Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

As is (tel quel)

Simon Boudreault

une création du Théâtre d’Aujourd’hui et de Simoniaques Théâtre

Salle principale

du 11 mars au 5 avril 2014

en supplémentaires le mardi 8 avril à 19h et le mercredi 9 avril à 20h

Prix Auteur dramatique BMO Groupe Financier 2013-2014

  1. S_boudreault_tn
    texte et mise en scène
  2. G_alarie_tn
    interprétation
  3. F_beaulieu-duchesneau_tn
    interprétation
  4. P_belanger_tn
    interprétation
  5. D_bernard_tn
    interprétation
  6. M_michaud_tn
    interprétation
  7. Jf_pronovost_tn
    interprétation
  8. C_ruel_tn
    interprétation

Création

  1. texte et mise en scène Simon Boudreault
  2. assistance à la mise en scène et régie Judith Saint-Pierre
  3. musique originale Michel F. Côté
  4. conseil dramaturgique Jean Marc Dalpé
  5. scénographie Richard Lacroix
  6. costumes Suzanne Harel
  7. éclairages Frédéric Martin
  8. accessoires Loïc Lacroix Hoy
  9. maquillages Florence Cornet
  10. direction technique Louis Héon

Durée

2 h 05

Résumé

Théâtre musical ludique et glauque As is (tel quel) se situe dans le sous-sol mal éclairé de l’Armée du Rachat. Saturnin, étudiant en histoire de la musique, vient d’y être engagé comme trieur d’objets. Face à des règles tacites peu orthodoxes, à une hiérarchie oppressante, il en vient à sentir le besoin d’essayer de changer les choses. Ayant d’immenses difficultés à s’intégrer, il tente de le faire par tous les moyens jusqu’à chercher à renverser les injustices dont il est témoin. Cette pièce remet en question les préjugés existant entre les classes diverses, la notion de charité et les motivations réelles qui se cachent derrière cette propension à vouloir «faire le bien».
As is (tel quel) c’est le tas, l’immense tas de cossins, le tas éternel qui trône sur scène, le tas jusqu’au plafond du théâtre et qui déborde pour envahir les spectateurs, sur les sièges, dans le hall d’entrée…
Pénétrez dans l’univers de l’Armée du Rachat.

Splash-asis

Extraits de critique

« Boudreault signe une mise en scène ingénieuse, efficace, ludique. La distribution est sans faille. »
Luc Boulanger, La Presse

« Vivant, humain, tonique, rempli de drôleries et de portraits féroces et justes. On recommande ! »
Odile Tremblay, Le Devoir

« Simon Boudreault, avec As is (Tel quel) nous dessine des arabesques surprenantes, des labyrinthes, des carrefours et oui, aussi, des culs-de-sac. Ça s’appelle le talent et, croyez-moi, ça donne du maudit bon théâtre. »
Marie-Claire Girard, Huffington Post

« Dès la première réplique de As Is (Tel quel), nouvelle pièce de Simon Boudreault, présentée au Théâtre d’Aujourd’hui, on sent que quelque chose de magique est en train de se produire. C’est brillant, c’est drôle, c’est triste, c’est fin. »
Cette semaine on craque pour …, Journal Métro

« Très bien fait. Mordant. Drôle à souhait! »
Mélanye Boissonneault, ICI Radio Canada, Le 15-18 (à 15h35 dans l’audiofil)

« Du bon théâtre ! »
Francine Grimaldi, ICI Radio Canada, Samedi et rien d’autre (à 10h40 dans l’audiofil)

« Boudreault est doué pour donner de l’humanité à ses personnages d’écorchés de la vie, et nous faire tomber sous leur charme, malgré leurs mesquineries et leurs failles. Son sens de la formule fait mouche à répétition. »
Aurélie Olivier, Revue jeu

« J’ai vraiment été charmée par cette pièce! »
Émilie Perreault, 98,5FM à partir de 1:30

« Il faut aller voir ça, c’est vraiment brillant et intelligent. Vous allez rire ! Une très belle soirée. »
Catherine Richer, Dutrizac, 98,5FM à partir de 2:08

« À ne pas rater ! C’est fabuleux. »
Céline de la Roche, Zone culture

« Toute la distribution fait un excellent travail de finesse sans jamais tomber dans le cliché. Un sincère bravo à Denis Bernard et Félix Beaulieu-Duchesneau qui s’effacent complètement derrière ces magnifiques rôles de composition. L’écriture rythmée à souhait est délectable. […] C’est ce genre de moment qui nous fait regretter que les rappels ne se fassent pas au théâtre. »
Josinae Dulaong-Savignac, artichautmag.ca

