Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

Papiers mâchés

David Paquet

une création du Crachoir et de David Paquet

Salle Jean-Claude-Germain

du 10 au 28 novembre 2015

  1. D_paquet_tn
    textes et mise en bouche

Création

  1. textes et mise en bouche David Paquet
  2. oeil extérieur Annick Lefebvre, Karine Sauvé
  3. conseillère à la scénographie Julie Vallée-Léger
  4. régie Mylène Caya
  5. direction de production Manon Claveau

Extrait

« Parfois je dis, c’est une one-man-show de littérature orale. Parfois je pense, c’est l’auteur qui s’improvise conteur. Ma tête, elle, réplique : Chéri, t’as aucune idée c’est quoi. Pis c’est pour ça que tu le fais. »

Résumé

L’auteur David Paquet, seul en scène, offre à son public complice une soirée de chaleur et de connivence sous la forme d’un stand-up poétique qui dénonce, questionne, examine et plonge le spectateur dans un univers fantaisiste et surréel.

Ses textes livrés dans l’ordre ou dans le désordre, selon l’humeur de la soirée, souvent caustiques, mais désarmants d’humour et d’humanité, forment une mosaïque d’histoires courtes, de perles philosophiques et poétiques, de bizarreries et de vérités de biscuits chinois.

Extraits de critique

« On voit rarement sur nos scènes une telle pureté d’expression, un coeur qui se mets ainsi à nu devant des spectateurs. […] Papiers mâchés nous offre des phrases bien ciselées, des jeux de mots remplis d’humour, des pensées lucides et jamais cyniques. »
Luc Boulanger, La Presse, 16 novembre 2015

« Œuvre poétique, Papiers mâchés recèle des moments précieux de connivence avec le public, à qui les mots réfléchis de l’auteur donneront des ailes ou, à tout le moins, une dose d’enthousiasme qu’il nous souhaite d’« inspiration divine ». »
Raymond Bertin, Revue Jeu, 12 novembre 2015

« Je voulais tellement être dans tes bras que j’ai fini par être dans tes jambes… Sous la plume de David Paquet coulent les images poétiques. Il a la figure de style habile et la métaphore qui le démange, et ses beaux mots décrivent avec couleurs un réel blafard. On pourrait écouter sa prose longtemps, les yeux fermés. »
Marie Pâris, MonThéâtre, 11 novembre 2015

« C’est une rencontre entre la poésie, le slam, le conte, l’humour, la satire, la biographie et la simple, tout cela mêlé à une puissante envie de lancer des mots à nos oreilles. Il y a une beauté, mais aussi une grande vérité crue. »
Marilyne Lamontagne, artichautmag.com, 20 novembre 2015

Crédits vidéo : David Paquet

Des histoires dans la poche



Papiers mâchés, c’est bien simple: je me mets des histoires dans la bouche et je les colle à vos oreilles.

Papiers mâchés, c’est un solo de stand up poétique se balançant de façon acrobatique et décomplexée au-dessus du grand buffet des arts de la parole (monologues, contes, poésie orale, humour). Répondant d’un oui vivifiant à la question « une soirée de théâtre, est-ce que ça rentre dans ma bouche ? », la proposition est née du désir grandissant d’un auteur dramatique d’aller à la rencontre de l’élément fondateur de son écriture : le public.

« L’écriture, c’est ce qui reste après les mots. »

Le résultat est une collection de textes humanistes et légèrement surréels se situant quelque part entre la conférence TED et les contes soufis, ou encore entre Martin Matte et Pol Pelletier. On y discute fantasmes ovnisexuels, ver solitaire, tyrannie de l’excellence et pourquoi à se rassembler nous devenons totem et voyons au loin.

Gorgé de ruptures narratives imprévisibles et d’échanges avec le public, le spectacle invite avec tendresse et férocité à oser réenvisager le monde comme une société des possibles et non de l’étouffement.

David Paquet

Crédits vidéo : David Paquet

Le Crachoir



Le Crachoir met sur pied des projets artistiques investis de l’urgence de prendre publiquement la parole. Une parole libre, radicale, sans concession. Une parole qui place l’auteur qui la prend et le public qui la reçoit dans un rapport de proximité, mais également de confrontation. En questionnant la responsabilité de l’auteur au sein du processus de création, de production et de représentation d’une œuvre, la compagnie souhaite faire le pont entre l’auteur contemporain, l’individu engagé qui se cache dessous et la Cité qu’il se doit d’occuper.

