Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Belles-Sœurs
Théâtre musical

Achat de billets en ligne

Michel Tremblay, René Richard Cyr et Daniel Bélanger

une production du Théâtre d’Aujourd’hui et du Centre culturel de Joliette

En tournée

Montréal, Salaberry-de-Valleyfield, Rouyn-Noranda, Amos, Ste-Thérèse, Rivière-du-Loup, Rimouski, Baie-Comeau, Sept-Iles, Gatineau, Dolbeau-Mistassini, Jonquière, Terrebonne, Sherbrooke et Longueuil

Ce spectacle a été créé au Théâtre d’Aujourd’hui lors de la saison 2009-2010 et a donné le coup d’envoi du Carrefour international de théâtre de Québec avant d’être présenté en tournée au Québec. En mars et avril 2012, Belles-Soeurs a présenté plus de 20 représentations au Théâtre du Rond-Point à Paris.

Autres saisons

Saison 2009-2010

créé à Montréal et présenté à Montréal, Québec et Joliette

Saison 2010-2011

présenté à Montréal et à Laval

Saison 2011-2012

en tournée au Québec et présenté à Paris

Félix du metteur en scène de l’année à René Richard Cyr
Nomination à l’ADISQ dans la catégorie Spectacle de l’année – Interprètes
Nomination à l’ADISQ pour Michel Tremblay, René Richard Cyr et Daniel Bélanger dans la catégorie Scripteur de l’année

  1. M_tremblay_tn
    d’après Les Belles-Sœurs de
  2. Rr_cyr_tn
    livret, paroles et mise en scène
  3. D_belanger_tn
    musique
  4. Mt_fortin_tn
    Germaine Lauzon
  5. S_vachon_tn
    Rose Ouimet
  6. M_guerin_tn
    Pierrette Guérin
  7. M_richard_tn
    Gabrielle Jodoin
  8. D_quesnel_tn
    Thérèse Dubuc
  9. S_lemoine_tn
    Marie-Ange Brouillette
  10. C_proulx_tn
    Rhéauna Bibeau
  11. H_major_tn
    Lisette De Courval
  12. M_labonte_tn
    Yvette Longpré
  13. K_fortin_tn
    Des-Neiges Verrette
  14. S_ferlatte_tn
    Angéline Sauvé
  15. M_laperriere_tn
    Ginette Ménard
  16. M-e_baribeau_tn
    Linda Lauzon
  17. E_arvisais_tn
    Lise Paquette
  18. J_sutto_tn
    Olivine Dubuc
  19. A_rouleau_tn
    Mme Bergeron
  20. M_leclerc_tn
    Mme Vézina

Création

  1. d’après Les Belles-Sœurs de Michel Tremblay
  2. livret, paroles et mise en scène René Richard Cyr
  3. Germaine Lauzon Marie-Thérèse Fortin
  4. Rose Ouimet Sonia Vachon
  5. Pierrette Guérin Maude Guérin
  6. Gabrielle Jodoin Monique Richard
  7. Thérèse Dubuc Dominique Quesnel
  8. Marie-Ange Brouillette Suzanne Lemoine
  9. Rhéauna Bibeau Christiane Proulx
  10. Lisette De Courval Hélène Major
  11. Yvette Longpré Michelle Labonté
  12. Des-Neiges Verrette Kathleen Fortin
  13. Angéline Sauvé Sylvie Ferlatte
  14. Ginette Ménard Maude Laperrière
  15. Linda Lauzon Marie-Evelyne Baribeau
  16. Lise Paquette Édith Arvisais
  17. Olivine Dubuc Janine Sutto
  18. Mme Bergeron Anka Rouleau
  19. Mme Vézina Milène Leclerc
  20. arrangements musicaux Stéphane Aubin, Daniel Bélanger
  21. direction musicale Stéphane Aubin
  22. direction vocale Monique Fauteux
  23. assistance à la mise en scène et régie Lou Arteau
  24. scénographie Jean Bard
  25. costumes Mérédith Caron
  26. éclairages Martin Labrecque
  27. perruques Rachel Tremblay

Durée

2 h 30 incluant un entracte

Le projet

Une ménagère du Plateau Mont-Royal gagne un million de timbres-primes et voit du coup sa vie complètement bouleversée. Elle invite ses sœurs et ses voisines à une veillée de collage… MUSICALE!

En 1968, une bombe éclate dans la petite salle du Théâtre d’Aujourd’hui, quinze femmes font la lecture publique d’un véritable brûlot ; Les Belles-Sœurs révolutionnent le paysage culturel du Québec. Plus de quarante ans plus tard, portée par le désir de deux créateurs, René Richard Cyr au livret et Daniel Bélanger à la composition musicale, avec l’appui indéfectible de l’auteur original, Michel Tremblay, la recréation des Belles-Sœurs reprend vie au même théâtre qui a vu naître ces femmes qui cette fois seront musicales et chantantes!

Filetblanc

Les Rendez-vous ARTV | Théâtre

Les Curiosités

Les Curiosités ont eu lieu à l’issue de la représentation du mardi 15 avril 2010. Elles ont réuni autour de Stéphane Lépine, animateur de l’événement : Emmanuelle Jimenez, auteure et comédienne, Yves Jubinville, professeur en études théâtrales à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM et Paul Lefebvre, traducteur, professeur et conseiller dramaturgique au Centre des auteurs dramatiques.
>> écouter la captation des Curiosités

Les Belles-Sœurs à la création

Les Belles-Sœurs
Archives de Radio-Canada, 7 mars 1968
Les Belles-Sœurs de Michel Tremblay : une entreprise familiale de démolition
Jean Basile, Le Devoir, 30 août 1968
Débat sur la langue québécoise
Archives de Radio-Canada, 17 octobre 1975

En savoir plus

Louise Latraverse : Comme un poisson content
Marie-Christine Blais, La Presse, 26 mars 2011
Les matantes de tout le monde
Benoît Aubin, Le Journal de Montréal, 20 mars 2011
Maude Guérin : la mal-aimée des Belles-Sœurs
Regardencoulisse.com, 10 mars 2011
Les Belles-Soeurs autour du monde
Livret sur Les Belles-Soeurs édité par Loto-Québec, Mars 2011
Dans les souliers de Germaine Lauzon
Éric Moreault, Le Soleil, 10 mai 2010
Marie-Thérèse, impératrice
André Ducharme, L’Actualité, 1er avril 2010
Belles-Soeurs : L’aventure continue !
Nathalie De Han, La Scena, Printemps 2010
Peut-on tout adapter ?
Sylvain Cormier, Le Devoir, 27 mars 2010
Théâtre musical : Le modèle québécois
Marie-Christine Blais, La Presse, 27 mars 2011
Hélène Major : du joual au français
André Lapointe, Regardeencoulisse.com, 24 mars 2010
Les Belles-Soeurs renaissent, bien en voix
Claudia Larochelle, Rue Frontenac, 18 mars 2010
Femmes de chœur
Christian Saint-Pierre, Voir, 18 mars 2010
Les Belles-Sœurs s’amusent
Émission Voir, 17 mars 2010
Belles-Sœurs : des airs toniques
Alexandre Vigneault, La Presse, 17 mars 2010
Claude Deschênes présente les premiers extraits des Belles-Sœurs
Téléjournal, 16 mars 2010
Répétition de la version théâtre musical de la pièce culte.
Webpresse, 16 mars 2010
Janine Sutto et Guylaine Tremblay en entrevue
C’est bien meilleur le matin, 10 mars 2010
René-Richard Cyr et Daniel Bélanger préparent une version musicale des Belles-Sœurs.
Téléjournal, 5 mars 2009
Les Belles-Sœurs ont 40 ans
Cyberpresse.ca, 5 mars 2009

P_bel_marite
P_bel_monique P_bel_maude

Extraits de critiques à Paris

« Un enchantement. »
Etienne Sorin, L’Express

« Ce spectacle fait partie des meilleures productions proposées ces dernières années. Le texte, les musiques, les chansons, la mise en scène, la scénographie, les costumes et l’interprétation, tout nous a ravis.»
Marie-Céline Nivière, Le Pariscope

« Quinze femmes dans une cuisine! Une image de l’enfer? Pas du tout. Mais la lucidité de Michel Tremblay donne de l’acidité au tableau et si la musique et les chansons additionnelles apportent une alacrité certaine à la représentation, la comédie est puissante.»
Armelle Heliot, Le Figaro