« Personnage à part entière du spectacle, le tas de cossins, dont « on sait pas comment il tient », impressionne par ses dimensions. Il se répand littéralement partout, rampe sur les sièges et envahit jusqu’au hall du théâtre. Brillante idée! Richard Lacroix, le scénographe derrière cette montagne d’objets hétéroclites mérite des applaudissements pour son magnifique travail. Impossible de ne pas être impressionné dès l’entrée en salle et totalement impossible de réfréner sa joie enfantine en voyant les comédiens escalader le tas ou en surgir par des passages dérobés! »
Daphné Bathalon, MonTheatre

« Pour incarner ces personnages, tous, sans exception, remarquables, sept comédiens totalement investis dans des rôles de composition qui leur offrent la possibilité d’étaler leur savoir-faire. D’un naturel désarmant, il vivent l’espace scénique comme s’il s’agissait d’une seconde nature. »
Élie Casteil, Séquences

Tel quel

Tel quel
Ma première job, ç’a été trieur de cossins dans le sous-sol de l’Armée du Salut. Des objets. Partout. Des objets éparpillés. Partout. Des objets ramassés. Partout. Des tas d’objets en tas.
J’y ai travaillé un été. Depuis c’est un lieu qui me hante.
Les gens, leurs regards, la distance qu’ils prenaient quand j’étais là. Ils m’appelaient l’intellectuel.
Le fait que je sois un intellectuel me donnait une aura d’extra-terrestre. Ils voulaient comprendre ce que je faisais là. Moi aussi d’ailleurs. Peut-être pour que j’écrive cette pièce.
Elle est pour eux.
L’Armée du Salut. Pour nous sauver. De quoi?
Je me suis toujours demandé qu’est-ce que ça voulait dire « aider »?
Est-ce qu’on le fait pour ceux qu’on aide ou pour être dans la gang de ceux qui aident? Quand on aide, on se met à la place de l’autre. Mais toujours selon notre point de vue. Est-ce que l’aide en est une vraie?
Une de celle qui change les choses pour le mieux.
C’est ce qu’on voudrait.
Je dédie cette pièce au Simon de 18 ans.
Maintenant je me rends compte que c’est une autre personne que moi. J’aurais aimé qu’il soit dans la salle un soir.

Simon Boudreault

Simoniaques Théâtre

SIMONIAQUE adj. et n. (du n. de Simon le Magicien qui voulut acheter à Saint-Pierre les pouvoirs de l’Esprit-Saint) 1. Coupable de simonie. Trafic d’objets sacrés ou de biens spirituels. 2. La bande à Simon.

Fondée en 2005, par Simon Boudreault et Lam-Thu N’guyen, cette compagnie fut rapidement confrontée aux joies et aux peines. À l’automne 2006, lors de sa première production, Andromak, un tragique accident mit fin à la vie de Lam-Thu N’guyen, directeur administratif de la compagnie. Après une période de réflexion avec Marie-Eve Pelletier qui s’était jointe à Simoniaques Théâtre pendant l’été, l’envie et la volonté de continuer à créer fut plus forte que tout. En avril 2007, une complice de longue date, Catherine Ruel, intégre la compagnie pour poursuivre les projets de Simoniaques. Finalement, fraîchement arrivé parmi nous depuis le mois d’août dernier, après avoir œuvré à titre de concepteur et de directeur technique lors de nos productions précédentes, Frédéric Martin s’intègre à la compagnie en tant que directeur administratif.

Simoniaques Théâtre est une compagnie qui cherche à créer différents langages dramatiques ainsi qu’à remettre en question certaines manières de créer des œuvres théâtrales qui sont considérées comme « intouchables » et « sacrées ». Simoniaques Théâtre veut explorer tout en repoussant les limites parfois inconscientes que nous nous imposons en création ou en travaillant sur des œuvres classiques. À l’image de ses artisans, artistes multidisciplinaires qui ont exploré la musique, le théâtre, l’improvisation et la marionnette; Simoniaques Théâtre crée des œuvres qui s’inspirent de la rencontre entre ces médiums. Chacune des productions de Simoniaques Théâtre propose une recherche sur la forme théâtrale et la manière de raconter; soit par le mélange de différents médiums, l’exploration du langage, du geste, du jeu, du rapport scène-salle. Dans cet esprit, la compagnie a mis sur pied des spectacles-événements. Ces soirées s’inscrivent à même cette démarche artistique car elles permettent de mélanger plusieurs disciplines, de créer des rencontres entre artistes issus de différents domaines et d’occasionner un premier contact entre une œuvre et un public. Comme le théâtre est un art de rencontre, c’est celle-ci qui est mise de l’avant chez Simoniaques Théâtre, que ce soit avec le public, entre artistes de différentes disciplines ou de milieux professionnels autres qu’artistiques.