Le Crachoir a été fondé en février 2012 par la dramaturge Annick Lefebvre. La compagnie produit des textes qui crachent leurs tripes et leur vision du Québec plutôt que de tenir un discours prémastiqué pour la mondialisation et l’exportation. En s’adressant directement à la société dans laquelle il évolue, Le Crachoir résiste aux courants qui standardisent et multinationalisent la pratique de l’écriture d’ici et pousse l’auteur d’aujourd’hui à s’extraire du moule de conformisme artistique dont il se sent et se sait prisonnier. >> en savoir plus

Biographies

  1. D_paquet_bio

    David Paquet

    textes et mise en bouche

    David Paquet est diplômé du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada en 2006. Sa première pièce, Porc-épic, éditée chez Dramaturges Éditeurs, est présentée dans plusieurs pays et lui vaut le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada ainsi que le Prix Michel-Tremblay (2010). Sa deuxième pièce, 2h14, coéditée chez Leméac Éditeur et Actes Sud-Papiers, connaît des tournées au Québec, en France, au Mexique, en Allemagne et en Suisse. Elle remporte le prix Sony Labou Tansi (2014) et est parmi les cinq textes finalistes du Grand Prix de littérature dramatique de la Société des auteurs et des compositeurs dramatiques (2014). Suivent ensuite Appels entrants illimités, écrit pour le Théâtre Le Clou et présenté à plus de 100 reprises au Québec et en France, la traduction de In this word/Ce monde-là d’Hannah Moscovitch, une des auteures phare du Canada anglais et Les grands-mères mortes, co-signée avec Karine Sauvé, qui se mérite de la prix de la meilleure production jeune public de l’AQTC (2015). En 2014, il est un des six auteurs retenus pour le projet de développement audiovisuel et multiplateformes Fiction Nouvelle, une initiative de la boîte de production Pixcom. Artiste en résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, il y prend les planches pour la première fois en novembre 2015 afin d’offrir Papiers mâchés, un solo de stand-up poétique qu’il écrit, interprète et met en scène. En plus de sa démarche en écriture, il accompagne régulièrement d’autres auteurs en tant que dramaturge et formateur, entre autres pour l’ATFC, L’École nationale de théâtre du Canada et le CEAD où il siège sur le conseil d’administration. (mise à jour: 2016-03-21)

  2. A_lefebvre_bio

    Annick Lefebvre

    oeil extérieur

    Avant d’avoir terminé son Bacc en critique et dramaturgie, Annick Lefebvre avait assis ses fesses de stagiaire dans la salle de répétition d’Incendies de Wajdi Mouawad et avait participé au Sommet sur l’engagement du Théâtre du Grand Jour. Depuis sa sortie de l’UQÀM en 2004, l’auteure a semé plusieurs courts textes dans des événements collectifs dont 26 lettres: abécédaire des mots en perte de sens (Olivier Choinière, CTD’A, 2014), Y paraît (Jean-Simon Traversy, Zone-Homa, 2015) et Cabaret des Contes ruraux (Eudore Belzile, Théâtre du Bic, 2015). En 2012, Annick a fondé Le Crachoir, compagnie qui questionne le rôle de l’auteur au sein du processus de création, de production et de représentation d’une œuvre. Elle est l’auteure de Ce samedi il pleuvait (Marc Beaupré, Le Crachoir, Aux Écuries, 2013), du conte urbain Ce qui dépasse (Stéphane Jacques, Urbi et Orbi, La Licorne, 2013), de La machine à révolte (Jean Boillot, Le Préau / NEST Théâtre, 2015) et de J’accuse (Sylvain Bélanger, CTD’A, 2015). Le show du non-exil qu’elle a coécrit et qu’elle interprète avec Olivier Sylvestre, a été présenté au Festival du Jamais Lu de Montréal et au Cocq’Arts de Bruxelles en mai et juin 2015. Protégée de l’auteur Olivier Choinière au Prix Siminovitch 2014, Annick participe à la création d’Identités de l’artiste pluridisciplinaire Séverine Fontaine et plonge dans l’écriture de ColoniséEs, son prochain projectile dramaturgique. Son théâtre est publié chez Dramaturges Éditeurs où ses Périphéries (2012-2015), illustrées par Vincent Partel, paraîtront sous peu. (mise à jour: 2016-02-09)