« Quinze vies qui dont de cette comédie douce-amère un joyau théâtral, plein de rire et d’émotions. Quinze voix sublimes qui redonnent un second souffle aux monologues, dorénavant chantés, et renforcent la portée exemplaire de cette pièce à la fois joyeuse et grave, malicieuse et tendre, détonnante et déconnante. Incontournable!»
Thierry Voisin, Télérama

« Elles sont formidables et plus, les 15 “Belles Sœurs” de Michel Tremblay nouvelle génération. Et quel abattage, quel poids d’humanité ! Ça déménage, on vous prie de croire, dans la cuisine aux meubles en formica très sixties de Germaine Lauzon. […] On rit, on pleure avec elles. C’est du théâtre musical tonique, plus que bien rôdé, et qui s’achève sous une pluie… de timbres de loterie, naturellement.»
Odile Quirot, Nouvel Observateur

« Magnifiquement transformée en théâtre musical aux mélodies délicieuses, servie par une troupe de comédiennes-chanteuses absolument exceptionnelles, Belles-Soeurs connaît une seconde vie et ne semble pas près de vieillir. »
A.A., Le Canard Enchaîné

« C’est une franche réussite, ovationnée par le public, époustouflé et ravi par le rythme et l’énergie de ce chœur de femmes, ses péripéties, tantôt graves, tantôt joyeuses, dramatiques et drolatiques, dans une ambiance kitsch qui renvoie à la réalité de ces années-là. Qu’elles sont touchantes, ces Belles-Sœurs qui se débattent comme elles peuvent, avec leur langue âpre, revendicative, désespérée, libre, rageuse, tourmentée !»
Jean-Claude Raspiengeas, La Croix

« La partie musicale est très réussie, assurée par quatre musiciens excellents et les quinze interprètes, chanteuses impeccables.»
Annie Chénieux, Le Journal du Dimanche

« La palme revient tout naturellement aux comédiennes (une mention particulière emplie de tendresse à l’interprète d’Olivine Dubuc dans sa chaise roulante) qui sont toutes exceptionnelles : drôles, justes, touchantes, généreuses. Colorée, bigarrée et pastelle, se retrouve sur scène toute une palette de personnages des plus hilarants. Les scènes caustiques s’enchainent à un rythme endiablé et servent le texte à merveille. La complicité entre les comédiennes est évidente tout comme le plaisir des spectateurs (standing-ovation). Ces Belles-Sœurs sont donc un bonbon pour les yeux et permettent un dépaysement garanti et cela sans niaiseries, câlisse !»
Alban Orsini, Culturopoing.com

« Il s’agit d’une véritable pièce féminine, montrant des femmes de vingt à quatre-vingt-dix ans, grosses, minces, gentilles, méchantes, telles qu’elles sont. Une fibre sociale et féministe s’exprime même à travers les dialogues d’allure futile, mais qui explorent aussi de véritables drames. La représentation est donc une réussite – mieux, une référence – en son genre.»
Christophe Giolito, LesTroisCoups.com

« La pièce en soi est déjà un petit bijou de drôlerie et d’écriture, les personnages sont extrêmement bien dessinés et le parler populaire québécois surprenant. La version théâtre-musical, créée il y a deux ans au Québec, intègre avec finesse des chansons au récit sans jamais dénaturer la pièce. La mise en scène pleine d’humour est jubilatoire. Les comédiennes-chanteuses sont exceptionnelles chacune dans son rôle, tantôt cruelles, touchantes, perverses, naïves, snobs ou désespérées. On ne voit pas passer les 1h45 de spectacle, le public parisien en redemande et réserve même une véritable ovation à la troupe. Un joli succès pour cette production québécoise et un spectacle à voir absolument !»
Aurélien Saunier, PtitBlog

« Une belle brochette de comédiennes-chanteuses du crû, fortes en gueule et en voix, toutes épatantes, porte avec gouaille et talent les lamentations et rêves des personnages. »
MM, Froggy Delight

« Les Belles-Soeurs sont des comédiennes et chanteuses efficaces. Les répliques assassines et les refrains drolatiques font mouche.»
Philippe Chevilley, Les Échos

« L’ingénieuse mise en scène de René Richard Cyr doit presque tout à son casting exemplaire. Âgées de 20 à 90 ans, athlétiques et rondes, fragiles et fortes, les comédiennes de Belles-Soeurs célèbrent le sexe féminin dans ce qu’il a de plus éclaté et de plus riche. […] À la fois unique et multiple, la voix féminine est ici célébrée de façon ludique, authentique.»
Gwendoline Soublin, Rhinoceros

« La brochette est saisissante. Ces quinze comédiennes et chanteuses ont un abattage époustouflant, un jeu expressif et incroyablement physique. Elles interprètent ces personnages désolants avec une énergie et une vitalité qui nous les font aimer et qui attendrissent. […] En solo ou en chœur, toutes sont des chanteuses exceptionnelles accompagnées en direct par des musiciens non moins talentueux. […] Cette comédie musicale parfaitement réglée qui démontre que populaire et intelligent ne sont pas antinomiques, est un véritable hommage aux femmes.»
Corinne Denailles, Webthea.com

« Toutes ont un solide métier d’actrices et de chanteuses; pas un geste faux, pas le moindre dérapage et une incroyable vérité dans la recherche des personnages. […] Donc, aucune réserve à émettre, c’est un moment de rare et pur bonheur!»
Philippe du Vignal, Théâtre du blog

« Les comédiennes sont dirigées avec précision et générosité par leur metteur en scène, incarnant toute une galerie de femmes hautes en couleurs.»
Regardencoulisse.com

P_bel_helene P_bel_kathleen
P_bel_michelle P_bel_suzanne

Extraits de critiques à la création

« Un ravissement total, une grande réussite. […] On a beau vouloir mesurer ses propos, doser ses éloges, restreindre ses emportements… rien n’y fait! Devant un objet aussi exceptionnellement abouti, on ne peut s’empêcher de crier au génie.»
Christian Saint-Pierre, Voir

« Un grand show populaire, un irrésistible party. […] la qualité du jeu d’ensemble des 15 comédiennes est impressionnante. Le spectacle mis en scène par Cyr a du rythme et de l’âme. Bref, le pari est relevé avec brio.»
Marie Labrecque, Le Devoir

« Un chef-d’oeuvre multiplié par deux. […] En transformant les monologues en chansons, René Richard Cyr permet à ces femmes de révéler non seulement leur douleurs, mais le fond de leur âme.»
Alexandre Vigneault, La Presse

« Ce spectacle est une réussite totale, intégrale, absolue.»
Nathalie Petrowski, Six dans la cité, Radio-Canada

« C’est toute la distribution qui est formidable. Le mariage entre le son, la musique, le décor est réussi. C’est une réussite totale. […] Vraiment un spectacle à ne pas manquer.»
Claude Deschênes, Le Téléjournal, Radio-Canada

« Quel triomphe et quel exploit ! […] René Richard Cyr et Daniel Bélanger sont parvenus à traduire l’esprit de ce chef-d’oeuvre, poussant la note juste de l’humour et du désespoir. Ces chants de blues et de rage ajoutent bel et bien au pouvoir dramatique de Tremblay.»
Odile Tremblay, Le Devoir

« Au sortir de la salle, après avoir ri aux éclats et, avouons-le, versé quelques larmes, une seule question nous trottait dans la tête : pourquoi diable personne n’y avait-il pensé avant? […] À n’en pas douter, un incontournable.»
Marc-André Lemieux, Journal Métro

« C’est bouleversant. C’est tellement profondément poignant. […] C’est un grand moment. Il faut que chaque Québécois voie ça.»
Raphaëlle Germain, Je l’ai vu à la radio, Radio-Canada

« Belles-Soeurs is breakthrough masterpiece.»
Pat Donnelly, The Gazette

« I actually felt Belles-Sœurs […] was a stronger piece of theatre than Tremblay’s original play, with both comedy and pathos taken to new levels.»
Kelley Nestruck, The Guardian (UK)

« Un pari complètement réussi. […] Un grand, grand moment.»
Sylvain Ménard, Puisqu’il faut se lever, 98,5

« Drôle et dramatique, portée par des musiques exceptionnelles et un rythme parfait, la version revampée et musicale des Belles-Sœurs, a tout ce qu’il faut pour devenir un grand succès populaire.»
Philippe Meilleur, Rue Frontenac

« L’adaptation sensible et respectueuse de cette pièce fondatrice de notre dramaturgie en théâtre musical s’st avérée un véritable triomphe.»
Éric Moreault, Le Soleil

« Tout est fait en finesse, tout fonctionne. […] Tout est parfait.»
Julie Laferrière, Ouvert le samedi, Radio-Canada

