Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël

Achat de billets en ligne

Michael Mackenzie

une production du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

En tournée

au Québec et à Ottawa

Ce spectacle a été créé au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en octobre 2013.

Autres saisons

Saison 2013-2014

Création en langue française

  1. M_macckenzie_tn
    texte
  2. A_martin_tn
    traduction
  3. M_beaupre_tn
    mise en scène
  4. S_desmarais_tn
    interprétation
  5. L_picard_tn
    interprétation

Création

  1. traduction Alexis Martin
  2. mise en scène Marc Beaupré
  3. interprétation Sophie Desmarais, Luc Picard
  4. assistance à la mise en scène Julien Veronneau
  5. scénographie Simon Guilbault
  6. costumes Marc Senécal
  7. éclairages Eric Champoux
  8. musique originale Alexander MacSween
  9. vidéo Steve Lalonde
  10. maquillages Suzanne Trépanier
  11. machiniste de plateau à la création Eric-William Quinn
  12. régie Jean Gaudreau
  13. direction technique à la création Victor Lamontagne

Durée

1 h 30 sans entracte

Résumé

L’univers de Jason, un financier de haute voltige, s’effondre : les marchés sont sur le point de déclencher une crise économique sans précédent. Alors qu’une nuit de travail s’achève, Cass, son bras droit jusqu’ici en congé forcé, fait un retour inattendu dans son bureau. Elle est là pour régler ses comptes. Alors que le temps presse avant l’ouverture des marchés, chacun tente de parvenir à ses fins et de sauver sa peau. C’est alors que les rouages d’une tragédie enfouie depuis trop longtemps refont surface.

P_instructions_3 P_instructions_2
Instructions_video

Extraits de critiques

« Ce texte de Michael Mackenzie, dont les Québécois francophones ont trop longtemps ignoré le génie (merci au Théâtre d’Aujourd’hui d’y remédier), est un morceau de bravoure qui ne pouvait être révélé sur scène que par un habile défricheur dramaturgique. Marc Beaupré, en compagnie des virtuoses acteurs que sont Luc Picard et Sophie Desmarais, a mis toute son intelligence au service de cette œuvre vertigineuse sur la finance et le déclin.»
Philippe Couture, Voir

« Cette confrontation est mise en lumière avec clarté dans la traduction québécoise punchée d’Alexis Martin. Et sous la direction de Marc Beaupré, qui maintient la tension de ce texte hachuré. […] Dans l’élégante et sobre scénographie de Simon Guilbault, les interprètes ont tout l’espace pour briller. »
Marie Labrecque, Le Devoir

«Alors que MacKenzie aurait pu écrire un lourd pamphlet, une œuvre didactique sur les méfaits du capitalisme sauvage, il a plutôt fait un thriller, intelligent et captivant (la traduction signée Alexis Martin est parfaite). »
Luc Boulanger, La Presse

« Un duo d’acteurs absolument éclatant! […] On les regarde sans perdre l’intérêt une seconde, fasciné par leur talent, par la chimie qui est au rendez-vous. […] Une pièce vraiment percutante!»
Stéphane Leclair, C’est pas trop tôt, SRC

« Si vous aimez les grandes performances d’acteurs, allez-y! »
Émilie Perreault, Puisqu’il faut se lever, 98,5 fm

« Pour le texte brillant et confrontant, pour l’humanité tirée d’une thématique qui aurait pu être étouffante, pour la précision dans la direction d’acteur et la compréhension du texte du metteur en scène Marc Beaupré, pour l’extrême talent d’interprétation qui s’offre à nous et pour le punch monumental qui nous scie les jambes à la fin du spectacle, il faut absolument voir Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël. »
Samuel Larochelle, Huffington Post

« C’est une excellent pièce, allez voir ça! »
Quartier général avec Philippe Couture et Jordan Dupuis, CIBL (à partir de 43:00)

« La mise en scène épurée et nerveuse de Marc Beaupré s’avère très efficace, et surtout, le jeu des deux comédiens coupe le souffle. […] Luc Picard, de retour au théâtre après une longue absence, offre une superbe interprétation d’un personnage à l’épaisse carapace, mais c’est surtout la fantastique Sophie Desmarais qui brille de mille feux dans un rôle intrigant. »
Cette semaine on craque pour Journal Metro

