Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Oreille, tigre et bruit

Alexis Martin

une production du Théâtre d’Aujourd’hui

Salle principale

du 1er au 26 avril 2008

en supplémentaires les 20, 29 et 30 avril 2008

  1. A_martin_tn
    texte
  2. D_briere_tn
    mise en scène
  3. C_begin_tn
    interprétation
  4. E_cousineau_tn
    interprétation
  5. E_delacheneliere_tn
    interprétation
  6. P_drolet_tn
    interprétation
  7. F_mallette_tn
    interprétation
  8. Fe_par__tn
    interprétation

Création

  1. mise en scène Daniel Brière
  2. assistance à la mise en scène et régie Nadia Bélanger
  3. costumes Claire Geoffrion
  4. éclairages Nicolas Descôteaux
  5. musique originale John Réa
  6. vidéo Yves Labelle

Résumé

Hubert Alain est animateur de radio. Sur le plateau de son émission, Le cercle de Montréal, il reçoit des romanciers, des chercheurs, des universitaires… des personnages qui tiennent et retiennent des discours. Hubert Alain entend donc beaucoup de mots. Des tonnes de mots. Mais il entend aussi un bruit. Un bruit de fond que ni lui, ni son médecin n’arrivent à expliquer. Est-ce que c’est possible qu’il y ait une quantité limitée de mots… de sons qu’on puisse absorber ? Je veux dire, peut-être, que si on dépasse, si on crève un certain plafond, l’oreille bloque. Hubert Alain est saturé. Quand il se lève la nuit pour profiter du silence, il réveille, malgré lui, sa femme Claire et la nécessaire communication recommence. Et dans son oreille, il y a toujours le même bruit. Oreille, tigre et bruit déborde de fantaisie, de sens et de non-sens. C’est une pièce qui déroute et amuse. Un texte qui pose avec humanité le problème de l’hypercommunication.

Filetblanc
P_ore_4 P_ore_1

En savoir plus

Alexis Martin et François-Étienne Paré
Ça manque à ma culture, 25 mars 2008
Prêter l’oreille
Christian Saint-Pierre, Voir, 27 mars 2008
Prisonniers de leur tourbillon de bruits
Claudia Larochelle, Le Journal de Montréal, 29 mars 2008
Acteurs imprégnés de tonalités et d’images
Claudia Larochelle, Le Journal de Montréal, 29 mars 2008

P_ore_5 P_ore_3

Extraits de critiques

Catherine Perrin, C’est bien meilleur le matin
« On rit beaucoup dès le début. […] François Étienne Paré est formidable dans ce rôle là ! […] Fanny Malette est merveilleuse.»

Marie Labrecque Le Devoir
« François-Étienne Paré campe un émule de Bernard Pivot des plus convaincants. Fanny Mallette joue avec sensibilité l’épouse négligée. Quant aux autres rôles, c’est du bonbon pour les acteurs.»

Bruno Lapointe, Le Journal de Montréal
« L’humour, toujours intelligent, oscille entre le sens et le non-sens, entre la logique et l’absurde. Ce script signé Alexis Martin a beau avoir été écrit il y a 10 ans, il n’a rien perdu de sa saveur.»

Pierre-Luc Gagnon, Dimanchematin.com
« Rien n’a vieilli dans ce texte brillant qui, nous devons le constater maintenant, était avant-gardiste. […] Je lève mon chapeau à Christian Bégin pour l’interprétation de quatre personnages aux tons totalement opposés et à François-Étienne Paré pour tenir admirablement bien le rôle central.»

P_ore_6 P_ore_2

Mot de l'auteur

Puisqu’il faut sacrifier à cette coutume étrange qui consiste à demander à l’auteur ce qu’il pense de sa propre pièce, je répondrai que je ne la regrette pas, d’autant qu’elle est remise sur les rails par mon camarade Daniel Brière qui participa lui-même en tant que comédien à la création de ladite pièce dans des circonstances très sobres il y a de ça déjà plusieurs années. La pièce fut peu vue, bien jouée et assez aimée.

Quelles en sont les résonances aujourd’hui? Quels échos trouvera-t-elle en ce lieu très organisé du Théâtre d’Aujourd’hui? L’expérience est peut-être de se demander comment une création récente devient une œuvre vieille, à quel rythme, ou encore si le récent perdure plusieurs années?
Oreille, tigre et bruit est un morceau de théâtre que j’aime particulièrement, pour des raisons intimes et profuses.

Je souhaite simplement qu’elle trouve en vous un écho… sonore.
Prêtez-moi l’oreille encore une fois, je vous prie, et vous verrez !