THÉÂTROGRAPHIE
2012, D pour Dieu ? de Simon Boudreault
2011, Soupers de Simon Boudreault
2009, Sauce brune de Simon Boudreault
2008, Gloucester de Simon Boudreault et Jean-Guy Legault (événement Simoniaques)
2007, Hercule de Simon Boudreault et Jean-François Nadeau (événement Simoniaques)
2006, Andromak d’après Racine, adaptée par Simon Boudreault avec l’aide d’Homère, Euripide, Virgile et Shakespeare

Biographies

  1. S_boudreault_bio

    Simon Boudreault

    texte et mise en scène

    Simon Boudreault est formé en interprétation au Collège Lionel-Groulx, il travaille depuis sa sortie comme comédien, improvisateur, marionnettiste, auteur et metteur en scène. On le connaît comme acteur dans la populaire émission Dieu Merci!, comme improvisateur à la LNI et aux Grands duels LNI qu’il remporte en 2011. Il a également joué dans plusieurs pièces de théâtre, entre autres, Assoiffés de Wajdi Mouawad, L’Énéide d’Olivier Kemeid et Scrooge de Jean-Guy Legault. En tant qu’auteur et metteur en scène, on l’a surtout découvert avec sa pièce Sauce brune qui visitait le tabou du sacre par son utilisation excessive. Comme première pièce en résidence au Théâtre d’Aujourd’hui il a présenté Soupers en 2011, reprise et tournée en 2012, ainsi que D pour Dieu? au printemps 2012, finaliste pour le prix du Gouverneur Général. Il touche également à l’écriture du théâtre de marionnettes pour enfants avec La félicité ainsi que Sur 3 pattes (spectacle sans paroles), toutes les deux créées par le Théâtre de l’Œil. (mise à jour: 2013-03-19)

  2. G_alarie_bio

    Geneviève Alarie

    interprétation

    Dès sa sortie de l’École Nationale de théâtre, Geneviève s’impose comme l’une des figures prometteuses de sa génération, tant au théâtre qu’au cinéma et à la télévision. Elle prend part à un grand nombre de productions. Au cinéma, elle incarne Marie dans Horloge Biologique du réalisateur Ricardo Trogi, et la mère dans le film Ina Litovski de Anaïs Barbeau Lavalette. À la télévision, elle participe entre autres à Toute la vérité, La vie parfaite, Jeunes Loups, 30 Vies et 3X rien. Au théâtre, elle est la Olive Houde de Pied de Poule, mise en scène par Serge Denoncourt, la Mme Lyons de Frères de sang, mise en scène par René Richard Cyr, la Junie de Britannicus, mise en scène par Martin Faucher, la Médée de Manhattan Medea, mise en scène par Denise Guilbault , et tout récemment, la Olga de Villa Dolorosa, mise en scène par Martin Faucher. Ayant plusieurs cordes à son arc, Geneviève fait beaucoup de travail de voix, en publicité et surimpression vocale. Chanteuse à la voix chaude et versatile, elle a pris part à un grand nombre d’événements corporatifs et caresse le rêve de présenter un spectacle de jazz….à suivre!
    (mise à jour: 2013-03-19)

  3. F_beaulieu-duchesneau_bio

    Félix Beaulieu-Duchesneau

    interprétation

    Finissant au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2003, Félix Beaulieu-Duchesneau est codirecteur artistique pour le Théâtre Qui Va Là, où il crée en collectif Toutou rien en 2004, La tête blanche en 2006, La fugue en 2007 et Le nid en 2009. Au Théâtre PÀP, il a joué dans La petite scrap de Dominick Parenteau-Leboeuf en 2005, Le traitement de Martin Crimp en 2006 (Masque de l’interprète masculin dans un rôle de soutien 2006) et Ceux que l’on porte d’Andrew Dainoff en automne 2008. Au TNM, on a pu le voir dans L’Hôtel du libre échange de Georges Feydeau en 2004; dans Ubu Roi d’Alfred Jarry en 2007; dans L’opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht en 2010 et dans Hamlet de Shakespeare en 2011. Pour le Théâtre de La Manufacture, il est comédien et musicien dans Coma Unplugged de Pierre-Michel Tremblay (Masque de la production Montréal 2007) qui a été repris en 2010. En 2011, il a interprété le Baron de Müchhausen dans la pièce du même titre présentée par le Théâtre Tout à Trac (Prix du public étudiant 2010-2011 pour interprétation masculine du Théâtre Denise-Pelletier). Il participe aux théâtres d’été Fausses rumeurs de Neil Simon présenté au Théâtre des Grands Chênes en 2006, La corde au cou de Fanny Britt en 2008 avec le Petit Théâtre du Nord puis Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard en 2005 pour Le Théâtre les Fonds de Tiroirs. En théâtre jeunesse, il tourne avec les spectacles Le capitaine Fracasse de Picouille Théâtre entre 2003 et 2008, Tapajungle de la SMCQ-Jeunesse de 2003 à 2006 ainsi qu’avec La cité des loups du Théâtre de l’Œil de 2004 à 2006. Il écrit Les rois de la patate pour le Petit Théâtre de Sherbrooke en 2010. Avec le Théâtre de la Roulotte, il fait l’adaptation et la mise en scène pour Le magicien d’Oz en 2010 et de Peter Pan en 2012. Il improvise pour la LNI de 2007 à 2008 et avec la LIM de 2005 à 2007 (Recrue de l’année 2005-06 et cojoueur de l’année 2006-07). (mise à jour: 2013-03-22)