« Ce remake du classique de Tremblay en théâtre chanté est une création séduisante, léchée, songée, émouvante, inspirante, souvent drôle, plaisante à l’oeil comme à l’oreille, et qui passe comme la brise dans les feuilles. C’est une réussite.»
Benoît Aubin, Le Journal de Montréal

« Savoureux cocktail de monologues, dialogues, chansons, choeurs et chorégraphie, la mise en scène de René Richard Cyr est éblouissante tandis que les chansons co-écrites avec Daniel Bélanger […] sont aussi savoureuses qu’éloquentes. La distribution est impeccable et le jeu de toutes les comédiennes sans exception est extraordinaire. Belles-Soeurs est drôle, tendre, touchante, poignante, réjouissante!»
Denise Martel, Le Journal de Québec

« Des Belles-Soeurs plus grandes que nature, un spectacle enlevant, inspiré. C’est la (re)naissance d’un classique.»
David Lefebvre, MonTheatre.qc.ca

« C’est impensable d’avoir attendu si longtemps avant d’en faire une comédie musicale. C’est hyper réussi.»
Rebecca Makonnen, C’est bien meilleur le matin, Radio-Canada

« Belles-Soeurs est de ces oeuvres-cultes qu’on pourrait voir, et revoir sans jamais se lasser, avec des airs viraux qui ne nous lâchent plus et des personnages ataviques qui nous habitent, et tout cela nous suit bien longtemps après la fin de la représentation.»
Yves Rousseau, Le Quatrième

« J’ai eu l’impression de vivre un événement.»
Catherine Perrin, Six dans la cité, Radio-Canada

« À la fois touchante et drôle, la relecture musicale de l’œuvre de Tremblay est sincère et ne dénature en rien une des pièces les plus importantes de notre répertoire. Mis en musique par Daniel Bélanger, le livret de ce théâtre chanté présente de vrais bijoux, mais souligne surtout le talent d’interprètes formidables.»
Marie-Hélène Goulet, 7Jours

« C’est tout à fait la suite logique de la pièce de Tremblay.»
Stéphane Leclair, Je l’ai vu à la radio, Radio-Canada

« Mon plus grand bonheur culturel cette année.»
Sophie Durocher, Le Journal de Montréal

P_bel_edith P_bel_dominique
P_bel_christiane P_bel_sylvie

Les Belles-Soeurs

Il y a trois ou quatre ans, à l’agence Goodwin, où je vais dépouiller mon courrier chaque matin et empêcher les employées de travailler, je reçois un appel téléphonique de René Richard Cyr. Il me dit que Daniel Bélanger et lui sont à la recherche d’un sujet de comédie musicale depuis un bout de temps et que leur choix s’est arrêté sur mes Belles-Sœurs. Est-ce que j’accepterais de leur céder les droits? Convaincu que ça ne marchera pas, – un projet avec Broadway avait échoué quelque vingt ans plus tôt – j’accepte et, je jure que c’est vrai, j’oublie aussitôt leur proposition.
Un an et demi plus tard, toujours à l’agence Goodwin, autre appel de René Richard. Il est au Théâtre d’Aujourd’hui en compagnie de Marie-Thérèse Fortin et de Daniel Bélanger et ils sont sur le point d’écouter une quinzaine de chansons terminées des Belles-Sœurs. Est-ce que ça m’intéresserait de venir les écouter avec eux? Il ne m’en avait jamais reparlé! Moins d’une demi-heure plus tard, je suis assis avec eux et, le cœur affolé, j’écoute l’introduction de «Gratis», la première chanson.
C’est une véritable révélation.
Et c’est le résultat de ces années de travail que vous allez voir et entendre aujourd’hui… Je vous souhaite d’être aussi étonnés et ravis que je l’ai moi-même été en cette matinée de 2008.
Merci, mon Ricky! Merci, Daniel!

Michel Tremblay
Key West, le 17 février 2010

La musique

Merci à Michel Tremblay, sans qui je n’aurais pu chanter tour à tour dans la peau de quinze femmes touchantes et inspirantes. Je ne me raserai jamais plus de la même façon.
Merci à René-Richard Cyr que j’ai aimé surprendre, émouvoir et faire rire tout autant lorsque j’étais à côté de mes souliers. Depuis
notre rencontre, je ne les lace plus jamais comme avant.
Merci à Marie-Thérèse Fortin pour sa belle idée et pour ses confitures.
Merci à toutes et à tous du Théâtre d’Aujourd’hui.
Merci à vous amies comédiennes, qui m’avez flatté par votre talent unique d’élever mes chansons à la hauteur de votre sensibilité. Vous ne le soupçonnez peut-être point, mais votre manière de travailler influencera à tout jamais la mienne.
Merci à Monique Fauteux sans qui une soprano serait une mezzo-tizoiseau, une tenor serait une contre-altesse et ainsi de suite.
Pour son organisation sans faille et sa chaleur, merci à Lou Arteau.
Merci à Stéphane Aubin pour son calme, son expérience, son talent et sa sensibilité et merci aux “Beaux-Frères” musiciens.
À Jacques Vézina, Gilles Dessureault, au Centre culturel de Joliette, à Loto-Québec, merci infiniment.

J’ai appris la musique par oreille et à vue de nez alors…
Pour ce piano dans le salon, pour cette guitare à la traîne et pour cette douce enfance faite de musique, à ma mère et à mon père merci.

Daniel Bélanger

P_bel_maude_l P_bel_m-evelyne
P_bel_janine P_bel_decor

Le projet

C’est une histoire qui débute il y a longtemps, plus précisément le soir du dimanche 7 mars 1971, avec la présentation à Radio-Canada du téléthéâtre En pièces détachées de Michel Tremblay. La caméra du réalisateur Paul Blouin lèche un mur de briques, caresse des cordes à linge et finalement affronte une quinzaine de femmes installées à leur fenêtre qui, sous leurs bigoudis, à leur langage et leurs propos, ressemblent à s’y méprendre à ma mère, à mes tantes, à mes voisines; je les reconnais, même si quelquefois, étrangement, elles disent des phrases en chœur à l’unisson. Je suis cloué à mon fauteuil, sous le choc : le coin de terre où j’habite, ceux et celles avec qui j’y vis, mes mots et ma réalité s’élèvent et revêtent le noblesse d’une œuvre artistique. Je ferai du théâtre.

Presque quarante ans plus tard, après avoir eu le bonheur de mettre en scène Bonjour, là, bonjour, En pièces détachées, À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, Le vrai monde et Bonbons assortis de Michel Tremblay, en plus du plaisir de jouer Hosanna, j’ai eu le privilège de re-créer une œuvre mythique de laquelle j’avais toujours souhaité m’approcher.

Cette aventure est d’abord née d’un désir de rencontre entre Daniel Bélanger et moi qui, depuis 2005, cherchions un terrain de jeu commun. Puis, en 2008, au hasard d’une conversation avec Marie-Thérèse Fortin, qui souhaitait célébrer le quarantième anniversaire de la lecture des Belles-Sœurs au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, tous les chemins dans ma tête se sont rejoints. Le rendez-vous était pris.

En 1968, une bombe avait éclaté dans la petite salle du Théâtre d’Aujourd’hui, quinze femmes avaient pris la parole et révolutionné le paysage culturel et social du Québec. Cette parole revendicatrice, libératrice, criarde, émouvante et vivante se dit aujourd’hui avec la même rage, le même désespoir, la même joie, la même liberté, la même émotion. Mais le temps écoulé et la distance critique que l’interprétation musicale entraîne inévitablement permettent de voir le chemin parcouru et de nommer celui qui reste à faire, revendiquant encore et toujours une plus juste condition féminine, dénonçant encore et toujours l’illusoire et vaine course au bonheur par la consommation effrenée.

Depuis mars 2010, le spectacle musical Belles-Sœurs accumule les succès. Après plus de cent cinquante représentations à travers le Québec et un passage flamboyant au prestigieux Théâtre du Rond-Point à Paris, il continue toujours sa route à notre plus grande joie et pour la vôtre également. Je remercie Michel Tremblay pour sa fidèle confiance, Daniel Bélanger pour son immense talent, sa grande sensibilité et son amitié complice, Marie-Thérèse Fortin pour sa vivacité et sa reconnaissance, ma Lou Arteau et tous les concepteurs pour leur indéfectible présence. Merci à la formidable, et inspirante, et grandiose équipe de comédiennes et aux musiciens. Merci aux équipes dévouées du Théâtre d’Aujourd’hui, du Centre culturel de Joliette et de Loto-Québec, des gros mercis également à Jacques Vézina, Gilles Dessureault, Gilles Pitre et Pierre Pirozzi, ainsi qu’à tous ceux et celles qui ont rendu possible la poursuite du désir d’un tit cul de douze ans, étampé dans son fauteuil un soir de mars 1971.

