Télécharger Flash Player pour voir la galerie de photos

La terre est trop courte, Violette Leduc

Jovette Marchessault

Salle principale

du 13 novembre au 6 décembre 1992

  1. John_doe_thumb
    texte
  2. M_faucher_tn
    mise en scène
  3. John_doe_thumb
    interprétation
  4. John_doe_thumb
    interprétation
  5. John_doe_thumb
    interprétation
  6. John_doe_thumb
    interprétation
  7. John_doe_thumb
    interprétation
  8. C_proulx_tn
    interprétation
  9. L_roy_tn
    interprétation

Création

  1. mise en scène Martin Faucher
  2. assistance à la mise en scène et régie Ann-Marie Corbeil
  3. scénographie David Gaucher
  4. conception sonore Hélène Gagnon
  5. accessoires Nathalie Gingras
  6. maquillages Jacques Lee Pelletier
  7. coiffures Paps
Filetblanc
P_92-93_terre_1 P_92-93_terre_3

Résumé

Pour Violette Leduc, femme laide, bâtarde, pleureuse chronique, assoiffée de luxe, voleuse à l’étalage, trafiquante durant l’Occupation, vestale des homosexuels littéraires, mendiante, humiliée, passionnée, le vampire est toujours à son poste. Le vampire qui l’ampute de sa chair, refuse ses manuscrits. Violette Leduc est écrivaine. Sa route croisera celle de Jean Genet, de Maurice Sachs, d’un mari castrant, d’un psychanalyste, de travestis, d’un racoleur. Sa route croisera celle de Clara Malraux, de Nathalie Sarraute et surtout de celle dont elle est affamée, qui l’encourage, Simone de Beauvoir. Violette Leduc écrira jusqu’à la fin car elle a fait le serment d’avoir la passion de l’impossible.

Filetblanc

Biographies

  1. M_faucher_bio

    Martin Faucher

    mise en scène

    Ayant complété en 1982 sa formation de comédien au Cégep de St-Hyacinthe, Martin Faucher signe sa première mise en scène en 1988 avec son collage de l’œuvre de Réjean Ducharme, À quelle heure on meurt?. Il signe depuis plus de quarante mises en scène d’œuvres issues tant du répertoire classique que du répertoire contemporain. C’est ainsi qu’il a signé les mises en scène de : L’asile de la pureté de Claude Gauvreau, Du vent entre les dents de Emmanuelle Jimenez, Les quatre morts de Marie, Les sept jours de Simon Labrosse et Le collier d’Hélène de Carole Fréchette, Musique pour Rainer Maria Rilke de Sébastien Harrisson, Les mains bleues de Larry Tremblay, L’affaire Dumouchon de Lise Vaillancourt, Pierrette Pan, ministre de l’enfance et des produits dérivés et La bonne femme de Jasmine Dubé, Mille-feuilles de Pierre-Michel Tremblay, La terre est trop courte Violette Leduc de Jovette Marchessault. Il a également, mis en scène des textes de Jon Marans, Sarah Ruhl, Elfriede Jelinek, Frédéric Sonntag, Morris Panych, Charles Ludlam, Martin McDonaugh, Edward Thomas, Edward Albee, Paul Claudel, Corneille, Molière et Racine. S’intéressant au langage du corps et à la danse contemporaine, Martin Faucher a dansé pour les chorégraphes Daniel Léveillé, Harold Réhaume et Catherine Tardif. Fortement impliqué dans sa communauté, Martin Faucher a siégé au conseil d’administration de la Fondation du Centre des auteurs dramatiques de 1994 à 2008 et a présidé le Conseil québécois du théâtre de 2005 à 2009. Martin Faucher est depuis 2006 conseiller artistique au Festival TransAmériques de Montréal. (mise à jour: 2013-03-15)

  2. C_proulx_bio

    Christiane Proulx

    interprétation

    Depuis le début de sa carrière en 1983, Christiane s’est vouée plus particulièrement au théâtre. Belles-Sœurs sera sa quatrième collaboration avec René Richard Cyr, après Bob de René-Daniel Dubois, créé au Théâtre d’Aujourd’hui la saison dernière. Elle vient de compléter une maîtrise en –dramathérapie- à l’Université Concordia et souhaite partager son temps entre ses deux passions, l’art-thérapie et le théâtre. Sur scène, elle a participé, entre autres, aux productions suivantes : Salon de théâtre contemporain (Nouveau Théâtre Expérimental, 2005), Le gros homme et la mère de Louis Champagne (Carleton, 2004), Un carré de ciel (Théâtre d’Aujourd’hui, 2004), Un tramway nommé désir (mise en scène de René Richard Cyr, Théâtre du Nouveau Monde, 2002), Contes urbains (Licorne, 1999), Les 38 (Urbi et Orbi, 1996), Les gars d’à côté (Licorne 1993-95), Lion dans les rues (Théâtre Petit à Petit, 1993), La terre est trop courte, Violette Leduc (Théâtre d’Aujourd’hui, 1992). (mise à jour: 2010-04-19)

  3. L_roy_bio

    Lise Roy

    interprétation

    Lise Roy a fait le Conservatoire d’Art dramatique de Montréal et fréquenté les Ateliers Warren Robertson. Elle a participé à plusieurs téléséries populaires dont Destinée I et II, Un homme mort, Les Invincibles, Vice caché I et II, Grande Ourse II, La vie, la vie. On l’a vue au cinéma dans Le secret de ma mère, Les invasions barbares, Sur le seuil et Nous n’irons plus au bois. Elle a reçu le prix Gemini pour la meilleure actrice dans un rôle de soutien pour The Boys of St-Vincent et obtient une mise en nomination pour son interprétation de Miss Lafleur dans Children of my Heart. Au théâtre, elle a joué, entre autres, dans Le bruit des os qui craquent (m.e.s. Gervais Gaudreault), Marie Stuart (m.e.s. d’Alexandre Marine), My Fair Lady (m.e.s. de Denise Filiatrault), Top Girls (m.e.s. de Martine Beaulne), Apasionada / La Casa Azul, La géométrie des miracles (m.e.s. de Robert Lepage), La route de la Mecque (m.e.s. de Claude Poissant) et Six personnages en quête d’auteur (m.e.s. d’André Brassard). (mise à jour: 2010-04-19)

Crédits photos : Christiane Proulx : Claude Gagnon / Martin Faucher : Robert Etcheverry / Lise Roy : Bernard Préfontaine

Sb2011
Théâtre d'Aujourd'hui sur Facebook
  1. Bouton_restau_08-09
  2. Bouquinerie
  3. Fauchois
  4. Logo-bmo
  5. Bell
  6. Logo-hydro
  7. Logo-devoir
  8. Logo-calq
  9. Logo-canada-council
  10. Logo-conseil-arts-mtl-_1_
  11. You-tube
  12. Facebook
  13. Logo-twitter