« Si Luc Picard nous offre une performance à couper le souffle, on peut également dire que Sophie Desmarais, avec qui il partage la scène, est à la hauteur de son personnage. »
Louise Bourbonnais, Le Journal de Montréal

« Si Picard joue – particulièrement bien – dans un registre qu’on lui connaît, la jeune Desmarais, elle, explore l’ensemble du spectre théâtral avec une maestria à couper le souffle. Le duo semble ainsi transcender la pièce et le contexte de la crise économique – et humaine – […]
Du grand théâtre, duquel on n’a pas envie de décrocher. »
Hugo Prévost, pieuvre.ca

« Le duel d’acteur est une suite d’actions-réactions finement modulées, dans un parfait assemblage rythmé et effervescent. […] C’est (impeccablement) articulé avec sensibilité et nuance par le metteur en scène Marc Beaupré. C’est une réussite totale : voilà certainement un très grand moment de théâtre. C’est à voir absolument! »
Yves Rousseau, Le Quatrième

« La traduction fluide d’Alexis Martin, la rigueur presque mathématique de la mise en scène de Marc Beaupré, d’une grande intelligibilité, la redoutable scénographie de Simon Guilbault, les éclairages astucieux d’Éric Champoux, mais surtout le jeu irréprochable des deux interprètes. »
Lucie Renaud, Revue Jeu

« Alexis Martin signe ici une traduction absolument réussie et recherchée.
Beaupré dirige avec brio un Luc Picard qu’il fait plaisir de revoir sur scène, après cinq ans d’absence, […] S’ils sont individuellement excellents, Picard et Desmarais forment aussi un duo brillant. »
David Lefebvre, Mon Théâtre

« En somme, un impeccable travail du metteur en scène Marc Beaupré qui a su diriger cette pièce aux multiples couches de lecture avec finesse et adresse »
Les Échos Montréal

« Mise en scène, scénographie, jeu des comédiens, éclairage : tout y est époustouflant. D’une efficacité remarquable. »
Stéphane Plante, Jobboom

« It takes an exceptional pair of actors to work this material to engaging effect. Picard and Desmarais do just that. […]
Santa wins. So does Mackenzie. He deserves an award for this one. Ditto for Picard and Desmarais. »
Pat Donnelly, The Gazette

P_instructions_1 P_instructions_4

Une machine immense, profonde et complexe

En septembre 2008, le Secrétaire au Trésor des États-Unis rencontre G.W. Bush et d’autres politiciens influents pour leur annoncer qu’à moins qu’ils ne dépensent 100 milliards de dollars « immédiatement », le système économique mondial s’effondrerait. Pensez-y bien : dépenser 100 milliards comme ça! Qu’est ce qu’on peut acheter avec 100 milliards? Un pays peut-être? Sauf qu’ils ne sont pas censés être à vendre. C’est renversant, mais les génies du monde financier ont quand même trouvé une façon de s’approprier une somme d’argent aussi faramineuse des poches des gens en un rien de temps et sans problème.
Un exploit de cette envergure requiert une immense, profonde et complexe « machine ». J’espère que cette pièce vous fournira un aperçu, aussi petit soit-il, du mécanisme obscur et fragile de cette machine, par l’entremise de ces deux personnages pris dans le maelström de son effondrement et dans l’implosion de leurs propres vies.

Michael Mackenzie

Calendrier de tournée

Outremont : 15, 16 et 17 octobre 2015 au Théâtre Outremont
Alma : 22 octobre 2015 à la salle Michel-Côté de l’Auditorium d’Alma
Jonquière : 23 octobre 2015 au Théâtre La Rubrique
Val d’Or : 5 novembre 2015 au Théâtre Télébec
Amos : 6 novembre 2015 au Théâtre des Eskers
La Sarre : 7 novembre 2015 à la salle Desjardins
Rouyn-Noranda : 8 novembre 2015 au Théâtre du Cuivre
Trois-Rivières : 10 novembre 2015 à la salle J.-A Thompson
Joliette : 13 novembre 2015 à la salle Rolland-Brunelle
Saint-Jean-sur-Richelieu : 14 novembre 2015 au Théâtre des Deux-Rives
Sainte-Geneviève : 17 novembre 2015 à la salle Pauline-Julien
Laval : 19 novembre 2015 à la Maison des arts
LaSalle : 20 novembre 2015 à la salle J-Grimaldi du Théâtre Desjardins
Sainte-Thérèse : 21 novembre 2015 au Théâtre Lionel-Groulx
Terrebonne : 22 novembre 2015 au Théâtre du Vieux-Terrebonne
Longueuil : 25, 26 et 27 novembre 2015 à la salle Jean-Louis Millette du Théâtre de la Ville
Châteauguay : 28 novembre 2015 au Théâtre du Pavillon de l’ile
Saint-Léonard : 29 novembre au Théâtre Mirella et Line Saputo
Sherbrooke : 1er décembre 2015 à la salle Maurice-O’Bready
Granby : 2 décembre 2015 au Théâtre Palace
Saint-Hyacinthe : 4 décembre 2015 à salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde
Saint-Jérôme : 5 décembre 2015 à la salle André-Prévost
Ottawa : 9, 10, 11, et 12 décembre 2015 au Centre national des arts