Bon collage de timbres et bon décollage.

René Richard Cyr

Biographies

  1. M_tremblay_bio

    Michel Tremblay

    d'après Les Belles-Sœurs de

    Peu de plumes auront marqué le paysage littéraire et théâtral d’ici comme d’ailleurs comme le fait celle de Michel Tremblay depuis quarante ans. Depuis Les Belles-Sœurs et jusqu’au tout dernier roman La Traversée des sentiments, cet auteur, dramaturge, traducteur, scénariste et adaptateur compose avec brio et justesse un corpus imposant, déterminant et incontournable. Cette œuvre abondante et pertinente – composée de plus de 30 pièces de théâtre, 3 comédies musicales, 25 romans, 1 recueil de contes, 4 recueils de nouvelles, 7 scénarios de films, 40 traductions ou adaptations d’auteurs étrangers, 1 livret d’opéra, ainsi que des paroles de chansons. Toutes publiées, plusieurs pièces de Tremblay ont été acclamées au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde, en plus d’être traduites dans plus de 30 langues. D’ailleurs, nombreuses sont les institutions qui ont honoré la contribution artistique de l’auteur : six fois boursier du Conseil des Arts du Canada, il a reçu plus d’une cinquantaine de prix au cours de sa carrière, dont le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène, en 1999, pour l’ensemble de son œuvre. En 2008, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur de France. (mise à jour: 2010-04-19)

  2. Rr_cyr_bio

    René Richard Cyr

    livret, paroles et mise en scène

    Comédien, metteur en scène, auteur, réalisateur, animateur, René Richard Cyr fut directeur artistique et codirecteur général du Théâtre d’Aujourd’hui de 1998 à 2004. Il a également assumé la codirection artistique du Théâtre PàP (Petit à Petit) de 1981 à 1998. En tant que comédien, le rôle d’Hosanna de Tremblay lui a valu deux prix d’interprétation. Il a participé à diverses séries télévisées, dont Cover Girl pour laquelle il a été, à deux reprises, mis en nomination aux prix Gémeaux. Et depuis cet automne, il est Régis dans le téléroman Yamaska. Au cinéma, notons sa participation au film Babine Fred Pellerin et Luc Picard. On le verra d’ailleurs reprendre son rôle de Méo dans leur prochain film, Ésimésac. Outre de nombreuses directions artistiques de spectacles de variétés, notamment avec Diane Dufresne et Céline Dion, on lui doit un grand nombre de mises en scène théâtrales : Molière, Shakespeare, Camus, Brecht, Williams, Genet, Ionesco, mais également des créations de Michel Tremblay, Michel Marc Bouchard, Daniel Danis, René Daniel Dubois et Serge Boucher. En plus de ses travaux comme animateur de télévision et réalisateur – ses adaptations télévisées de Motel Hélène et 24 poses (portraits) de Serge Boucher ont également été mises en nomination aux prix Gémeaux – il a également coécrit et co-mis en en scène Zumanity, le cabaret érotique du Cirque du Soleil présenté à Las Vegas depuis 2003. De plus, il signe des mises en scène d’opéras, The turn of the screw de Britten, Don Giovanni de Mozart et Macbeth de Verdi présentés à Montréal, Melbourne et Sydney. En 2008, au Théâtre d’Aujourd’hui, il mettait en scène Bob de René-Daniel Dubois. En 2010, il signait l’adaptation et la mise en scène de Belles-Sœurs, le théâtre musical pour lequel il remportait pour la quatrième fois le Félix du metteur en scène de l’année décerné par l’ADISQ. (mise à jour: 2011-09-16)

  3. D_belanger_bio

    Daniel Bélanger

    musique

    Auteur, compositeur et interprète, Daniel Bélanger séduit le public et la critique avec son premier album solo Les insomniaques s’amusent (1992). Avec les albums Quatre saisons dans le désordre (1996), Tricycle (1999), Rêver mieux (2001), Deflaboxe (2003) L’échec du matériel (2007) et Joli chaos (2008), il s’inscrit comme un artiste incontournable du paysage musical québécois. Récipiendaire de vingt-deux Félix décernés par l’Adisq, Daniel Bélanger fait aussi des incursions remarquées dans le registre de la musique de film avec Le dernier souffle (nomination pour le prix Génie de la meilleure chanson originale, 2000) et L’audition (prix Jutra de la meilleure musique, 2006 ). En 2000, il publie Erreur d’impression aux Éditions Coronet Liv. Il s’agit d’un recueil de courts textes dédiés au chaos. (mise à jour: 2010-04-19)

  4. Mt_fortin_bio

    Marie-Thérèse Fortin

    Germaine Lauzon

    Marie-Thérèse Fortin est présente dans plusieurs sphères du monde du théâtre. Auparavant directrice artistique du Théâtre du Trident à Québec, de 1997 à 2003, elle a dirigé le Théâtre d’Aujourd’hui de 2004 à 2012. Au théâtre, on l’a vue ces dernières années dans Elizabeth, roi d’Angleterre au TNM, dans le rôle-titre qui lui a valu le prix Gaston-Roux de l’interprétation féminine. Elle est aussi de la distribution de Belles-Sœurs, une adaptation musicale de la pièce de Michel Tremblay par René Richard Cyr et Daniel Bélanger qui a connu un énorme succès au Québec et à Paris. À Québec, elle a tenu des rôles principaux dans une cinquantaine de pièces dont Les troyennes, Andromaque, Agnès de Dieu, Méphisto, Songe d’une nuit d’été, Les bonnes, Bousille et les justes, Les belles-soeurs, Les muses orphelines, Inventaire, Le jeu de l’amour et du hasard, Le malade imaginaire, Lucky Lady. Elle a fait les mises en scène des pièces Des yeux de verre de Michel Marc Bouchard, L’aigle à deux têtes de Cocteau, Moulins à paroles d’Alan Bennett, Anciennes odeurs de Michel Tremblay, ainsi que La liste, dont la tournée au Québec et au Canada a atteint près de 100 représentations. Marie-Thérèse est aussi très présente au petit écran. Elle a été la Françoise du Monde de Charlotte et d’Un monde à part. Elle a été de Casino I et II, de Temps dur, de Jack Carter, de Cover Girl, de 4 et demi, de L’officier de la garde, de Blanche et elle est Madame Barbara, la fidèle assistante de Sophie Paquin dans Les hauts et les bas de Sophie Paquin. Nous l’avons vue au grand écran dans Sans elle et dans Les grandes chaleurs de Sophie Lorain. Elle a remporté le prix Gémeaux, en 2001, 2002 et 2006, pour son interprétation de Françoise Langevin dans Le monde de Charlotte et Un monde à part. Toujours en 2001, elle a été décorée Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres (décoration remise par le gouvernement de la République Française). En 2002, lors d’un gala-bénéfice organisé par le YWCA de Québec, elle est nommée Femme de mérite, catégorie Arts et culture. Marie-Thérèse présente depuis quelques années un spectacle de chanson de Barbara. On pourra la revoir au petit écran à l’hiver 2012, où elle tiendra le premier rôle de la série Mémoire vive à Radio-Canada. (mise à jour: 2012-08-31)

  5. S_vachon_bio

    Sonia Vachon

    Rose Ouimet

    Sonia Vachon a fait preuve d’un incroyable talent tant au cinéma, à la télévision, au théâtre qu’à la radio. Elle a su par exemple nous émouvoir dans son rôle de Manda Parent, pour lequel, elle est récipiendaire du prix Gémeaux, catégorie Meilleur rôle de soutien féminin en 1997. Aimée et appréciée du grand public, elle a, entre autres, animé Deux filles le matin, de 2000 à 2004 et Les matins de Montréal, sur rythme FM de 2007 à 2010. Sur scène, on a pu la voir dans plusieurs rôles, entre autres, dans Les Belles-Sœurs en 1993, Mars et Vénus en 2005 et 2006 et Les voisins en 2001 et 2002. Elle est nommée aux Jutra 2012 dans la catégorie Meilleure actrice de soutien pour Le sens de l’humour. En 2010, elle est nommée au Genie Awards ainsi qu’aux Jutra comme Meilleure actrice de soutien pour 5150, rue des Ormes. En 1999, elle est nommée aux Jutra comme Meilleure interprétation féminine, rôle de soutien, toutes catégories pour son rôle d’Alice Thibodeau, dans le film C’Ta ton Tour Laura Cadieux. On remarquera également sa mise en nomination au Gala des prix Gémeaux dans la catégorie Meilleur rôle de soutien féminin, toutes catégories pour L’obsession en 1998.
    (mise à jour: 2012-03-01)

