Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Isabelle

Achat de billets en ligne

Fabien Dupuis

une création des productions J’le dis là

Salle Jean-Claude-Germain

du 16 octobre au 3 novembre 2012

  1. F_dupuis_tn
    texte et interprétation
  2. M_beland_tn
    mise en scène

Création

  1. texte et interprétation Fabien Dupuis
  2. mise en scène Marc Béland
  3. assistance à la mise en scène et direction de production Catherine Vallée-Grégoire
  4. scénographie Cédric Lord
  5. éclairages Lucie Bazzo
  6. direction musicale Éric Asswad
  7. régie et direction technique Marie-Ève Mercier
  8. conseil à la dramaturgie Michel Marc Bouchard
  9. conseil aux costumes Éric Bernier, Valérie Blais

Durée

1 h 10 sans entracte

Horaire

les mardis à 19 h
du mercredi au samedi à 20 h
Rencontre avec l’équipe
à l’issue de la représentation du 16 octobre

Résumé

Le comédien Fabien Dupuis monte sur les planches pour présenter son «stand-up tragique». Isabelle raconte l’histoire de Daniel, un garçon qui, pour se sortir des agressions répétées de sa mère, n’a qu’une porte de sortie : sa cousine Isabelle, la seule avec qui il est réellement heureux. Avec elle, il joue tout le temps, surtout à la lutte qui devient, au fil des ans, de plus en plus intime…

Filetblanc
P_isabelle_p_1 P_isabelle_p_2

En savoir plus

Fabien Dupuis: l’enfance de l’art
Luc Boulanger, La Presse, 14 octobre 2012
Fabien Dupuis sur scène et décorseté
Christian Saint-Pierre, Le Devoir, 13 octobre 2012
Fabien Dupuis ou les amours interdites
Bouillant de culture, Radio-Canada, 6 octobre 2012
Entrevue : Fabien Dupuis
C’est extra, V, 4 octobre 2012
L’Isabelle de Fabien Dupuis
Médium Large, Radio-Canada, 2 octobre 2012

Extraits de critiques

« Présenté comme un “stand-up tragique”, le monologue alterne en effet entre un humour léger et des moments plus graves où le théâtre surgit alors grâce à la très belle mise en scène de Marc Béland qui a choisi d’isoler certaines émotions en les encadrant par un éclairage et une ambiance sonore qui font sortir le récit du témoignage réaliste et gagner en profondeur et en personnalité. Le drame intime de ce garçon castré par sa mère et resté enfant se révèle alors avec beaucoup de vérité. Fragile et nu sous la lumière crue concentrée sur lui, il incarne à lui seul la tragédie d’une vie étouffée, avortée, sacrifiée, l’existence d’un adulte qui n’a pas pu grandir et qui, en enterrant sa mère, goûte enfin à la liberté qui consiste pour lui à avaler deux trios au Burger King sans subir les remontrances maternelles, mais reste incapable d’une réelle autonomie.» Elsa Pépin, Voir

« C’est un véritable plaisir de découvrir bout à bout cette histoire à travers des fragments et des anecdotes à la fois drôles et amères. Le texte est touchant et intense. Fabien Dupuis a réussi à construire un personnage qui captive par son authenticité et qui sait mener le spectateur par de multiples détours à la destination désirée.»
Boris Nonveiller, Les Méconnus

« Le sourire ne quitte jamais nos lèvres, le jeu de Fabien Dupuis nous hypnotise complètement.»
Pascale St-Onde, Montheatre.qc.ca

A_isabelle

Est-ce que cette histoire est vraie ?

Écrivant en cachette depuis une vingtaine d’années, sans croire qu’un jour je prendrais au sérieux ce que j’ai à dire, j’ai empilé une quantité considérable de textes que je commence à sortir de mes tiroirs et à explorer, à la lumière de la maturité.

Est-ce que c’est parce que je m’étends trois fois par semaine pour brasser mon passé que j’ai besoin de le mettre sur une page blanche pour le dire, le bouger dans un besoin de prendre la parole ? Peut-être. Est-ce que cette histoire est vraie ? Peut-être. Est-ce qu’elle est exagérée ? Encore peut-être. En fait, je m’en fous. Je raconte une histoire que je porte depuis des années, qui me touche encore à chaque fois que je m’assois pour l’écrire, la répéter, la jouer, l’offrir à qui veut m’entendre. Avec Isabelle, je voyage dans le monde de Daniel qui, malgré lui, se libère des entraves qui l’empêchent de s’épanouir. Daniel, un homme enfant qui devient adulte de façon brutale. L’enfant curieux et astucieux, mais aussi l’homme attardé… En retard sur sa vie. Comment devenir un homme quand on n’a personne à qui s’identifier ?