Biographies

  1. M_macckenzie_bio

    Michael Mackenzie

    texte

    Les pièces de Michael Mackenzie ont été produites en Allemagne, Hongrie, République tchèque, Israël, France, Portugal, Angleterre, au Québec, à Toronto et à Vancouver. Ses dernières créations ont été accueillies à Francfort, en Haute-Franconie, à Hambourg, Prague et Montréal. Il a écrit et réalisé deux longs-métrages : The Baroness and the Pig (2002) et Adam’s Wall (2008). Ses films sont tous deux sortis au Canada et ont été à l’affiche de nombreux festivals, dont Sundance et le Festival international du film de Toronto. Il a travaillé avec Robert Lepage à de nombreuses occasions, notamment pour la dramaturgie du spectacle du Cirque du Soleil et pour la traduction du Dragon bleu. Michael voudrait remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, et Crows Theatre, Toronto. (mise à jour: 2015-09-14)

  2. A_martin_bio

    Alexis Martin

    traduction

    Comédien, metteur en scène, auteur et scénariste, Alexis Martin travaille depuis près de vingt-cinq ans dans le domaine artistique québécois. Depuis ses débuts, il cumule près d’une quarantaine de rôle sur les planches des théâtres de la métropole montréalaise. Il est co-directeur artistique du Nouveau Théâtre Expérimental depuis 1999, lieu où il expérimente en écriture, en jeu et en mise en scène. Il est également consultant dramaturgique du spectacle intitulé Love au Cirque du soleil avec son complice Dominic Champagne. Il a aussi travaillé à la mise en scène du spectacle d’humour de Martin Matte, Condamné à l’excellence et au dernier spectacle du mentaliste Gary Kurtz. Plus récemment, il a créé, avec Louis Bélanger comme réalisateur, un documentaire sur la vie de son père, le journaliste Louis Martin. Alexis Martin fait partie du paysage télévisuel québécois en multipliant les rôles à la télévision. On le voit entre autres dans Les Parent, Bob Gratton, Vice caché, Temps dur, Tabou, Un gars une fille, Fortier et dernièrement dans Apparences. Pour ce dernier, il d’ailleurs été en nomination pour un prix Artis, meilleur rôle dramatique, en 2012, et a remporté le Gémeau du meilleur premier rôle dramatique la même année. Au cinéma, il a fait partie de la distribution de plusieurs films québécois tels Le party de Pierre Falardeau, de Robert Lepage, Un 32 août sur terre de Denis Villeneuve, Un dimanche à Kigali de Robert Favreau, Les Boys de Louis Saïa, L’audition de Luc Picard et Le collectionneur de Jean Beaudin. Dernièrement, on l’a vu au cinéma dans les films Route 132 et Demande à ceux qui restent de Louis Bélanger et dans Le baiser du barbu de Yves P. Pelletier. Présentement, Alexis est de la distribution de la pièce Les chemins qui marchent, le deuxième opus de sa trilogie de « l’histoire révélée du Canada français de 1608 à 1998 », mise en scène par Daniel Brière à l’Espace Libre.
    (mise à jour: 2013-03-19)