  6. M_guerin_bio

    Maude Guérin

    Pierrette Guérin

    Ayant à son actif une quarantaine de productions théâtrales, une dizaine de rôles à la télévision et tout autant au cinéma, Maude Guérin a eu l’occasion de s’illustrer à maintes occasions. Sur scène, on l’a vue dans les Belles-Sœurs (Théâtre du Rond-Point à Paris, Théâtre d’Aujourd’hui et tournée au Québec), La cerisaie (Compagie Jean Duceppe), Fragments de mensonges inutiles (Compagnie Jean Duceppe), La mouette (TNM), Oncle Vania (Compagnie Jean Duceppe), Frères de sang (Centre culturel de Joliette et Compagnie Jean Duceppe), Les bonbons qui sauvent la vie (Compagnie Jean Duceppe), Mambo Italiano (Compagnie Jean Duceppe), La chatte sur un toit brûlant (Compagnie Jean Duceppe), Jacinthe de Laval (Théâtre d’Aujourd’hui), Motel Hélène (Espace GO) et Après la chute (Compagnie Jean Duceppe). Au petit écran, elle joue dans Toute la vérité, Belle-Baie, Providence (Gémeaux 2009, meilleur rôle de soutien féminin), Les invincibles II, Vice caché (Gémeaux 2006, meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien), Si la tendance se maintient, Fred-dy et La part des anges. Au cinéma, elle est de Grande Ourse : La clé des possible (Patrice Sauvé), Roméo et Juliette (Yves Desgagnés), L’audition (Luc Picard), La beauté de Pandore (Charles Binamé) et Matroni et moi (Jean-Philippe Duval), et c’est elle qui incarne Maud Graham dans Le collectionneur (Jean Beaudin). De plus, elle est de la distribution de la série Mémoire vive qui sera présentée cet hiver à Radio-Canada. (mise à jour: 2012-08-31)

  7. M_richard_bio

    Monique Richard

    Gabrielle Jodoin

    Depuis plusieurs années, Monique Richard s’intéresse à tous les arts de la scène. On a pu l’entendre entre autres en tant qu’interprète et chanteuse dans Le blues du toaster! et Les blues me font pus! Elle a également participé aux spectacles Les girls à Clémence, Les girls re-Clémencent et Les nonnes I et II, qui ont fait l’objet de plusieurs centaines de représentations partout au Québec. Il y a quelques années, le Carrousel lui a offert une tournée européenne avec Salvador de Suzanne Lebeau (m.e.s. Gervais Gaudreault). On a entendu sa voix sur plusieurs trames sonores au théâtre, au cinéma, sur disque et dans quelques téléséries. Monique est également professeure à l’École nationale de théâtre du Canada. (mise à jour: 2010-04-19)

  8. D_quesnel_bio

    Dominique Quesnel

    Thérèse Dubuc

    Diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada en 1988, Dominique Quesnel se retrouve rapidement au théâtre et travaille avec les créateurs et metteurs en scène les plus innovateurs et revendicateurs de sa génération, tels Dominic Champagne, Wajdi Mouawad et René Richard Cyr. Elle a joué entre autres dans L’odyssée, Le langue-à-langue des chiens de roche, Willy Protagoras enfermé dans les toilettes, Cabaret Neiges-Noires, Lolita, À toi, pour toujours, ma Marie-Lou, Doldrum Bay, Tête première, Une ardente patience, Britanicus, , Les points tournants, Hippocampe, Amuleto et Belles-Soeurs. À la télévision, elle était de Fortier, Tag, Détect Inc., Providence, Tout sur moi et Les rescapés. En janvier 2013, nous la verrons à Radio-Canada dans le nouveau téléroman Mémoires vives. Au cinéma, elle a été des productions La veuve de Saint-Pierre, Crème glacée, Chocolat et autres consolations?, Les aimants, Et que Dieu bénisse l’Amérique, Horloge biologique, Continental (un film sans fusil) et Les 7 jours du talion. En 2011, elle a tourné son premier grand rôle au cinéma dans le film Le torrent réalisé par Simon Lavoie. Ce film a été présenté en grande première au Festival du Nouveau Cinéma en octobre 2012. (mise à jour: 2012-10-23)

  9. S_lemoine_bio

    Suzanne Lemoine

    Marie-Ange Brouillette

    Suzanne Lemoine a participé récemment à la dernière création du Sous-marin jaune, Kanata, une histoire renversée. René-Richard Cyr la dirigea aussi dans , de Serge Boucher, au Théâtre Jean-Duceppe. Elle fut la protagoniste de Comme en Alaska de Harold Pinter au Théâtre de Quat’sous, de Capharnaüm de Charlotte Laurier au Théâtre La Licorne, la petite Noémie de L’arche de Noémie, un texte de Jasmine Dubé mis en scène par Gill Champagne, qui a tourné au Québec et en Europe, et Marie dans Les quatre morts de Marie de Carole Fréchette sous la direction de Martin Faucher. Elle interpréta Scout dans Pop Corn de Ben Elton produit par Juste pour Rire et mis en scène par Yves Desgagnés, et Lady Macbeth dans le Macbeth adapté et dirigé par Michel Bérubé. Elle collabora avec le chorégraphe-interprète Jean-Martin Bernier dans le duo de danse-théâtre À corps défendant. Au cinéma, elle est de la distribution d’En terrains connus, dernier film de Stéphane Lafleur, elle joue la mère dans le premier film d’Anaïs Barbeau-Lavalette Le ring et Josée dans le Le neg’ de Robert Morin. À la télévision on a pu la voir dans le personnage de Linda, une mère troublée dont on a volé l’enfant, dans les deux derniers épisodes de Toute la vérité en 2011. (mise à jour: 2012-09-11)

  10. C_proulx_bio

    Christiane Proulx

    Rhéauna Bibeau

    Depuis le début de sa carrière en 1983, Christiane s’est vouée plus particulièrement au théâtre. Belles-Sœurs sera sa quatrième collaboration avec René Richard Cyr, après Bob de René-Daniel Dubois, créé au Théâtre d’Aujourd’hui la saison dernière. Elle vient de compléter une maîtrise en –dramathérapie- à l’Université Concordia et souhaite partager son temps entre ses deux passions, l’art-thérapie et le théâtre. Sur scène, elle a participé, entre autres, aux productions suivantes : Salon de théâtre contemporain (Nouveau Théâtre Expérimental, 2005), Le gros homme et la mère de Louis Champagne (Carleton, 2004), Un carré de ciel (Théâtre d’Aujourd’hui, 2004), Un tramway nommé désir (mise en scène de René Richard Cyr, Théâtre du Nouveau Monde, 2002), Contes urbains (Licorne, 1999), Les 38 (Urbi et Orbi, 1996), Les gars d’à côté (Licorne 1993-95), Lion dans les rues (Théâtre Petit à Petit, 1993), La terre est trop courte, Violette Leduc (Théâtre d’Aujourd’hui, 1992). (mise à jour: 2010-04-19)

  11. H_major_bio

    Hélène Major

    Lisette De Courval

    Hélène poursuit une carrière de comédienne-chanteuse depuis plus de 20 ans. Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1987, elle a participé à plusieurs comédies musicales : Il était une fois au Théâtre de Marjolaine, Les nonnes, Les nonnes II … la suite et Les nonnes III dans plusieurs théâtres au Québec, Grease, mise en scène par Denis Bouchard, Sinatra remembered, mise en scène par Mouffe, Avec le temps, 100 ans de chansons conçue et mise en scène par Louise Forestier et Les parapluies de Cherbourg mise en scène par René Richard Cyr. Elle a également travaillé à titre de comédienne avec André Brassard au Théâtre d’Aujourd’hui, dans Conte d’hiver 70 et avec Jacques Rossi dans Arrêter le mensonge. Au cinéma, elle incarne une Paulette dynamique aux côtés de Michel Côté (le Taureau) dans Cruising Bar 2 et se retrouve à la télévision dans plusieurs téléromans : L’auberge du chien noir, Le négociateur ainsi que dans des émissions pour enfants comme Une grenade avec ça et Ayoye pour laquelle elle se retrouve en nomination dans la catégorie Meilleure interprétation féminine pour un rôle de soutien aux prix Gémeaux. (mise à jour: 2010-04-19)