  4. P_belanger_bio

    Patrice Bélanger

    interprétation

    Il y a longtemps que Patrice Bélanger n’était pas monté sur les planches! En début de carrière, il a joué sur les scènes du TNM (MacBeth), du Théâtre Jean-Duceppe (Le vent et la tempête) et du Théâtre du Rideau Vert (2005 et 2006 Revue et Corrigée), en plus de faire une tournée québécoise et européenne avec Romances et karaoké du Théâtre Le Clou. Il est donc très heureux et plus qu’enthousiaste de faire partie de la distribution de As is! Au cinéma, Patrice s’est fait remarquer en incarnant Tattoo Killer dans la comédie Bon cop bad cop. À la télévision, dans la série Les Lavigueur, la vraie histoire, il a incarné un Yves Lavigueur convaincant et troublant, ce qui lui a valu une nomination au Gala des prix Gémeaux 2008. Depuis, il a été de la distribution des séries télévisées Vrak la vie, Roxy, Les Boys et Adam et Ève. Comme animateur, il a conquis le cœur des jeunes en animant pendant quatre années consécutives le magazine Banzaï, émission pour laquelle il est devenu un immortel des prix Gémeaux en recevant trois statuettes pour la meilleure animation jeunesse, ainsi que La cache II et Les testeurs à VRAK.TV. La saison dernière, il menait le jeu Privé de sens à Radio-Canada. Après avoir réveillé les auditeurs pendant trois ans avec l’équipe du matin, on peut maintenant l’entendre à la barre de l’émission humoristique du midi Lunch de fou sur les ondes du 96.9 CKOI.
    (mise à jour: 2013-03-19)

  5. D_bernard_bio

    Denis Bernard

    interprétation

    Que ce soit au théâtre, à la télévision ou au cinéma, comme interprète ou metteur en scène, Denis Bernard a su se tailler une place de choix dans le paysage culturel québécois depuis ses débuts en 1980. Débutant sa carrière à Québec, il a été membre fondateur du Théâtre Repère et a dirigé le Théâtre Blanc, compagnie pour laquelle il a dirigé plusieurs pièces.
    Coma Unplugged qu’il met en scène à La Licorne en 2007 s’est vue décerner le Masque 2007 de la Production Montréal. Il a ensuite mis en scène Pillowman, Chaque jour, Bug et Ce moment-là. Comédien hors pair, il tient d’importants rôles dans nombre de productions dont Je suis une mouette (Non ce n’est pas ça) (1999) d’après Tchekhov et Oncle Vania (2001) de Tchekhov, deux productions du Théâtre de l’Opsis puis dans L’habilleur (2003) de Ronald Harwood chez Duceppe, trois mises en scène de Serge Denoncourt. Il a incarné Prospero dans La tempête de Shakespeare(2005), mise en scène par Denise Guilbault, Michel Lemieux et Victor Pilon. Soulignons également sa présence dans Avaler la mer et les poissons, pièce de Sylvie Drapeau et Isabelle Vincent, mise en scène par Martine Beaulne et dans À toi pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay, mise en scène de Gill Champagne. Le public du petit écran l’aura quant à lui reconnu, entre autres, dans Les Aventures tumultueuses de Jack Carter, Fortier, Un monde à part, Au nom de la loi, Virginie, Emma, Annie et ses hommes, L’Auberge du Chien Noir et La Galère. Présentement, Denis Bernard joue dans le populaire téléroman Yamaska. Il se démarque au cinéma, notamment en remportant le Prix Génie du meilleur acteur de soutien en 2006 pour son rôle dans L’Audition de Luc Picard.
    (mise à jour: 2013-03-19)