Fabien Dupuis

Biographies

  1. F_dupuis_bio

    Fabien Dupuis

    texte et interprétation

    Fabien Dupuis a terminé ses études à l’École nationale de théâtre en 1990. Depuis, il n’a jamais cessé de jouer. À la télé, nous l’avons vu dans Watatatow, Scoop, Les héritiers Duval, Soif de vivre, Une voix en or, Virginie … Au cinéma, dans L’oreille d’un sourd, Un même sang, On a marché sur la lune. Au théâtre, il a tourné pendant 10 ans avec la compagnie européenne Flipote, jouant dans les spectacles, Don Juan de Berthol Brecht, Les caprices de Marianne de Musset et Le sein de Philip Roth. Au Québec il a joué dans Joséphine la cantatrice de Kafka, Le petit maître corrigé et Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux et Les 36 d’un collectif d’auteurs. Fabien prépare une tournée dans tout le Québec avec son spectacle solo Isabelle. (mise à jour: 2012-04-26)

  2. M_beland_bio

    Marc Béland

    mise en scène

    Acteur, danseur et metteur en scène, Marc Béland est diplômé du Collège Lionel-Groulx. Tour à tour acteur de théâtre, de cinéma et de télévision, il fait sa première mise en scène en 1995 au Théâtre de Quat’Sous. Par la suite, Marc Béland mettra en scène plus d’une dizaine de spectacles de théâtre, d’opéra et de musique. On lui doit La petite scrap de Dominique Parenteau-Lebeuf, Hamlet de William Shakespeare et L’homme rapaillé en chanson de Gilles Bélanger. À titre d’interprète, il a participé à plus d’une trentaine de productions, dont Cabaret neige noire de Dominic Champagne, L’asile de la pureté de Claude Gauvreau, Visage retrouvé de Wajdi Mouawad et Woyzeck de Georg Büchner. À la télévision, nous l’avons vu entre autres dans Ces enfants d’ailleurs, L’héritière de Grande-Ourse et dans Annie et ses hommes. Au cinéma, il a joué dans 2 fois une femme, Le guide de la petite vengeance ainsi que La vie secrète des gens heureux. (mise à jour: 2012-04-26)

  3. C_vallee-gregoire_bio

    Catherine Vallée-Grégoire

    assistance à la mise en scène et direction de production

    À la fois metteure en scène, assistante et régisseure, Catherine Vallée-Grégoire se dirige maintenant vers la direction de production. Au théâtre, elle a signé la mise en scène du collectif Les 36 en 2009 et de Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, en 2007 et en 2003. Elle a participé à plusieurs productions soit comme directrice de production, assistante et/ou régisseure, dont L’oiseau vert (m.e.s Hugo Bélanger), Chroniques (m.e.s. Normand Lafleur), L’écume des jours (m.e.s Alain Fournier), Enlèvement séquestration et mise à mort d’un humoriste et Alpha du centaure (m.e.s Sébastien Guidon). (mise à jour: 2012-04-26)

  4. C_lord_bio

    Cédric Lord

    scénographie

    Cédric Lord est scénographe, concepteur d’accessoires et directeur artistique. Au théâtre, il a signé la conception des décors de plusieurs spectacles tels que Lettre aux acteurs (m.e.s. Marc Béland/CADM), Isabelle (m.e.s Marc Béland/Jean Claude Germain), Gaétan (m.e.s. Marcel Pomerleau/Théâtre Momentum), Le Radeau (texte Rebecca Déraspe, m.e.s Francis Richard/Théâtre de la Petite Marée), C’est ainsi mon amour que j’appris ma blessure (m.e.s. Denis Lavalou/Théâtre Complice), Exposition Le Coz (commissaire Normand Chouinard/TNM). Avec le Théâtre il va sans dire, il a conçu les accessoires de Tout ça m’assassine et Le Boss est mort (m.e.s. Dominic Champagne) ainsi que les accessoires de décor de Paradis Perdu (m.e.s. et texte Dominic Champagne). Il a également conçu les accessoires de Beaucoup de bruit pour rien (m.e.s. René Richard Cyr/TNM) et de Nelligan (m.e.s. Normand Chouinard/Monument-National). Avec Dave St-Pierre, il a collaboré à la conception du décor de Over my Dead Body au Théâtre La Tangente. (mise à jour: 2013-03-20)