  12. M_labonte_bio

    Michelle Labonté

    Yvette Longpré

    Le théâtre musical tient une immense place dans la carrière de Michelle Labonté depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1987. On a pu l’applaudir entre autres dans Les Nonnes I, II et III, Les Misérables (création française en 1991), Les parapluies de Cherbourg et L’Homme de la Mancha qui sera repris avec la distribution originale tout l’été 2009. À la télévision, on l’a vue dans 4 et demi, Pure laine et Le petit monde de Laura Cadieux. Elle a également été chroniqueuse à l’émission L’été c’est péché. Au théâtre (sans musique), elle a eu le bonheur de créer le personnage de Jacynthe dans de Serge Boucher, mis en scène par René-Richard Cyr et a également participé à Equus, tous deux présentés chez Duceppe en 2007 et 2008. Pour Michelle, faire partie de l’aventure des Belles-Sœurs est un bonheur incommensurable. (mise à jour: 2010-04-19)

  13. K_fortin_bio

    Kathleen Fortin

    Des-Neiges Verrette

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1997, Kathleen Fortin a participé à une trentaine de productions. Mentionnons entre autres Le chant du dire-dire à l’Espace Go (m.e.s. René Richard Cyr), Le génie du crime au Théâtre de Quat’sous (m.e.s. Denise Guilbaut), Le songe d’une nuit d’été et La mouette au TNM (m.e.s Yves Desgagnés) ainsi que Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (m.e.s Loui Mauffette). Elle interprète aussi Madame Thénardier dans Les Misérables (m.e.s. Frédéric Dubois) et, plus récemment, elle a joué le rôle de Paz dans Opium_37 (m.e.s. Éric Jean). Ce sont les spectacles Avec le temps, cent ans de chansons (m.e.s. Louise Forestier) et Chicago (Montréal et Paris) qui l’ont révélée comme chanteuse au public montréalais. Au petit écran, elle est la Cynthia des Invincibles. Au cinéma, outre sa participation à quelques films, on a pu la voir dans Cruising Bar 2 (Robert Ménard) et Maman est chez le coiffeur (Léa Pool). (mise à jour: 2010-04-19)

  14. S_ferlatte_bio

    Sylvie Ferlatte

    Angéline Sauvé

    Les gens se souviennent encore de sa performance dans le rôle de la jeune femme atteinte du sida dans L’amour avec un grand A de Jeannette Bertrand. Sylvie Ferlatte a été mise en nomination aux Gémeaux pour son rôle de Mme Breton dans Emma. Depuis, on a pu la voir à la télévision dans Les hauts et les bas de Sophie Paquin, La galère, Fortier, Vice caché pour ne nommer que ceux-ci. Au théâtre, après avoir joué Molière, Tchekhov, Shakespeare, Corneille, Gélinas, elle a fait partie de la distribution des trois productions des Girls à Clémence. Après avoir participé à la création de la pièce Le vrai monde ?, elle renoue enfin avec l’univers de Michel Tremblay. (mise à jour: 2010-04-19)

  15. M_laperriere_bio

    Maude Laperrière

    Ginette Ménard

    En 2005, Maude Laperrière complète une formation dans le programme d’Interprétation en théâtre musical de l’option théâtre du Collège Lionel-Groulx. Ensuite, Maude décroche une place au sein de la toute nouvelle adaptation québécoise de la comédie-musicale Les misérables présentée au Capitole de Québec en 2008 et 2009 ainsi qu’à la Place-Des-Arts durant les Francofolies 2010. Sous la direction de Frédéric Dubois, elle a la chance de s’approprier à plusieurs reprises le personnage de Madame Thénardier à titre de doublure, en plus de jouer plusieurs personnages du chœur, rôle principal de ce récit. Elle était aussi de la distribution de L’opéra de Quat’Sous dirigé par Robert Bellefeuille à l’automne 2010 au Théâtre du Nouveau Monde. Elle est de la distribution de la prochaine création de la triade Tremblay\Bélanger\Cyr : Les chants de Sainte-Carmen, qui sera présentée au TNM en mai 2013. Maude a aussi son band humoristique Band de Poils. Depuis janvier 2011, Band de Poils s’amuse à faire des couvertures musicales absurdes de chansons des années 90’. Elle interprète Ginette Ménard dans Belles-Sœurs depuis sa création en 2010 et c’est avec beaucoup d’excitation qu’elle reprend la tournée québécoise avec ses complices et amies les Belles-Sœurs. (mise à jour: 2012-09-04)

  16. M-e_baribeau_bio

    Marie-Evelyne Baribeau

    Linda Lauzon

    Dès la sortie de l’école Marie-Evelyne Baribeau est appelée par le théâtre. Elle se joint à  la distribution Zorro (2007-2010) présentée par La Roulotte puis en tournée à travers la province au sein de la compagnie Picouille Théâtre. Elle est du grand succès Belles-Soeurs, théâtre musical, une mise en scène de René Richard Cyr sur une musique de Daniel Bélanger dans laquelle elle interprète Linda Lauzon de Montréal à Paris et en prolongation en tournée partout au Québec (2009-2012). En 2011, elle a participé à un exercice de l’École nationale de théâtre sous la direction de Frédérick Moreau dans La forme des choses de Neil LaBute. Elle a été sur la scène du Théâtre Prospero dans la pièce Wulustek, mise en scène par Peter Batakliev. Marie-Evelyne fait la narration du documentaire d’Un Plume à l’autre, sur la carrière de Plume Latraverse. Elle a été la voix officielle d’Espace Musique 100,7 FM de 2008 à 2012. À la télévision, en apparition dans Tranche de vieDestinéesVirginie, Colocs.tv et L’Auberge du chien noir. Au cinéma, elle a fait partie de la distribution des films Le grand départ de Claude Meunier et Polytechnique de Denis Villeneuve. Dès janvier 2013, nous pourrons voir Marie-Evelyne  Baribeau  dans le nouveau  téléroman de Chantal Cadieux Mémoires vives, ainsi que dans la télésérie Trauma de Fabienne Larouche, deux productions que nous verrons sur les ondes de Radio-Canada. (mise à jour: 2012-08-31)

  17. E_arvisais_bio

    Édith Arvisais

    Lise Paquette

    Depuis sa sortie de l’Option Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2006, elle a interprété le rôle de Mme Géronte, en anglais et en français, dans Les fourberies de Scapin / Scapin the Schemer, avec la compagnie Répercussion Théâtre durant l’été 2007. À l’automne 2008, on a pu la voir dans la pièce pour enfants Pépo Citrouille, au Jardin Botanique ainsi que dans la création jeune-public Minute Papillon! où elle a tenu le rôle de Marie-Marguerite dans un texte de Mariève Bibeau, mis en scène par Johanne Benoît. Elle interprète aussi le rôle titre de la pièce Qu’est-ce qui reste de Marie-Stella?, un texte et une mise en scène de Simon Boulerice présenté à la Petite Licorne en 2008 et en 2009. En 2010-2011, elle interprète la patineuse artistique Tonya Harding dans les Amateurs de sport de Maxime Desjardins, mis en scène par Sébastien Gauthier ainsi que Lulla West dans un texte et mise en scène d’Eugénie Beaudry : Gunshot de Lulla West, pars pas, deux productions présentées à la salle intime du Prospéro. Depuis 2010, elle interprète Lise Paquette dans le théâtre musical Belles-Sœurs, qui connait un immense succès au Québec et a été présenté au Théâtre du Rond-Point à Paris. À la télévision, on a pu la voir dans Toute la vérité, Trauma, ainsi que dans Il était une fois dans le trouble à Vrak TV. (mise à jour: 2012-04-19)

  18. J_sutto_bio

    Janine Sutto

    Olivine Dubuc

    Janine Sutto est une figure marquante du milieu culturel québécois, dont elle a exploré les moindres facettes. En 1942, elle a cofondé le théâtre L’équipe, où elle a tenu ses premiers grands rôles. Elle fut des débuts du Théâtre du Nouveau Monde et a joué les classiques et les créations québécoises sur toutes les grandes scènes qu’elle fréquente toujours. Très présente à la télévision, elle a marqué l’imaginaire du public québécois avec ses inoubliables compositions. Femme de théâtre accomplie, elle s’est vu remettre plusieurs prix et honneurs (prix Hommage Rideau 2000; prix Hommage du Gala des Gémeaux 2000, prix Hommage de la Soirée des Masques 2001, prix hommage Québécor 2008). En 2010 paraît sa biographie Vivre avec le destin de Jean-François Lépine, publiée chez Libre Expression. Cet automne, nous la retrouvons dans le second film de la réalisatrice Maryanne Zéhil, La vallée des larmes. (mise à jour: 2012-10-23)