  6. M_michaud_bio

    Marie Michaud

    interprétation

    Marie Michaud a été révélée au public par La Trilogie des dragons, pièce mise en scène par Robert Lepage et dont elle était l’une des coauteurs. Pour le rôle de Jeanne, elle reçut le prix d’interprétation féminine au Festival de Théâtre des Amériques. Après avoir parcouru le monde pendant cinq ans avec ce spectacle, elle a joué sur toutes les plus grandes scènes montréalaises. Plusieurs metteurs en scène importants ont fait appel à son talent, tant pour la tragédie que pour la comédie. Elle a également été l’une des figures marquantes de la Ligue Nationale d’Improvisation en Europe et au Québec, ayant été plusieurs fois étoilée et ayant reçu de nombreux prix. On a pu la voir dans plus de cinquante productions théâtrales, dont La Locandiera de Carlo Goldoni, La Mémoire de l’eau de Shelagh Stephenson, La Preuve de David Auburn, Maîtres Anciens de Thomas Bernhard, À toi pour toujours ta Marie-Lou de Michel Tremblay, Dans l’ombre d’Hemingway de Stéphane Brulotte, Les Peintres du charbon de Lee Hall, L’Iliade d’Homère, Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé, Roberto Zucco de Bernard Marie Koltès et La Vie de Galilée de Bertold Brecht. Fidèle collaboratrice de Robert Lepage, elle a parcouru une fois de plus le monde avec la pièce Le Dragon bleu, qu’elle a coécrite avec lui. À la télévision, on a pu la voir dans plusieurs Avec un grand A(piece), La petite vie, Marylin, Histoires de filles, Jeux de société et plusieurs autres. Actuellement, elle tient le rôle de Lucie dans L’Auberge du chien noir à Radio-Canada ainsi que Evelyne dans Mémoires vives.
    (mise à jour: 2013-03-20)

  7. Jf_pronovost_bio

    Jean-François Pronovost

    interprétation

    Diplômé de l’École Nationale de théâtre du Canada en 2012, Jean-François Pronovost a été dirigé au cours de sa formation par des metteurs en scène en vue de la scène montréalaise tels que Gill Champagne, René-Daniel Dubois, Guy Nadon, Sylvain Bélanger et Alice Ronfard. Depuis sa sortie, on a pu le voir au Théâtre de Quat’Sous dans la pièce Le Ventriloque, une mise en scène de Éric Jean et, par la suite, il a interprété avec brio le personnage nommé H16 dans la pièce Nom de domaine, une mise en scène de Olivier Choinière. Plus récemment, Marie-Christine Lê-Huu l’a dirigé dans Ma mère est un poisson rouge, un spectacle jeunesse qui traite du deuil, dernière création du Théâtre de l’Avant-Pays. Au Théâtre d’Aujourd’hui, il jouera le rôle de Saturnin dans la pièce As is (tel quel) de Simon Boudreault. Au petit écran, c’est en 2013 qu’il a fait sa première apparition sur les ondes de Télé-Québec dans l’émission Tactik et, au grand écran, il fait partie de la distribution du long métrage Corbo, un scénario et une réalisation de Mathieu Denis, qui nous transporte à Montréal au printemps 1966, quelques années avant les événements d’octobre 70’. La sortie du film est prévue pour l’automne 2014. À ses talents de comédien et sa quête incessante de nouveaux défis il ajoute en 2013 sa première mise en scène, celle du spectacle Le roi se meurt avec la troupe jeunesse Les Gougounes Masquées. Il a également participé à des lectures publiques au CEAD ainsi qu’au Festival du jamais lu.
    (mise à jour: 2014-02-07)

  8. C_ruel_bio

    Catherine Ruel

    interprétation

    Issue de l’option théâtre Lionel-Groulx, Catherine Ruel a participé à plus d’une vingtaine productions théâtrales à Montréal ainsi qu’en tournée à travers le Canada et en Europe. Elle a collaboré avec plusieurs metteurs en scène dont Serge Denoncourt (La grande magia au Théâtre Jean-Duceppe), Jean-Guy Legault (Scrooge au Théâtre Denise-Pelletier), Hugo Bélanger (L’Oiseau vert et Turandot au Théâtre Denise-Pelletier), Monique Duceppe (Le vent et la tempête) et l’équipe du théâtre Parminou avec qui elle créa nombreuses productions. Membre de la compagnie Simoniaques théâtre, elle était la touchante Martine de la pièce Sauce brune (prix du CAM en tournée 2011) ainsi Josée dans Soupers, toutes deux mises en scène par Simon Boudreault. Plus récemment elle était de la Mégan de Cambriolages, la toute dernière pièce de François Archambault et Marie-Hélène Thibault et elle incarne depuis 2014 le Pinocchio du théâtre Tout à Trac à la Maison Théâtre et en tournée au Québec et aux États-Unis. Au petit écran, elle a tenu le rôle-titre de Zoé dans la série jeunesse Bibi et Zoé. Elle termine présentement une Maîtrise en écriture dramatique et sa pièce Sam et M. Yahori fut lue en 2012 lors des journées de la culture. (mise à jour: 2014-02-10)