  5. L_bazzo_bio

    Lucie Bazzo

    éclairages

    Lucie Bazzo œuvre dans le milieu de la danse et du théâtre depuis 1987. Elle a commencé sa carrière avec la Trilogie des dragons de Robert Lepage avec elle a collaboré à plusieurs reprises. En danse, elle éclaire les créations d’une pléiade de chorégraphes. En 1999, elle a été initiatrice du projet Luminosités variables et elle a également participé à Espace dynamique II sur la lumière. Elle travaille régulièrement en théâtre, mais aussi dans le milieu de la performance et muséal. (mise à jour: 2014-05-06)

  6. E_asswad_bio

    Éric Asswad

    direction musicale

    Guitariste, compositeur, réalisateur & directeur musical, Éric Asswad a une formation aussi diversifiée que ses origines culturelles. D’une mère québécoise, d’un père égyptien, il a étudié la guitare classique et la guitare Jazz à au Berklee College of Music of Boston et à l’Université de Montréal. Guitariste depuis 20 ans, il travaille en studio et en tournée avec Laymen Twaist, Serge Fiori, Dany Bédar, Boom Desjardins, Corneille, Ima, Mélanie Renaud, Maryse Letarte, Les frères Diouff, Vander, Caroline Néron, Antoine Sicotte et Mario Saint-Amant. C’est en 2003 qu’il fait ses premiers pas au théâtre avec John Strasbourg dans Songe d’une nuit d’été. Depuis 2006, il est directeur musical & compositeur des Contes urbains, d’Yvan Bienvenu, où il invite, depuis 3 ans, Charles Imbeau et Charles Papasoff. Entretemps, il multiplie les collaborations à titre compositeur (Tout ça m’assassine de Dominic Champagne) et de réalisateur de disque (Dany Bédar) pour la scène et pour l’écran. (mise à jour: 2012-06-20)

  7. Mm_bouchard_bio

    Michel Marc Bouchard

    conseil à la dramaturgie

    Michel Marc Bouchard a écrit plus de 25 pièces de théâtre dont plusieurs ont été traduites en diverses langues et jouées à travers le monde. Les feluettes, Les Muses orphelines, L’histoire de l’oie, Le voyage du couronnement, Le chemin des passes-dangereuses, Tom à la ferme et Christine, la reine-garçon demeurent ces oeuvres les plus connues. Les adaptations cinématographiques de ses pièces (Les feluettes, Les Muses orphelines et Les grandes chaleurs) ainsi qu’à la télévision (L’histoire de l’oie) lui ont valu le Génie du meilleur film en 1996 et le Gémeau de la meilleure dramatique en 1998. L’adaptation de Tom à la ferme par Xavier Dolan a reçu le Prix de la critique internationale à la Mostra de Venise en 2013 et, The Girl King, écrit pour le réalisateur finlandais Mika Kaurismäki sera présenté dans les cinémas en 2015. Il a également été maître d’œuvre d’importantes expositions historiques et thématiques : Ludovica (1998) au Musée de l’Amérique française et au Musée d’Aquitaine à Bordeaux; Talons et tentations (2001), Musée de la Civilisation de Québec, Maria Chapdelaine, Vérités et mensonges (2002), Musée Louis Hémon et l’exposition inaugurale de la Grande Bibliothèque à Montréal, Tous ces livres sont à toi! (2005), reprise au Musée de la Civilisation (2007). Michel Marc a reçu de nombreux dont le Prix du Centre national des arts du Canada, le Chalmer’ s Award, le Dora Mavor Moore Award, le Betty Mitchel Award, le Prix d’excellence littéraire du Journal de Montréal (à deux reprises), le Prix de l’Association des critiques en théâtre du Québec et de Mexico, le Primo Arte Candoni (Italie) et le Prix de la SACD (Paris). Il est officier de l’Ordre du Canada et chevalier de l’Ordre du Québec. (mise à jour: 2014-05-08)