Alexis Martin, UDA

Mot du metteur en scène

Madame, Monsieur, bonsoir et bienvenue à cette représentation de Oreille, tigre et bruit.

Mon nom est François Carnavalet, je suis animateur culturel et j’ai eu l’immense plaisir et le grand privilège, en réponse à l’invitation du Théâtre d’Aujourd’hui, de mettre en espace le spectacle que vous verrez ce soir. Je tiens à souligner l’immense talent des interprètes qui ont plongé corps et âme dans cette œuvre magistrale. Un merci tout particulier à monsieur Alexis Martin, dramaturge et ami, pour nous avoir offert une œuvre à la fois visionnaire, cruelle et poétique. Merci aux concepteurs qui ont relevé cet immense défi sans courber l’échine.
Alors que vous vous apprêtez à pénétrer dans la magie du théâtre, je vous laisse avec ces mots du poète Omar Kayyam :

C’est toi qui as cassé mon flacon, O mon Dieu.
Tu m’as fermé les portes du bonheur, mon Dieu.
Mon vin trempe le sol par ta faute. O mon Dieu.
Soit… mais serais-tu ivre par hasard, mon Dieu?…

François Carnavalet

P_ore_8 P_ore_7

Biographies

  1. A_martin_bio

    Alexis Martin

    texte

    Comédien, metteur en scène, auteur et scénariste, Alexis Martin travaille depuis près de vingt-cinq ans dans le domaine artistique québécois. Depuis ses débuts, il cumule près d’une quarantaine de rôle sur les planches des théâtres de la métropole montréalaise. Il est co-directeur artistique du Nouveau Théâtre Expérimental depuis 1999, lieu où il expérimente en écriture, en jeu et en mise en scène. Il est également consultant dramaturgique du spectacle intitulé Love au Cirque du soleil avec son complice Dominic Champagne. Il a aussi travaillé à la mise en scène du spectacle d’humour de Martin Matte, Condamné à l’excellence et au dernier spectacle du mentaliste Gary Kurtz. Plus récemment, il a créé, avec Louis Bélanger comme réalisateur, un documentaire sur la vie de son père, le journaliste Louis Martin. Alexis Martin fait partie du paysage télévisuel québécois en multipliant les rôles à la télévision. On le voit entre autres dans Les Parent, Bob Gratton, Vice caché, Temps dur, Tabou, Un gars une fille, Fortier et dernièrement dans Apparences. Pour ce dernier, il d’ailleurs été en nomination pour un prix Artis, meilleur rôle dramatique, en 2012, et a remporté le Gémeau du meilleur premier rôle dramatique la même année. Au cinéma, il a fait partie de la distribution de plusieurs films québécois tels Le party de Pierre Falardeau, de Robert Lepage, Un 32 août sur terre de Denis Villeneuve, Un dimanche à Kigali de Robert Favreau, Les Boys de Louis Saïa, L’audition de Luc Picard et Le collectionneur de Jean Beaudin. Dernièrement, on l’a vu au cinéma dans les films Route 132 et Demande à ceux qui restent de Louis Bélanger et dans Le baiser du barbu de Yves P. Pelletier. Présentement, Alexis est de la distribution de la pièce Les chemins qui marchent, le deuxième opus de sa trilogie de « l’histoire révélée du Canada français de 1608 à 1998 », mise en scène par Daniel Brière à l’Espace Libre.
    (mise à jour: 2013-03-19)

  2. D_briere_bio

    Daniel Brière

    mise en scène

    Comédien, auteur et metteur en scène, Daniel Brière est également codirecteur artistique du Nouveau Théâtre Expérimental et membre fondateur du Groupement forestier du théâtre. Il a participé à près de vingt-cinq productions théâtrales dont Durocher, le milliardaire de Robert Gravel, Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau, Matroni et moi d’Alexis Martin et Talk-radio d’Eric Bogosian. Il a mis en scène Au bout du fil et Des fraises en janvier d’Evelyne de la Chenelière, avec qui il était aussi complice au texte et à la mise en scène de Henri et Margaux. Après avoir dirigé Taverne d’Alexis Martin, il a cosigné avec lui le texte et la mise en scène de La marche de Râma présenté au Nouveau Théâtre Expérimental. À la télévision, on l’a vu entre autres dans Les Bougon, Cauchemar d’amour, Un gars, une fille, Annie et ses hommes et Caméra café. Au cinéma, il est de la distribution de nombreux longs métrages dont Le déclin de l’empire américain de Denys Arcand, Gaz Bar Blues de Louis Bélanger et La moitié gauche du frigo de Philippe Falardeau, qui le dirigeait aussi cet automne dans C’est pas moi j’le jure. (mise à jour: 2010-04-19)