  3. M_beaupre_bio

    Marc Beaupré

    mise en scène

    Diplômé de l’École Nationale de théâtre en 1999, Marc Beaupré remporte dès l’année suivante un premier Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien dans la série 2 Frères. Depuis, il cumule les rôles, tant au cinéma qu’au théâtre et à la télévision. Ainsi joue-t-il dans Zone au Théâtre du Rideau Vert; Cendres et Chroniques au Théâtre La Chapelle, Bar au Théâtre Prospero, ainsi que Les peintres du charbon et Amadeus au Théâtre Jean-Duceppe. Tout l’été 2015, il foula les planches du théâtre du Vieux Terrebonne dans la pièce Le combat des chefs. Côté petit écran, il est des distributions des populaires séries Trauma, Toute la vérité, Les Lavigueur, Le gentleman ou bien encore Le négociateur (où il remporte le prix Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin en 2008). Dernièrement, il interprète le très marquant Marc Arcand dans Série noire (qui lui vaut une nomination aux Gémeaux 2014); la deuxième saison sera diffusée à l’hiver 2016. Aussi, il fait partie de la distribution du nouveau sitcom burlesque Madame Lebrun et on le retrouvera à l’automne dans Boomerang sur les ondes de TVA. Au cinéma, il joue dans les longs-métrages: Gaz bar blues; Le poil de la bête; La run et Lac mystère. Marc Beaupré est également fondateur et directeur artistique de la compagnie Terre des Hommes. Il y signe les mises en scène de Caligula [Remix] (2010) — Prix de la meilleure mise en scène et prix de l’innovation au Gala des Cochons d’or 2010 — Dom Juan_Uncensored. (mise à jour: 2015-08-06)

  4. S_desmarais_bio

    Sophie Desmarais

    interprétation

    Depuis sa sortie de l’option théâtre du Collège Lionel-Groulx, Sophie Desmarais cumule les expériences. Au cinéma, elle participe à de nombreux longs-métrages dont Le grand départ, Funkytown, Curling et Décharge. En 2013, elle se démarque dans deux films présentés au Festival de Cannes : Sarah préfère la course de Chloé Robichaud et Le démantèlement de Sébastien Pilote. La même année, elle tient un rôle principal dans Chasse au Godard d’Abbittibbi d’Éric Morin. Elle interprète des rôles majeurs dans deux autres longs-métrages projetés en 2014 : Qu’est-ce qu’on fait ici ? de Julie Hivon et Henri, Henri de Martin Talbot. Elle obtient en 2015 un rôle principal dans le film anglophone Gurov and Anna de Rafaël Ouellet. Au théâtre, de grands rôles lui sont aussi offerts. Elle s’illustre entre autres dans Les muses orphelines, Qu’est-ce qui reste de Marie-Stella, L’avare, Norway Today et Yukonstyle. En 2010, elle obtient le prix de la relève Olivier Reichenbach pour son rôle d’Héro dans la pièce Beaucoup de bruit pour rien au TNM; à ce même théâtre, elle incarne la docile Agnès dans L’école des femmes mis en scène par Yves Desgagnés et le mythique personnage de Lady Anne dans la pièce Richard III mise en scène par Brigitte Haentjens. Toujours au TNM, elle sera Melisande dans la pièce Pelléas et Melisande à l’hiver 2016. À la télévision, elle a joué dans En thérapie 2, La galère, Roxy et Yamaska et, sur le web, elle a participé à en En audition avec Simon et Enquête romantique. Elle tourne présentement la deuxième saison de la série Mon ex à moi réalisée par Myriam Bouchard dans laquelle elle joue le personnage central. (mise à jour: 2015-08-06)

  5. L_picard_bio

    Luc Picard

    interprétation

    Dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1988, Luc Picard se taille une place importante dans le milieu artistique québécois. Il joue dans plusieurs théâtres de la métropole avec les plus grands metteurs en scène tels que Serge Denoncourt, Claude Poissant, Jean-Pierre Ronfard, Pierre Bernard, René Richard Cyr, Denise Filiatrault, Lorraine Pintal et Yves Desgagnés. Au petit écran, Luc Picard se fait remarquer par le grand public pour son personnage de François Pelletier dans Omertà, rôle pour lequel il remporte un prix Gémeaux et un prix Métrostar pour la meilleure interprétation masculine. Il poursuivra son parcours télévisuel dans, entre autres, L’ombre de l’épervier, Chartrand et Simonne, Vice caché et Malenfant. Il est également récompensé plusieurs fois pour son jeu dans ces différentes productions. Au cinéma, il s’est particulièrement démarqué pour son interprétation du Chevalier de Lorimier dans 15 février 1839 de Pierre Falardeau. Ses performances dans Octobre de Pierre Falardeau, 20h17 rue Darling de Bernard Émond (Semaine de la critique au Festival de Cannes, Prix de la meilleure interprétation masculine au FIFF de Namur), Le collectionneur de Jean Beaudin, ainsi que son personnage de Valcourt dans Un dimanche à Kigali de Robert Favreau ont aussi été remarqués tant par la communauté artistique que par le public. C’est en 2004 que Luc Picard se dévoile en tant que scénariste et réalisateur. On le voit incarner Louis dans son premier long métrage L’audition, un film qui lui a valu nombreux prix à Montréal et qui a été présenté à travers différents festivals autour du monde tels que Marakech, Annoney, St-Jean-de-Luz, Munich, Taipei, République Dominicaine, Denver et New York. En 2008, il récidive et réalise Babine, un film fantastique inspiré d’un conte de Fred Pellerin. Dernièrement, il a repris son rôle auprès de Fred Pellerin et a réalisé une autre de ses fables : Ésimésac. Nous le verrons prochainement dans Blue Moon, série réalisée par Yves-Christian Fournier. (mise à jour: 2015-08-10)