  19. A_rouleau_bio

    Anka Rouleau

    Mme Bergeron

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 1995, Anka a beaucoup joué pour le théâtre jeunesse partout au Québec, mais aussi en Ontario, en Colombie-Britannique, en France et en Belgique. Elle a été de la distribution de Tu peux toujours danser et Les Zurbains du Théâtre Le Clou, Le petit bon à rien du Théâtre de l’Avant-Pays et Indianajob chez les pros de Piperni Spectacles. On a également pu la voir dans Willy Protagoras enfermé dans les toilettes du Théâtre Ô Parleur, Opium_37 du Théâtre de Quat’Sous et La vie est un songe au TNM. Elle se passionne pour le théâtre musical depuis très longtemps, d’ailleurs, on a fait appel à ses talents de chanteuse dans diverses productions théâtrales. Elle donne régulièrement des concerts avec À Contre Voix, le petit ensemble vocal dont elle fait partie depuis quelques années. (mise à jour: 2010-04-19)

  20. M_leclerc_bio

    Milène Leclerc

    Mme Vézina

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada, Milène a foulé les planches de plusieurs scènes de théâtre, que ce soit celle de la compagnie Jean-Duceppe avec Le vrai monde en 2007, celle du Théâtre d’Aujourd’hui avec la pièce Bob en 2008 ou encore celle du TNM avec Beaucoup de bruit pour rien en 2009. Elle a fréquenté plusieurs compagnies dont le Théâtre le Clou (Les Zurbains), le Théâtre l’Activité (Chante avec moi), dirigé par Olivier Choinière et le Théâtre Advienne que pourra avec la pièce Le distrait, présentée à Fred Barry et à St-Charles-Borromée. Depuis 2010, elle fait partie du groupe vocal Les Marjo’s, formation de huit chanteuses qui reprend les succès de Marjo a cappella. En 2013, elle sera pour une cinquième fois sous la direction du metteur en scène René Richard Cyr, dans Le Chant de Sainte Carmen de la Main au TNM. (mise à jour: 2012-08-22)

  21. S_arsenault_bio

    Serge Arsenault

    musique sur scène

    Serge Arsenault a complété une maîtrise en interprétation du trombone à l’Université de Montréal. Il enseigne maintenant au Cégep Lionel-Groulx et œuvre dans le milieu musical auprès de différents artistes. On a pu le voir sur scène au côté de Nikki Yanofsky, Jean Leloup, Marjo, Bob Walsh, Gregory Charles, Michael Kaeshammer, Vic Vogel et bien d’autres. Il s’est produit en spectacle au Centre Bell avec les Respectables, Éric Lapointe, ainsi qu’avec la méga production d’Elvis Story. En 2008, Serge Arsenault a pris part au spectacle Céline Dion sur les Plaines. Ce musicien accompli fait preuve de polyvalence en étant aussi claviériste, accordéoniste et arrangeur. Il a également contribué musicalement à de nombreux albums dont celui de Corneille, Éric Lapointe, Kim Richardson, Gage, Mes Ailleux, Richard Petit, Garou, Stefie Shock, etc. On a pu voir et entendre Serge dans certains films tels : Jack Paradise (rôle muet), Idole instantanée (tromboniste), De père en flic (tromboniste). Du classique au rock, du jazz à la musique latine, en passant par la musique de film, Serge Arsenault a su nous démontrer son amour pour la musique. (mise à jour: 2010-04-27)

  22. F_gaulin_bio

    Francis Gaulin

    musique sur scène

    Batteur et percussionniste de formation, Francis Gaulin fait carrière en tant que musicien professionnel depuis tout près d’une vingtaine d’années. En plus d’être le directeur musical d’Alain-François depuis 2001, Francis s’est vu confier, depuis quatre années consécutives, le rôle de chef d’orchestre pour le Gala Les Olivier diffusé sur les ondes de Radio-Canada. Par ailleurs, il travaille présentement à la production d’une émission pilote qui sera présentée sur cette même chaîne à la fin de l’automne 2012 dans laquelle il dirigera le « house band ». C’est également sous sa direction musicale qu’on a célébré Les fêtes du 150e de la Ville de Victoriaville en 2011. Francis est aussi reconnu en tant que compositeur pour avoir réalisé plusieurs trames sonores entre autres pour des pièces de théâtre ainsi que pour certains courts métrages. Musicien pigiste, il accompagne plusieurs artistes du showbiz québécois lors de divers spectacles et prestations télévisuelles. Depuis quelques années, il exploite un studio d’enregistrement à la maison, ce qui l’amène à produire bon nombre d’albums pour des artistes de tous les milieux. Francis Gaulin est reconnu pour être non seulement un musicien expérimenté, mais aussi et surtout, un artiste doté d’un sens de la création, de la rigueur et de la discipline hors du commun. (mise à jour: 2012-08-17)

  23. M_marcotte_bio

    Martin Marcotte

    musique sur scène

    Natif de Chicoutimi, Martin Marcotte réalise ses études en percussion au Conservatoire de musique du Québec. Dès l’âge de 15 ans, il commence à être actif professionnellement avec plusieurs groupes et productions musicales au Saguenay. Au terme de ses études, il quitte la région pour s’installer à Montréal. Il se perfectionne à l’Université de Montréal en batterie et obtient un baccalauréat en interprétation jazz et musique populaire. De plus, il gagne une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec pour un perfectionnement avec David Garibaldi à San Francisco. Martin est actif sur la scène musicale montréalaise depuis plus de 20 ans. Musicien très polyvalent, il œuvre dans l’accompagnement d’artistes populaires ou de jazz dont Robert Charlebois et Stephen Faulkner. Il fonde le trio jazz Tryphon. Il joue dans des revues musicales dont Sous les ponts de Paris. Il a eu l’occasion d’habiter Tokyo où il présente le spectacle Alegria du Cirque du Soleil, de visiter le pôle Nord avec le Northern Tour Band des Forces canadiennes ou l’Olympia de Paris avec la chanteuse Claudette Dion. Passionné de musique, il enseigne la batterie depuis plus de 25 ans et a conçu une méthode de batterie intitulée : Le drum, ça groove! Martin est également professeur de musique au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. (mise à jour: 2010-04-27)

  24. F_marion_bio

    François Marion

    musique sur scène

    Depuis 1990, François Marion travaille comme musicien de studio ainsi que sur les scènes du Québec et à l’étranger. Il a enregistré plusieurs albums et accompagné différents artistes québécois dont : Terez Montcalm, Yves Lambert, La Bottine Souriante, Linda Lemay, Beau Dommage et plusieurs autres. Depuis les années 2000, il participe à plusieurs revues musicales : Le 5 Woman show, Extraits de Broadway avec Robert Marien, Le Cap Show, Hommage à Luis Mariano avec Cornéliu Montano, Sous les ponts de Paris et tout récemment la revue Party time présenté au Casino de Montréal et de Hull. C’est avec le spectacle Belles-Sœurs qu’il performe cette année. (mise à jour: 2010-04-27)

  25. B_sarrasin_bio

    Benoit Sarrasin

    musique sur scène

    Benoit Sarrasin a une longue feuille de route en ce qui concerne le théâtre musical au Québec : Directeur musical, concepteur et pianiste pour les spectacles Les parapluies de Cherbourg, L’homme de la Mancha et Frères de sang dont les mises en scène ont été signées par René Richard Cyr (300 représentations en tout à Montréal, partout au Québec et à Ottawa). Il a reçu des nominations au Gala des Masques (contribution spéciale) pour Les parapluies de Cherbourg et L’homme de la Mancha. Il a également assuré la direction vocale pour le spectacle musical Le petit prince (Théâtre St-Denis, 2003) de Richard Cocciante. (mise à jour: 2012-08-17)