  8. E_bernier_bio

    Éric Bernier

    conseil aux costumes

    THÉÂTRE Incendies (2003-2006) – rôle Nihad; auteur Wajdi Mouawad; metteur en scène Wajdi Mouawad. Théâtre de Quat’Sous, TNM, Abé Carré Cé Carré. / La charge de l’orignal épormyable (2008) – rôle de Lontil-Déparey; auteur Claude Gauvreau; metteur en scène Lorraine Pintal. TNM. / Le Mystère d’Irma Vep (2004-2008) – rôle multiples; auteure Charles Ludlam ; metteur en scène Martin Faucher. Juste pour rire / CINÉMA (1999) – rôle de François-Xavier ; réalisateur Robert Lepage. In Extremis Images. / TÉLÉVISION Tout sur moi (2006-2011) – rôle de Éric; auteur Stéphane Bourguignon; réalisateur Stéphane Lapointe. Cirrus Communications. / Les hauts et les bas de Sophie Paquin (2006-2009) – rôle de Martin Brodeur; auteur Richard Blaimert; réalisateur Claude Desrosiers. Sphère Média. / PRIX Gémeaux – Meilleur rôle masculin dans une comédie, Tout sur moi, 2010 / Gémeaux – Meilleur rôle de soutien masculin, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, 2008 (mise à jour: 2012-04-26)

  9. V_blais_bio

    Valérie Blais

    conseil aux costumes

    Valérie Blais a obtenu son diplôme de l’École nationale de théâtre du Canada en 1990. Elle a eu un parcours des plus intéressants et cela dès sa sortie de l’école. Elle a joué dans Peer Gynt au Théâtre du Nouveau Monde, dans Les trois sœurs de Yves Desgagnés à la Compagnie Jean Duceppe, Willy Protagoras enfermé dans les toilettes de Wajdi Mouawad au Théâtre d’Aujourd’hui, Tout bas… si bas de Koulsy Lamko au Théâtre de la Manufacture, La nuit des rois de Yves Desgagnés au Théâtre du Nouveau Monde, Les précieuses ridicules de Paul Buissonneau au Théâtre du Nouveau Monde et Le démon de midi de Florence Cestac, spectacle solo mis en scène par Dominique Michel et qui a permis à Valérie Blais de remporter le Prix de la Révélation Juste pour Rire en 2004. Elle a ensuite fait partie de la production du Théâtre de la Manufacture, Attends-moi. Très présente au petit écran, elle est appréciée et reconnue pour son rôle de Rafi dans l’émission pour enfants Cornemuse. Elle a joué Caroline Filion dans Urgence de Fabienne Larouche et Réjean Tremblay. Toujours dans le monde de Fabienne Larouche, elle était de Fortier ainsi que de l’émission quotidienne Virginie. Par la suite, on la retrouve dans Le monde de Charlotte, Le petit monde de Laura Cadieux et la populaire série %(piece)La promesse. Le grand bonheur pour Valérie s’appelle Tout sur moi où elle joue son propre rôle dans cette série hors du commun écrit par Stéphane Bourguignon où le vrai et le faux s’entrecroisent. Son interprétation lui a d’ailleurs valu un Prix Gémeaux en 2009. Nous pouvons la voir actuellement dans Tactik à Télé-Québec. Au cinéma, nous avons pu la voir dans Borderline de Lyne Charlebois, dans le très populaire film Le journal d’Aurélie Laflamme de Christian Laurence ainsi que dans L’empire Bossé réalisé par Claude Desrosiers. Valérie travaille sur son premier spectacle d’humour. (mise à jour: 2012-05-03)

Isabelle est une création des productions J’le dis là.

Crédits photos : Visuel(s) du spectacle : Neil Mota et Deux Huit Huit / Photo(s) de production : Cédric Lord / Fabien Dupuis : Carl Lessard / Éric Asswad : Gérard Leduc / Catherine Vallée-Grégoire : Lawrence Arcouette / Michel Marc Bouchard : Julie Perreault / Marc Béland : Alain Gauvin

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Bouquinerie
  4. Fauchois
  5. Logo-bmo
  6. Logo-hydro
  7. Logo_devoir_2_
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_