  9. Mf_c_t__bio

    Michel F. Côté

    interprétation musicale

    Compositeur, multi-instrumentiste et co-fondateur du label de disque &records, il est associé aux ensembles Mecha Fixes Clock, Klaxon Gueule, Pink Saliva et Jane and the magic bananas. En danse il a joint son nom à ceux de Catherine Tardif, Louise Bédard, Chanti Wadge, José Navas et Sylvain Emard. Au théâtre, il fait de même avec Martin Faucher, Brigitte Haentjens, Simon Boudreault, Wajdi Mouawad et Robert Lepage. Auteur, il publie dans la revue esse. (mise à jour: 2014-02-04)

  10. C_fradette_bio

    Claude Fradette

    interprétation musicale

    Claude Fradette est guitariste multi instrumentiste, compositeur, réalisateur. Il a collaboré en tant que réalisateur et interprète avec différents artistes dont Richard Desjardins(2 prix Félix pour l’album L’Existoire), Michel Faubert(prix Félix Album folk), Bori, Les Country Girls etc… Il a aussi plusieurs musiques de film à son actif dont Gaz Bar Blues(prix Jutras), Peuple Invisible (prix gemeau), Délivrez moi de Denis Chouinard , Black eyed doge de Pierre Gang ainsi que plusieurs autres musiques de films documentaires. On lui doit également, en collaboration avec Guy Bélanger, la musique de la télésérie _Les Boys de Louis Saïa. Il fait partie de la distribution de l’opéra folk Les Filles de Caleb mis en scène par Yvon Bilodeau sur une musique composée par Michel Rivard. Enfin, il a travaillé en danse théâtre avec Carbone 14 (Le café des aveugles, Krieg) ainsi qu’avec Johanne Madore.
    (mise à jour: 2014-02-06)

  11. P_lauzier_bio

    Philippe Lauzier

    interprétation musicale

    Philippe Lauzier est un saxophoniste, clarinettiste et compositeur. Ses projets récents incluent une nouvelle performance en solo, le duo Toiture avec la percussionniste Corinne René et Losing Control avec Sam Shalabi. Au cours des dernières années, il a réalisé La Formule XYZ avec Martin Tétreault et Pierre-Yves Martel, Subsurface avec Nils Ostendorf et Philip Zoubek, Sainct Laurens avec Martel, Disparition de l’usine éphémère avec Kim Myhr et Today is a Special Day avec Miles Perkin et Robbie Kuster. Ces projets ont reçu d’élogieuses critiques, qu’il s’agisse de performances ou d’albums parus chez &records, Schraum et Ambiances Magnétiques. Philippe s’est régulièrement produit au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie. En dehors de ses propres projets, il collabore avec plusieurs musiciens montréalais ou étrangers. Depuis 2007, Il fait parti du groupe Montréalais Quartetski qui repense et interprète, dans un contexte d’improvisation, des oeuvres de grands compositeurs. On le voit aussi travailler en collaboration avec la danse et le théâtre. (mise à jour: 2014-01-29)

  12. J_saint-pierre_bio

    Judith Saint-Pierre

    assistance à la mise en scène et régie

    Judith Saint-Pierre obtient son diplôme de l’Option Théâtre du Collège Lionel-Groulx en gestion et techniques de scène en 2000. Elle occupe notamment les postes d’adjointe administrative au Théâtre de Quat’Sous et d’assistante à la direction de production au Festival Juste pour Rire. Au Cirque du Soleil de 2003 à 2008, Judith met sur pieds le département des fly-ins techniques et est chargée de projets lors de la restructuration du département de Formation des artistes. En 2006, elle choisit de revenir au «spectacle» pour se consacrer à ce qu’elle aime le plus soit, l’assistance à la mise en scène, la régie et la direction de production. Elle œuvre auprès de compagnies telles que Ex Machina, Théâtre PàP, MOMENTUM, Simoniaques Théâtre et Cirque Éloize. Au cours de la même période, Judith sera également des trois premières éditions du Festival Montréal Complètement Cirque au titre de régisseure générale. Plus récemment, elle s’est jointe à l’équipe du Nouveau Théâtre Expérimental en tant que directrice de production. Elle est également co-fondatrice de la compagnie de théâtre NU où elle assure la direction administrative et la direction de production. (mise à jour: 2013-03-19)