  3. C_begin_bio

    Christian Bégin

    interprétation

    Depuis sa sortie de l’option Théâtre de Lionel-Groulx en 1986, Christian Bégin a laissé sa marque non seulement en tant qu’acteur, mais aussi en tant qu’auteur, humoriste, cofondateur des Éternels pigistes et professeur à l’École nationale de l’humour depuis de nombreuses années. Il se fait d’abord connaître en tant qu’animateur pour l’émission jeunesse Télé-Pirate sur les ondes de Canal Famille qu’il animera pendant 5 ans et qui lui vaudra le Gémeaux pour la Meilleure animation jeunesse en 1996. Depuis 2007, il est à la barre de l’émission Curieux Bégin. À la télévision, on a pu le voir dans Rumeurs, Caméra Café, Vice caché, Les aventures tumultueuses de Jack Carter, dans l’adaptation télé du Rire de la mer, dans Tabou et tout récemment dans Trauma. Au théâtre, on pense à Venise-en-Québec, Circus Minimus dont il est l’auteur, La société des loisirs (rôle qui lui a valu le Masque d’interprétation en 2004), Oreille, tigre et bruit ainsi que les créations des Éternels pigistes Quelques humains, Le rire de la mer, Mille feuilles et Pi…?! qu’il a écrit. Au cinéma, il a été de la distribution de Cadavres, L’âge des ténèbres, Surviving my mother, Ma fille, mon ange, Nez rouge et Le collectionneur. En tant qu’humoriste, il a créé deux one man show, soit Que reste-t-il de mes amours ? et I’ve got a crush on you ou J’ai une orangeade pour toi. (mise à jour: 2010-05-18)

  4. E_delacheneliere_bio

    Evelyne De la Chenelière

    interprétation

    Depuis 1997, Evelyne de la Chenelière a interprété de nombreux rôles dans ses propres pièces, mais aussi avec le Nouveau Théâtre Expérimental dans Matines : Sade au petit déjeuner de Jean-Pierre Ronfard et Atelier Aristophane. Elle écrit Jaune-piano, Personnages secondaires, Élucubrations couturières, Culpa à l’Espace Libre dans une mise en scène de Daniel Brière. Puis, il y a les Fraises en janvier. Cette pièce présentée au Théâtre d’Aujourd’hui en 2002 lui a mérité trois nominations aux Masques 2000. Elle remporta celui du Texte original. En 2006, L’éblouissement du chevreuil a fait salle comble dans la salle Jean-Claude-Germain. Evelyne de la Chenelière a reçu en 2007 un Prix littéraire du Gouverneur général pour son texte Désordre public. (mise à jour: 2010-04-21)

  5. P_drolet_bio

    Patrick Drolet

    interprétation

    Gradué de l’École nationale de théâtre du Canada en 2001, Patrick Drolet a gagné le Léopard d’or dans la catégorie Meilleur acteur au Festival du Film de Locarno (2005) pour son rôle de François dans le film La Neuvaine de Bernard Émond. La Presse a reconnu son talent et l’appréciation de sa performance par le public en lui décernant la prestigieuse mention de Personnalité de la semaine. Sa filmographie inclut également L’ange de goudron de Denis Chouinard, 20h17 Rue Darling de Bernard Émond et Le génie du crime de Louis Bélanger. À la télévision, on a pu le voir dans Kif-Kif, Les Bougons, Fortier III, Rumeurs et dans la quotidienne Ayoye alors qu’il a été mis en nomination dans la catégorie Meilleur acteur pour une série jeunesse. Il a aussi tenu le rôle de Richard dans la série Les Invincibles. Au théâtre, on l’a vu entre autres dans Bureaux d’Alexis Martin, Phèdre et autres labyrinthes d’Alice Ronfard et Ze Bouddha’s show de Pascal Contamine. Avec Olivier Keimed, il a fondé la compagnie de théâtre Les Trois Tristes Tigres dans le cadre de laquelle il a écrit et mis en scène les pièces Rabelais, Tout ce qui est debout se couchera et Cabaret C.L.I.M. (mise à jour: 2010-04-19)