  6. John_doe_bio

    Julien Veronneau

    assistance à la mise en scène

    Julien est né et a grandi à Montréal. Étudiant en critique et dramaturgie à l’UQAM, il commence en tant que dramaturge sous la tutelle de Stéphane Lépine lors d’une production mise en scène par Pascal Contamine. Son parcours métissé et sinueux l’amène ensuite à travailler comme assistant à la mise en scène et régisseur avec entre autres Jacques Rossi, Philippe Lambert, Pierre Lebeau, Serge Denoncourt, Olivier Aubin et Marc Beaupré avec qui il collabore régulièrement depuis quelques années. Julien agit aussi à titre de directeur technique, de directeur de production et de directeur de tournée au Québec et dans les provinces canadiennes pour différentes compagnies dont les Productions Jean-Bernard Hébert, les Biches pensives, La troupe du jour de Saskatoon et le C.N.A à Ottawa.
    (mise à jour: 2013-03-22)

  7. S_guilbault_bio

    Simon Guilbault

    scénographie

    Formé au CÉGEP de Saint-Hyacinthe et à l’école du Théâtre national de Strasbourg, Simon Guilbault signe la scénographie de plusieurs productions dont : La Caverne (mise en scène de Dominic Champagne), Unity 1918 et Louisianne nord (mise en scène de Claude Poissant) et Cendres (mise en scène de Jeremie Niel). Il collabore également avec Marie Brassard pour la création de Jimmy, créature de rêve, La Noirceur,
    Peepshow et L’invisible. Ces pièces ont été applaudies tant au Québec que sur la scène internationale. Jimmy, créature de rêve a entre autres été vue sur les scènes du Théâtre de l’Odéon à Paris, du Sophiensaele à Berlin et du Barbican au centre de Londres. Au cinéma il signe la direction artistique pour Lost Song, un long métrage de Rodrigue Jean. Il réalise également des environnements scéniques pour Chloé Sainte-Marie (mise en scène de Brigitte Haentjens) et Claudine Mercier (mise en scène de Daniel Fortin).
    (mise à jour: 2013-03-20)

  8. M_senecal_bio

    Marc Senécal

    costumes

    Marc Senécal œuvre comme concepteur de décors et de costumes dans le milieu théâtral depuis vingt cinq ans. Il fait partie des concepteurs de plusieurs succès critiques et populaires. Ces dernières années, il a collaboré à de nombreuse productions dont ; Boeing Boeing, Le Dîner de cons, (Projet de la Meute) Grande Écoute, Rouge Gueule (PÀP), On ne badine pas avec l’amour, Marie Tudor, (Théâtre Denise Pelletier), Le journal d’Anne Frank, Le Dieu du carnage (TNM), Ce moment là, Yellow Moon (La Manufacture). Il a été récompensé du Prix Olivier Reichenbach en 2006, pour Le Malade imaginaire et en 2008 pour L’imprésario de Smyrne pour ses costumes, mis en scène par Carl Béchard au TNM (mise à jour: 2016-02-09)