  26. L_arteau_bio

    Lou Arteau

    assistance à la mise en scène et régie

    Depuis près de 25 ans, Lou Arteau a travaillé à la coordination de grands spectacles pour le Cirque du Soleil, le Centre Molson, le Casino de Montréal et l’Orchestre Symphonique de Montréal. Assistante à la mise en scène et régisseur au TNM pour, Élizabeth, roi d’Angleterre, Le malentendu, Le barbier de Séville (m.e.s. René Richard Cyr), Les oranges sont vertes (m.e.s. de Lorraine Pintal), Antoine et Cléopâtre (m.e.s. de Lewis Furey). Grande complice de René Richard Cyr, elle l’assistait aussi lors de la création de Motel Hélène, Les parapluies de Cherbourg et Frères de sang. Durant cinq ans, elle a été directrice de production de tous les événements du Festival international de la littérature. En 2004, elle a participé à la création de Starmania symphonique à la Place des Arts et par la suite, elle accompagnait la production à Séoul en Corée. Elle enseigne au Cégep de St-Hyacinthe et à l’École Nationale de Théâtre la régie et la direction de production. Elle collabore également au développement de la société qui édite le logiciel de billetterie Boxxo. Elle a aussi conçu plusieurs éclairages dont celui du spectacle Le sang de Michi (m.e.s. Paul Lefebvre) à l’Espace Go qui lui avait valu le prix de l’Association de la critique, L’effet des rayons Gamma sur les vieux garçons au Théâtre du Rideau Vert et Excuse-moi à la Compagnie Jean Duceppe. Finalement depuis quelques années elle signe la mise en lecture de La soupe de Kafka de Mark Crick. (mise à jour: 2010-04-27)

  27. J_bard_bio

    Jean Bard

    scénographie

    Issu de l’École nationale de théâtre du Canada, Jean Bard travaille sur les scènes montréalaises depuis plus de 20 ans. On lui doit plus de 150 scénographies, au théâtre surtout, mais aussi à l’opéra, en variété, en chanson populaire. Au Théâtre d’Aujourd’hui, où il est un collaborateur assidu, on a (entre autres) vu son travail dans Belles-Sœurs (Michel Tremblay, René Richard Cyr, Daniel Bélanger), Jouliks (Marie-Christine Lê-Huu, Robert Bellefeuille) et Le bruit des camions dans la nuit (Martin Pouliot, Michel Bérubé).On se souviendra par ailleurs de ses scénographies de La dame aux camélias (Robert Bellefeuille, au T.N.M.), La charge de l’orignal épormyable (Lorraine Pintal, au T.N.M.) et Le traitement (Claude Poissant, Théâtre PàP). Il est un fidèle collaborateur de metteurs en scène aussi chevronnés que Denise Filiatrault, Claude Poissant, Normand Chouinard, Robert Bellefeuille, Lorraine Pintal et Geoffrey Gaquère. Jean Bard est également membre du conseil d’administration du Théâtre d’Aujourd’hui. (mise à jour: 2011-03-25)

  28. M_caron_bio

    Mérédith Caron

    costumes

    Avec plus de 150 collaborations à son actif, Mérédith Caron est assurément l’un des chefs de file dans le domaine de la création de costumes. Depuis le début de sa carrière à la fin des années soixante-dix, elle crée principalement pour le théâtre, le cinéma et l’opéra. Elle travaille avec des metteurs en scène émérites dont Pierre Bernard, Serge Denoncourt, Robert Lepage, Martine Beaulne, Denise Guilbault, René Richard Cyr, André Brassard et Daniele Finzi Pasca, de même qu’avec Richard Monette au prestigieux Stratford Festival. Elle a aussi conçu les costumes de spectacles très remarqués dont Nomade et Rain pour le Cirque Eloize et le spectacle Criss Angel-Believe du Cirque du Soleil, à Las Vegas. L’excellence de son travail lui a valu d’être lauréate de nombreux prix importants tels qu’un Gémeaux, cinq Gascon-Roux et deux Masques. Mérédith Caron enseigne l’histoire de l’art et la conception de costumes à l’École nationale de théâtre du Canada depuis une quinzaine d’années et plus récemment à l’université Concordia. (mise à jour: 2010-04-27)

  29. M_labrecque_bio

    Martin Labrecque

    éclairages

    Martin Labrecque est sans contredit l’un des concepteurs d’éclairages les plus doués et les plus réputés de sa génération. Artiste polyvalent, il passe du théâtre au cirque et à la danse avec une égale aisance et un égal bonheur. Primé à quatre reprises au Gala des masques pour Hosanna (2006), Everybody’s Welles pour tous (Production Montréal 2004, une co-conception avec Patrice Dubois), Le peintre des madones (2004) et L’homme en lambeaux (2001), Martin Labrecque compte plus de cent quarante conceptions d’éclairages à son actif. Depuis ses débuts en 1994, il a été le fidèle collaborateur de plusieurs metteurs en scène de talent : Alexis Martin (L’Iliade, Grid, Tavernes), Claude Poissant (Unity, Mil neuf cent dix-huit), Martine Beaulne (Blue Heart), René Richard Cyr (Amadeus, Un tramway nommé désir), Michel Monty (La société des loisirs), Luce Pelletier (Oreste) et Carl Béchard (Le malade imaginaire). Mais c’est assurément avec Serge Denoncourt qu’il signe le plus grand nombre d’éclairages, plus d’une trentaine – notamment pour les pièces Les belles-sœurs, Je suis une mouette (non, ce n’est pas ça) et Fragments de mensonges inutiles, Andromaque et Christine, Reine garçon pour n’en nommer que quelques-unes. Du côté de la danse, il collabore à plusieurs reprises avec, entre autres, Estelle Clareton (Puzzle danse, Furies delta 4/24, 2007) et Ginette Laurin de la compagnie O’Vertigo (La chambre blanche, 2008 et Onde de choc, 2010). Au chapitre de ses éclairages les plus spectaculaires, on peut sans doute compter ceux conçus pour les productions Kooza et Corteo du Cirque du Soleil, pour Nomade et Rain (nomination Drama Desk Awards, 2006) du Cirque Éloize, pour Paradis perdu de Dominic Champagne et pour l’audacieux spectacle Mutantès de Pierre Lapointe pour lequel il reçoit le Félix de concepteur d’éclairage de l’année (2009). En 2009, il collabore pour la première fois avec Wajdi Mouawad à l’occasion de la présentation du Sang des promesses dans la Cour d’honneur du Palais des papes au Festival d’Avignon. Enfin, il signe en 2010 les éclairages de la comédie musicale Belles-Sœurs montée par René Richard Cyr sur une musique de Daniel Bélanger. Enfin, il signe les éclairages pour Michael Jackson : The Immortal Tour avec le Cirque du Soleil et mis en scène par Jamie King. (mise à jour: 2013-03-19)

  30. F_farley-lemieux_bio

    Francis Farley-Lemieux

    accessoires

    Scénographe diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2005. Il travaille comme accessoiriste, peintre scénique, concepteur décor et costumes en télévision, spectacles, variétés, mais principalement en théâtre. Il assiste plusieurs concepteurs sur divers projets. Notamment André Barbe, concepteur décor d’opéras présentés à travers le monde. En 2006, il signe le décor de L’instruction, pièce présentée à la Cinquième salle de la Place des Arts par les finissants en interprétation du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, dans une mise en scène de Hugo Bélanger. L’histoire se répète en 2008 avec Il était onze le soir, création et mise en scène de Reynald Robinson. Il travaille également avec Alexis Martin en signant le décor de Sacré Cœur présenté à l’Espace Libre. En 2008, il obtient le poste d’assistant à la scénographie et collabore à la création du décor d’Ovo du Cirque du Soleil. Amoureux de la musique, il est auteur-compositeur-interprète et leader de la formation Bernadette. (mise à jour: 2010-04-27)

Belles-Sœurs est une production du Théâtre d’Aujourd’hui et du Centre culturel de Joliette.

  1. Logo_bs2012-13

Crédits photos : Photo(s) de production : Valérie Remise / Lou Arteau : Espace Urbain / Marie-Thérèse Fortin, Monique Richard : Martine Doucet / Martin Labrecque : Patrick Rochon / Kathleen Fortin : Patrick Jouglas / Hélène Major : Geneviève Dorion Coupal / Christiane Proulx : Claude Gagnon / Daniel Bélanger : John Londono / Jean Bard : Yves Renaud / Martin Marcotte : Kina Baril-Bergeron / Dominique Quesnel : Benoit Aquin / François Marion : Guy Hamelin / Sylvie Ferlatte : Maxime Tremblay / Marie-Evelyne Baribeau : Marjorie Guindon / René Richard Cyr : Jean-François Gratton / Milène Leclerc : Nicolas Paquet / Maude Guérin, Janine Sutto : Monic Richard / Serge Arsenault : Stéphanie Jutras / Francis Farley-Lemieux : Marie-Aube Saint-Amant Duplessis / Sonia Vachon : Julie Perreault / Michel Tremblay : Joshua Kessler / Mérédith Caron : OSA et Cirque du Soleil 2008

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Bouton_restau_08-09
  2. Bouquinerie
  3. Fauchois
  4. Logo-bmo
  5. Bell
  6. Logo-hydro
  7. Logo-devoir
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_
  11. You-tube
  12. Facebook
  13. Logo-twitter