  13. J-m_dalpe_bio

    Jean Marc Dalpé

    conseil dramaturgique

    Auteur dramatique, romancier, poète, scénariste et comédien, Jean Marc Dalpé a étudié le théâtre à l’Université d’Ottawa avant de poursuivre sa formation au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Cofondateur du Théâtre de la Vieille 17, il participe à une quinzaine de productions du Théâtre du Nouvel Ontario en tant qu’auteur, coauteur ou comédien. Depuis 1989, il vit à Montréal. Auteur de la télémétrie Temps Dur (Radio-Canada) en lice pour de nombreux prix Gémeaux en 2004, il présente l’année suivante Août, Un repas à la campagne qui rafle le Masque pour le meilleur texte original, une production du Théâtre de la Manufacture et qui a été repris chez Duceppe en 2014. Au cours des années, il a traduit plusieurs textes dont Spitting Slag et Ghost Trains de l’auteur canadien Mansel Robinson. Parues chez Prise de Parole sous le titre Roc & Rail, elles ont toutes deux été nominées pour le Prix du Gouverneur général dans la catégorie traduction. Nommons aussi celles de Buried Child de Sam Sheppard, Blasted de Sarah Kane, Dry Lips oughta move to Kapuskasing de Cree Tomson Highway, et Hamlet de Shakespeare. En 2012, son adaptation de L’opéra de 4 sous de Bertolt Brecht est mise en scène par Brigitte Haentjens et présentée à Montréal ainsi qu’au Centre National des Arts à Ottawa, et son adaptation du dernier chapitre du roman Ulysses de James Joyce (le monologue intérieur de Molly Bloom) a été jouée à l’Espace Go et au CNA en 2014, et sera en tournée l’année prochaine. (mise à jour: 2016-03-14)

  14. R_lacroix_bio

    Richard Lacroix

    scénographie

    Les mondes qu’il crée sont habités par les comédiens, les danseurs et les… marionnettes. Il s’ancre dans la réalité et la magnifie, la révèle sous un angle unique, poétique et surprenant. Présent sur les petites scènes comme sur les grandes, il a conçu récemment les décors pour Les Muses orphelines de Michel Marc Bouchard mis en scène par Martine Beaulne (Théâtre Jean-Duceppe, 2013) et de D pour Dieu ? écrit et mis en scène par Simon Boudreau (Théâtre d’aujourd’hui, 2012). Aussi, pour le Théâtre du nouveau monde, Hamlet de Shakespeare mis en scène par Marc Béland. Pour le chorégraphe Sylvain Émard, il a créé le ciel de Ce n’est pas la fin du monde (SÉD, 2013). Plus de 80,000 spectateurs ont pu apprécier l’impressionnante scénographie qu’il a conçue pour le Spectacle de clôture du 400e de Québec (le Cirque du Soleil, 2008). En plus d’être finaliste pour le Prix Siminovitch en 2009 et 2012, il s’est mérité plusieurs prix et mentions pour son travail. Entre autres pour Le Porteur / The Star Keeper, spectacle de marionnettes produit par le Théâtre de l’Œil, applaudi à travers le monde depuis plus de 16 ans. Pour la même compagnie, il vient de concevoir avec André Laliberté à la mise en scène, Corbeau de Jean-Frédéric Messier. Il a reçu le prix Gascon-Roux pour les décors de Rhinocéros de Ionesco, mis en scène par Jean-Guy Legault (Théâtre du nouveau monde, 2007). Richard Lacroix enseigne la scénographie dans différentes écoles de théâtre. (mise à jour: 2013-03-19)

  15. S_harel_bio

    Suzanne Harel

    costumes

    Avec une formation théâtrale au Collège Lionel-Groulx, Suzanne Harel œuvre maintenant comme conceptrice de costumes tant au théâtre qu’à la télé. De La petite vie à Temps durs en passant par Deux secondes (film de Manon Briand)… elle trouvera le temps pour rester fidèle au théâtre. Elle a collaboré entre autres avec Yves Desgagnés (Les nouilles), René Richard Cyr (Bonjour là, Bonjour!), Dominic Champagne (Lolita, Don Quichotte), Louis Saïa (Une amie d’enfance, Appelez-moi Stéphane, Les voisins) Normand Chouinard (Ubu Roi, Le mariage de Figaro, Edgar et ses fantômes, Le dindon) et pour Denise Filiatrault (Un violon sur le toit, La mélodie du bonheur, Scapin, Next to Normal, Chantons sous la pluie, Cabaret et Hair Spray). Après avoir rencontré Simon Boudreault sur le plateau de Dieu Merci!, elle se joint à son équipe pour créer les costumes de Soupers. (mise à jour: 2013-03-19)

