, 2011). En tant que concepteur de décors, il participe également à la production En plein corps (École nationale de cirque, 2009) et à Abyme (Théâtre du Vaisseau d’or, 2010). De plus, il a confectionné des marionnettes pour la nouvelle création du Théâtre de l’Oeil, intitulée Sur trois pattes. En 2011, il est engagé par le QuestTheatre de Calgary pour concevoir les décors, les costumes et les marionnettes de Shoes of Sand. En tant qu’assistant-scénographe, il a travaillé aux côtés de Jean Bard sur Il n’y a plus rien (Théâtre du Rideau Vert, 2009) et sur L’Opéra de quat’sous (Théâtre du Nouveau Monde, 2010). Toujours à ce titre, il travaille également avec André Barbe, entre autres, sur Rusalka (Vienna Volksoper) et Cenerentola (Hamburg Staatspoper). En 2011, ils collaboreront à nouveau, cette fois sur la nouvelle création du Big Apple Circus, à New York. (mise à jour: 2011-03-24)

  11. M_theriault_bio

    Marianne Thériault

    costumes

    Marianne est une jeune diplômée (2008) du profil de scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada, sous la direction de Danièle Lévesque. Durant ses années d’études, elle a entre autres oeuvré avec Robert Bellefeuille et Jim Mezon. Elle est également bachelière de l’UQÀM en critique et dramaturgie (2005). À la suite de ses formations, elle a conçu les costumes de l’opéra Cosi fan tutte de Mozart pour le metteur en scène François Racine aux Ateliers lyriques de l’Opéra de Montréal, en mars 2009. En mai 2009, elle signe également la conception des costumes pour Le grand voyage de Petit Rocher, production du Théâtre de la Vieille 17, mis en scène par Robert Bellefeuille. En novembre 2009, elle renouvelle son travail avec lui pour l’opéra féérie L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité, produit par Chants Libres. L’automne 2010 débute pour elle au Théâtre du Nouveau Monde où elle crée les costumes de L’opéra de 4’sous de Brecht, également mis en scène par Robert Bellefeuille. Au printemps 2011, elle conçoit les costumes de la nouvelle comédie musicale de Juste Pour Rire Le Petit Roy, mis en scène par Serge Postigo. (mise à jour: 2011-08-16)

  12. M_marcil_bio

    Mathieu Marcil

    éclairages

    Depuis 1991, Mathieu Marcil a travaillé pour différentes compagnies telles que Carbone 14 pour la pièce Femme comme paysage à l’Usine C et le Théâtre de l’oblique pour M. Lear, Omnibus pour L’histoire lamentable de Titus, Burlesque, La femme française et les étoiles, Rêves, chimères et mascarade, ainsi que … sous silence. Avec le Théâtre Bouches Décousues, il signe Le bain et La bonne femme. Pour le Théâtre Le Clou, il réalise les éclairages de Au moment de sa disparition, de Romances et karaoké, Éclats et autres libertés et des éditions 2001 à 2010 des Zurbains. (mise à jour: 2011-03-24)

  13. A_dauphinais_bio

    Alain Dauphinais

    son

    Il est diplômé en composition de l’Université de Montréal et en enseignement de la musique de l’UQAM. Il est membre fondateur du collectif de compositeurs Espaces sonores illimités. Ses musiques ont été entendues à Montréal, Toronto et en Bulgarie, il a participé à la Symphonie du Millénaire en 2000. Depuis 2001, il travaille sur plusieurs productions théâtrales avec le metteur en scène René Richard Cyr : Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare (Théâtre du Nouveau Monde), Amadeus de Peter Shaffer (Théâtre Jean-Duceppe), L’effet des rayons gamma de Paul Zindell (Théâtre du Rideau Vert), Bob de René-Daniel Dubois (Théâtre d’Aujourd’hui), Elizabeth Roi d’Angleterre de Timothy Findlay (Théâtre du Nouveau Monde), Le vrai monde de Michel Tremblay (Compagnie Jean-Duceppe), Avec Norm de Serge Boucher (Théâtre d’Aujourd’hui), Le langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis (Théâtre d’Aujourd’hui). Au cinéma, il a participé à la composition de la musique de Chers Électeurs documentaire de Manuel Foglia (mise à jour: 2011-10-15)

  14. O_proulx_bio

    Olivier Proulx

    effets spéciaux

    Depuis ses études en arts plastiques au Cégep St-Laurent, Olivier Proulx réalise des effets spéciaux pour le cinéma, la télévision et le théâtre. Il a conçu des effets spéciaux pour les émissions Sucré salé et On n’a pas toute la soirée, pour les productions théâtrales Suprême Deluxe de Sébastien Dodge et Le dieu du carnage présenté au TNM, ainsi que pour plusieurs courts-métrages québécois. Artiste versatile et autodidacte, il touche aussi à la réalisation de courts-métrages, à la patine de décor en plus d’être caméraman pour plusieurs spectacles et évènements montréalais. Récemment, il a réalisé la patine et la bande-annonce de la pièce JAZ présentée par Les Deux Mondes. (mise à jour: 2011-04-01)

L’anatomie du chien est une création du Théâtre Sans Domicile Fixe,
en résidence à la salle Jean-Claude-Germain.

  1. Logo_theatre_sdf

Crédits photos : Emmanuel Reichenbach : Christina Alonso / Sébastien Dodge : Marie-Claude Hamel / Charles Dauphinais : Marc Dussault / Marie-Michelle Garon : Jean-Luc Barmaverain / Pier-Luc Lasalle : Stéphane Vachon / Olivier Proulx : Philippe Lamothe / Agathe Lanctôt : Bernard Préfontaine / Mathieu Marcil : Laurence Labat / Audrey Lamontagne, Loïc Lacroix Hoy : Maxime Côté

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Bouton_restau_08-09
  2. Bouquinerie
  3. Fauchois
  4. Logo-bmo
  5. Bell
  6. Logo-hydro
  7. Logo-devoir
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_
  11. You-tube
  12. Facebook
  13. Logo-twitter