  9. E_champoux_bio

    Eric Champoux

    éclairages

    En 1997, à l’École nationale de théâtre du Canada, Eric Champoux rencontre Wajdi Mouawad pour qui il créera les éclairages d’un grand nombre de ses spectacles (Willy Protagoras, Incendies, Forêts, Seuls, Temps ainsi que Ma mère chien, Les trois sœurs et le cycle des Sophocle Des femmes et Des Héros). Il conçoit également les lumières pour Alice Ronfard (L’imposture, Désordre public, L’avare), Yves Desgagnés (Le songe d’une nuit d’été, Les joyeuses commères de Windsor), Claude Poissant (Le traitement, Tristesse animal noir). Il collabore récemment avec l’Opéra de Montréal pour Dead man walking et Falstaff. Il signe aussi une première collaboration avec le Cirque du Soleil, en créant les lumières du spectacle sous chapiteau, OVO. La saison dernière, il livre les lumières d’Instructions dans une mise en scène de Marc Beaupré au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Il est également artiste-peintre; dans son travail, les médiums se rencontrent et se mélangent. (mise à jour: 2014-05-06)

  10. A_macsween_bio

    Alexander MacSween

    musique originale

    Musicien, compositeur et artiste sonore, Alexander MacSween, a participé à de nombreux projets de danse, théâtre et cinéma. Il a travaillé avec Marie Brassard, Daniel Brooks, Dana Gingras, François Girard, Brigitte Haentjens, Robert Lepage et José Navas. En tant que musicien, surtout à la batterie, Alexander est actif dans les milieux du rock, de l’improvisation et de la musique électronique. Il a joué avec Bionic, Foodsoon, The Nils, Sam Shalabi et le Quatuor de tourne-disques de Martin Tétreault. Alexander a aussi créé des performances musicales solo ainsi que des installations sonores. Son projet Macheen a débuté à l’édition 2012 de MUTEK. Il est aussi enseignant, donnant des formations sur le traitement du son en temps réel pour les arts de la scène présentées à divers endroits en Europe et en Amérique du nord. (mise à jour: 2013-03-19)

  11. S_trepanier_bio

    Suzanne Trépanier

    maquillages

    Depuis plus de 12 ans, Suzanne consacre son temps à faire la conception de maquillages pour le théâtre tout en travaillant comme maquilleuse à la télévision et au cinéma. À ce jour, elle a fait la conception de maquillages pour plus de 75 spectacles, tant au théâtre qu’à l’Opéra et au Cirque. Au cinéma, elle a participé à plus de 20 productions et à un nombre équivalent d’émissions de télévision. En 2011-2012, elle a assuré entre autres la conception des maquillages de Je pense à Yu (Théâtre d’Aujourd’hui), Après moi (Les Éternels Pigistes, présenté au Théâtre La Licorne), Faire des enfants (Théâtre de Quat’Sous), Chaque jour (Théâtre de la Manufacture), Devant moi le ciel (Dynamo théâtre), Une lune entre deux maisons (Le Carrousel), Bar (Théâtre de l’Opsis Requiem pour un trompettiste (Théâtre La Tangente présenté à L’Espace Libre), Opéra Don Giovani et L’Incarnazione di Poppea (présenté à La Salle Pollack). (mise à jour: 2012-04-27)

  12. J_gaudreau_bio

    Jean Gaudreau

    régie

    Jean Gaudreau a travaillé comme assistant metteur en scène et régisseur sur plus d’une quarantaine de spectacles, et sur une centaine d’autres en tant que concepteur sonore et musicien membre de Larsen Lupin. Il a aussi goûté à la mise en scène, et même à l’écriture, et se régale joyeusement de toutes ces professions. (mise à jour: 2012-04-12)

  13. E_lebrech_bio

    Éric Le Brec'h

    équipe de tournée

    Diplômé de l’ETPA de Rennes (École Technique de Photographie et de l’audiovisuel) c’est d’abord en France, son pays d’origine, qu’Éric Le Brec’h débute sa carrière. Il fait ses premiers pas à Nantes, au Théâtre ONYX, pour ensuite collaborer avec plusieurs compagnies de danse contemporaine (Centre Chorégraphique National de Nantes, Brumachon-Lamarche, Cie NGC 25, Cie Esther Aumatell) ainsi que des compagnies de théâtre jeune public (Cie Garin Trousseboeuf, Théâtre Zou) où il assure, tour à tour, les postes de concepteur/régisseur lumières-son, ou de directeur technique. En 2001, il s’installe à Montréal. Toujours à titre de concepteur/régisseur lumières-son ou de directeur technique, il travaille notamment au Théâtre de la Ville de Longueuil, au Théâtre d’Aujourd’hui, au Festival Divers/Cité ainsi qu’au Théâtre du Quat’sous. Il collabore également aux créations des compagnies de théâtre, Mathieu, François et les autres, Le Carrousel et Advienne Que Pourra. En 2008, il a rejoint l’équipe de la compagnie Abé Carré Cé Carré, de Wajdi Mouawad, pour laquelle il accompagnera en tournée les spectacles Incendies, Les trois sœurs puis le projet Des femmes. (mise à jour: 2012-04-26)