  16. F_martin_bio

    Frédéric Martin

    éclairages

    C’est un parcours dans divers arts de la scène et à divers titres, depuis le début des années 90, qui l’ont convaincu du plaisir de la création lumière. En 2006, pour la création d’Andromak, il croise pour la première fois la compagnie Simoniaques Théâtre et y reviendra pour la conception lumière de Hercule, Sauce brune et Soupers. Entre temps, il aura tourné avec La La La Human Step, été l’opérateur/programmeur des éclairages pour des films comme 300, Spyderwick, The Mummy III et Immortal (entre autres) et fait de la direction d’éclairage et technique pour divers festivals et spectacles. (mise à jour: 2011-04-06)

  17. L_lacroix_hoy_bio

    Loïc Lacroix Hoy

    accessoires

    Loïc Lacroix Hoy est diplômé en scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada (2009) et aime toucher à tous les types de spectacles, que ce soit le théâtre, l’opéra, le cirque ou la marionnette. Dès sa sortie de l’école, Loïc conçoit les décors pour Les aventures de Lagardère (Théâtre La Roulotte, 2009, et Salle Fred-Barry, 2011). En tant que concepteur de décors, il participe également à la production En plein corps (École nationale de cirque, 2009) et à Abyme (Théâtre du Vaisseau d’or, 2010). De plus, il a confectionné des marionnettes pour la nouvelle création du Théâtre de l’Oeil, intitulée Sur trois pattes. En 2011, il est engagé par le QuestTheatre de Calgary pour concevoir les décors, les costumes et les marionnettes de Shoes of Sand. En tant qu’assistant-scénographe, il a travaillé aux côtés de Jean Bard sur Il n’y a plus rien (Théâtre du Rideau Vert, 2009) et sur L’Opéra de quat’sous (Théâtre du Nouveau Monde, 2010). Toujours à ce titre, il travaille également avec André Barbe, entre autres, sur Rusalka (Vienna Volksoper) et Cenerentola (Hamburg Staatspoper). En 2011, ils collaboreront à nouveau, cette fois sur la nouvelle création du Big Apple Circus, à New York. (mise à jour: 2011-03-24)

  18. F_cornet_bio

    Florence Cornet

    maquillages

    En plus d’enseigner le maquillage depuis une vingtaine d’années, dans diverses écoles de théâtre ainsi qu’à l’École nationale de cirque de Montréal, )Florence Cornet a œuvré en cinéma et en télévision, notamment en tant que chef maquilleuse dans la télésérie Hommes en quarantaine. En 2000, elle est en nomination pour un Prix Gémeaux (meilleurs maquillages) pour sa collaboration au film Une âme immortelle de Cine Qua Non Film, réalisé par Bernard Hébert. Au fil des ans, elle cumulera une impressionnante feuille de route dans les domaines du maquillage, du costume, de la direction artistique et de la marionnette, collaborant notamment à quelques 200 productions au Québec. Le Cirque du Soleil, Le Théâtre Petit à Petit, le Théâtre du Trident, le Théâtre de la Licorne, le Théâtre de Quat’sous et le Théâtre du Nouveau Monde comptent parmi ses principaux lieux de création. Elle a collaboré avec des metteurs en scène québécois de renom, dont Serge Denoncourt, Dominic Champagne, Claude Poissant, Wajdi Mouawad, Denise Guilbault, Michel Lemieux et Victor Pilon. Entre autres et récemment, elle a conçu les maquillages des spectacles suivants : Mutantes de Pierre Lapointe, Amuleto de Catherine Vidal, La grande machinerie du monde (m.e.s. Patrice Dubois ), Rêvez montagne (m.e.s. Frédéric Dubois ), Sauce brune (m.e.s. Simon Boudreau ), Porc Épic, Abraham Lincoln va au theater, Rouge Gueule, Dragonfly of Chicoutimi (m.e.s Claude Poissant). (mise à jour: 2011-03-07)

As is (tel quel) est une création du Théâtre d’Aujourd’hui et de Simoniaques Théâtre.

  1. Logo_simoniaques
  2. Ctda_logo_web-01

Crédits photos : Richard Lacroix : Léon Gniwesch / Simon Boudreault : Monique Richard / Marie Michaud : Mario St-Jean / Suzanne Harel : Josée Charbonneau / Denis Bernard : Rolline Laporte / Félix Beaulieu-Duchesneau : Izabel Zimmer / Catherine Ruel : Maude Chauvin / Jean Marc Dalpé : Rachelle Bergeron / Jean-François Pronovost, Loïc Lacroix Hoy : Maxime Côté / Patrice Bélanger : Julie Perreault

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Magazine-3900v8filet
  2. Bouquinerie_violet
  3. Bouton_restau_violet
  4. Partenaires_saison_bmo
  5. Logo-hydro
  6. Logo_devoir_2_
  7. Logo-calq
  8. Logo-canada-council
  9. Logo_cam_filetbleu
  10. Sans-titre-1
  11. Boutondliche_fournisseurs
  12. Fauchois_filetbleu