  3. K_sauve_bio

    Karine Sauvé

    oeil extérieur

    Diplômée de la première cohorte du DESS en théâtre de marionnette contemporain de l’UQAM, elle présente sa première courte-forme, Primipare and the babies, au Festival de théâtre de marionnettes de Casteliers, puis au OFFTA. Elle se fait ensuite une joie de collaborer, sur scène et comme conceptrice, avec des artistes de différentes disciplines tels que Nathalie Derome avec Le spectacle de l’arbre (Des mots d’la dynamite, 2009); Clea Minaker avec Beauty (Youtheater, 2008); Pascal Brullemans et Martin Staes-Polet avec Le laboratoire sur l’usage de la parole dans le théâtre de la petite enfance (Festival Petits bonheurs et Théâtre de la Guimbarde en Belgique, 2013). Depuis la création de sa compagnie, Mammifères, en 2013, Karine Sauvé travaille à la création d’un spectacle tous publics : Les grands-mères mortes. (mise à jour: 2015-05-06)

  4. J_vallee-leger_bio

    Julie Vallée-Léger

    conseillère à la scénographie

    Diplômée en 2002 du programme de scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada, Julie Vallée-Léger a assisté le scénographe Jean Rabasse au Cirque du Soleil, puis a été décoratrice sur plusieurs projets de cinéma et de téléséries, designer à Radio-Canada et designer d’exposition pour GSM project et les architectes Lupien et Matteau. Elle se consacre maintenant à la scénographie théâtrale et à la recherche en théâtre d’objets, d’ombres et de manipulation de matière brute. Elle est ainsi scénographe pour plusieurs compagnies, en particulier le Théâtre de la Pire espèce, avec qui elle collabore depuis 2007. Elle travaille aussi avec le Théâtre du Party chinois, Mammifères, le Carrousel, Projet Mù, le Théâtre Le Clou!, Les voyageurs immobiles, Sacré tympan, le Festival du Jamais Lu ainsi que pour différents galas et événements artistiques. (mise à jour: 2015-05-06)

  5. Ma_st-amant-duplessis_bio

    Marie-Aube St-Amant Duplessis

    éclairages

    Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada, Marie-Aube St-Amant Duplessis travaille principalement à titre d’éclairagiste, mais parfois aussi sous d’autres chapeaux, avec plusieurs figures importantes du théâtre montréalais. Sophie Cadieux, Gaétan Paré, Martin Faucher, Olivier Choinière, Olivier Morin et Guillaume Tremblay (Théâtre du Futur), Marie-Ève Huot (Théâtre Ébouriffé), Ariel Ifergan (Production Pas de panique), comptent parmi les metteurs en scène avec qui elle a récemment collaboré sur des créations. Elle assure également la direction de production du Festival du Jamais Lu ainsi que la direction technique et l’éclairage des événements parallèles au Festival. En 2012, elle a participé à l’élaboration et à l’organisation de l’évènement Nous? aux côtés de Brigitte Haentjens et de Sébastien Ricard. (mise à jour: 2015-05-06)

  6. M_claveau_bio

    Manon Claveau

    direction de production

    Diplômée du programme de Production de l’École nationale de théâtre et du Baccalauréat en critique et dramaturgie de l’UQÀM, Manon a des affinités avec l’assistance à la mise en scène, la régie, la recherche dramaturgique, la direction de production, la médiation culturelle et la coordination d’événements. Depuis la fin de sa formation, elle a entre autres participé à l’élaboration des spectacles de Vincent-Guillaume Otis, Anne-Marie White, Daniel Roussel, Monique Rioux, Peter Batakliev, Nini Bélanger, Marie-Lou Dion, Louis-Dominique Lavigne, Lise Gionet, Francis Monty, Olivier Ducas, Gervais Gaudreault et Karine Sauvé. Elle a fait partie de l’équipe du Théâtre Ébouriffé de 2009 à 2013. Elle coordonne les activités en milieux scolaires pour le Théâtre de la Pire Espèce depuis l’automne 2010. Elle coordonne les activités de la compagnie Projet MÛ depuis janvier 2014. (mise à jour: 2015-05-06)

Papiers mâchés est une création du Crachoir et de David Paquet.

  1. Logo_crachoir

Crédits photos : Annick Lefebvre : Julie Artacho / Karine Sauvé : Anne Brulotte-Légaré / David Paquet : Yanick Corriveau / Julie Vallée-Léger : David Ospina / Marie-Aube St-Amant Duplessis : Jean-Philippe Charbonneau

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Bouton3900enligne
  2. Bouquinerie_violet
  3. Bouton_restau_violet
  4. Partenaires_saison_bmo
  5. Logo-hydro
  6. Logo_devoir_2_
  7. Logo-calq
  8. Logo-canada-council
  9. Logo_cam_filetbleu
  10. Sans-titre-1
  11. Boutondliche_fournisseurs
  12. Fauchois_filetbleu