  14. M-c_martel_bio

    Marie-Christine Martel

    équipe de tournée

    Depuis sa sortie de l’École de théâtre de St-Hyacinthe en 2009, Marie-Christine Martel a collaboré à un grand nombre de projets, assurant principalement l’assistance à la mise en scène, la régie et la direction de production. Depuis 2011, elle assiste Sébastien Dodge, d’abord avec La Genèse de la Rage, puis avec La Guerre, Dominion, Damnatio memoriae, et participera aux prochaines créations. Elle a également assisté Serge Denoncourt sur Il campiello, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges et Le Prénom, et fait la régie de Ana, et du Comedy Majik Cho à Montréal, à Paris et prochainement en tournée européenne. Elle a travaillé avec Christiane Pasquier (Pour un oui ou pour un non), Stéphanie Lépine (Les ours dorment enfin), Jean-Philippe Baril-Guérard (Ménageries), Virginie Brunelle (Plomb), Marc Beaupré (Ce samedi il pleuvait) et plusieurs autres productions. En 2008, elle a été adjointe de production à la création du Moulin à Images de Ex Machina et du Festival d’été de Québec en 2011. En 2012, elle joint l’équipe Les 7 Doigts de la Main en tant que régisseuse de création pour Traces 5 et pour l’atelier de travail du spectacle Le murmure du coquelicot. (mise à jour: 2014-05-06)

  15. John_doe_bio

    Alexandra Sutto

    équipe de tournée

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2005, Alexandra Sutto a collaboré à une trentaine de projets. Au théâtre, Alexandra Sutto assure la régie de plusieurs spectacles tels que, Le Porteur, Ah la vache ou La Félicité du Théâtre de l’œil, Ventre de Steve Gagnon mis en scène par Denis Bernard, Omaterra mis en scène par Jean-Guy Legault. Elle fait partie de l’équipe du spectacle Temps de Wajdi Mouawad, présenté au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2011. En plus de son rôle de régisseure, on la retrouve à titre d’assistante à plusieurs reprises au côté de Catherine Vidal (Robin et Marion, Des couteaux dans les poules, Le grenier) et de Christian Lapointe (Trans(E), Sepsis, L’homme Atlantique, Oxygène), ainsi qu’auprès de Simon Boudreault (Soupers), de Cristina Iovità (Hamlet, Le costume neuf de l’empereur) d’Alice Ronfard (Une vie pour deux, Bérénice), de Jérémie Niel (Clichy), d’Emmanuel Schwartz (Chroniques), de Gaëtan Paré (Pig). Pour le Cirque du Soleil, elle a travaillé sur les spectacles Délirium (2005) et Michael Jackson (Montréal, 2011) et à titre de régisseure, de régisseure principale et d’assistante à la coordination pour la formation des artistes du Cirque à Montréal. Du côté de l’opéra, Alexandra Sutto à collaboré à titre d’assistante de production pour The Ring de Wagner, mis en scène par Robert Lepage (The Metropolitan Opera, 2010). (mise à jour: 2014-06-16)

Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël est une production du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

  1. Ctda_logo_web-01

Crédits photos : Photo(s) de production : Jérémie Battaglia / Sophie Desmarais : Maxyme G. Delisle / Marie-Christine Martel : Caroline Martel / Jean Gaudreau : Laforest Sabourin / Éric Le Brec'h : Marie-Ève Perron / Luc Picard : David Ospina / Marc Beaupré : Yan Turcotte / Alexis Martin : Julie Perreault

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Bouton3900enligne
  2. Bouquinerie_violet
  3. Bouton_restau_violet
  4. Partenaires_saison_bmo
  5. Logo-hydro
  6. Logo_devoir_2_
  7. Logo-calq
  8. Logo-canada-council
  9. Logo_cam_filetbleu
  10. Sans-titre-1
  11. Boutondliche_fournisseurs
  12. Fauchois_filetbleu