  6. Fe_par__bio

    François-Étienne Paré

    interprétation

    François-Étienne Paré a complété sa maîtrise en théâtre à l’UQÀM. Auteur, comédien, animateur, et improvisateur hors pair, il cumule depuis les projets, autant au théâtre qu’à l’écran. Mordu d’improvisation (il détient le record du monde : 52 heures consécutives!), François-Étienne a joué dans la Globale, les Cravates, au National d’impro Juste pour Rire puis à la LNI. Il a reçu, lors de sa première saison à la LNI en 1999, le prix Pierre-Curzi comme recrue de l’année. Depuis, il a reçu le prix du joueur de l’année au National d’impro 2000, le Prix du public pour la saison 2001 de la LNI et le trophée du champion compteur lors de la saison 2002. À la télévision, en plus d’avoir été un chroniqueur remarqué à l’émission L’Été c’est péché, il s’est mérité un Gémeaux pour la meilleure animation- émission ou série jeunesse pour son excellent travail à RDI Junior. On a aussi pu le voir, entre autres, dans Catherine, 4 et demi et Ayoye. Il est présentement animateur de la Revanche des Nerdz sur les ondes de Canal Z. Au grand écran, il était de la distribution du film Du pic au cœur de Céline Baril. Au théâtre, il a travaillé entre autres avec Claude Poissant et Luc Picard dans Lorenzaccio au Théâtre Denise-Pelletier. Mais surtout, il a présenté à la salle Jean-Claude-Germain du Théâtre d’Aujourd’hui deux spectacles qu’il a écrits et mis en scène : 16 et (3×7) font 16 j’en ai assez merci et À force de compter sur quelqu’un ou quelque chose on en oublie ses tables de multiplications, dans lequel il défendait avec brio un rôle solo. (mise à jour: 2010-04-19)

  7. J_veroff_bouchard_bio

    Jonas Veroff Bouchard

    décor

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2000, Jonas Veroff Bouchard travaille tant au théâtre, qu’en variétés et à la télévision. Notons au théâtre ses collaborations auprès de Martin Faucher (%(piece)Britannicus%, Autobahn, Vigile, Milles feuilles, Femme de rêve), Serge Postigo (%(piece)Sunderland%, Geronimo Stilton), Daniel Brière (%(piece)Oreille, tigre et bruit&, La Marche de Rama, Nicht retour mademoiselle), Geoffrey Gaquère (%(piece)Enquête sur le pire%, Hôtel Pacifique), et Marc Béland (%(piece)Le fou de Dieu%). Jonas a eu le plaisir de faire les décors de tournée de plusieurs humoristes dont : François Bellefeuille, André Sauvé, Jean-Michel Anctil, Laurent Paquin. À la télévision, Jonas a créé les décors pour des émissions SNL-Qc, L’horrorarium, Vrak la Vie, Pilote(s), Un Été avec Joël et Les Moquettes coquettes. (mise à jour: 2014-10-22)

  8. 0_john_doe_bio

    Nicolas Descôteaux

    éclairages

    Depuis l’obtention de son diplôme de l’Option Théâtre du Cégep de Sainte-Thérèse en 1992, Nicolas Descôteaux a déjà signé plus de cinquante créations d’éclairage. Mettant son expertise technique au profit de ses concepts, il contribue au travail de nombreux créateurs de renommées internationales. Ses collaborations avec Robert Lepage, Marie Chouinard, Kristian Fredric, Daniele Finzi Pasqua ou, plus récemment, avec le Cirque Eloize et le Cirque du Soleil font de lui un directeur lumière important dans le milieu théâtral et événementiel de Montréal. En nomination pour ses créations d’éclairage par l’Académie québécoise du théâtre en 1995 et 1998 et boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 1999 et 2001, il continue à parfaire son art tant à Montréal que sur les scènes internationales. (mise à jour: 2010-05-04)

  9. John_doe_bio

    Yves Labelle

    vidéo

Oreille, tigre et bruit est une production du Théâtre d’Aujourd’hui.

  1. Ctda_logo_web-01

Remerciements : Théâtre du Nouveau Monde, Nouveau Théatre Expérimental, Ubu, compagnie de création, Compagnie Le chien qui chante, David Gaucher, Sophie Rocheleau et Hélène Filion

Crédits photos : Evelyne De la Chenelière : Izabel Zimmer / Daniel Brière : Monic Richard / Alexis Martin : Julie Perreault / Jonas Veroff Bouchard : Geneviève Alarie / Christian Bégin : Marc Montplaisir

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Bouquinerie
  4. Bouton_restau_08-09
  5. Fauchois
  6. Logo-bmo
  7. Logo-hydro
  8. Logo_devoir_2_
  9. Logo-calq
  10. Logo-canada-council
  11. Logo-conseil-arts-mtl-_1_
  12. Dliche