Belles-sœurs
Théâtre musical

de Michel Tremblay, René Richard Cyr et Daniel Bélanger

une création du Théâtre d'Aujourd'hui et du Centre culturel de Joliette en collaboration avec Loto-Québec

Salle principale

du 29 mars au 1er mai 2010


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Une ménagère du Plateau Mont-Royal gagne un million de timbres-primes et voit du coup sa vie complètement bouleversée. Elle invite ses sœurs et ses voisines à une veillée de collage… MUSICALE!

En 1968, une bombe éclate dans la petite salle du Théâtre d’Aujourd’hui, quinze femmes font la lecture publique d'un véritable brûlot ; Les Belles-Sœurs révolutionnent le paysage culturel du Québec. Plus de quarante ans plus tard, portée par le désir de deux créateurs, René Richard Cyr au livret et Daniel Bélanger à la composition musicale, avec l’appui indéfectible de l’auteur original, Michel Tremblay, la recréation des Belles-Sœurs reprend vie au même théâtre qui a vu naître ces femmes qui cette fois seront musicales et chantantes!

d'après les belles-sœurs de Michel Tremblay livret, paroles et mise en scène René Richard Cyr musique Daniel Bélanger interprétation Marie-Thérèse Fortin, Guylaine Tremblay, Maude Guérin, Sylvie Ferlatte, Christiane Proulx, Kathleen Fortin, Michelle Labonté, Suzanne Lemoine, Hélène Major, Dominique Quesnel, Monique Richard, Édith Arvisais, Marie-Evelyne Baribeau, Maude Laperrière, Janine Sutto musique sur scène Serge Arsenault, François Marion, Martin Marcotte arrangements musicaux Stéphane Aubin direction vocale Monique Fauteux assistance à la mise en scène et régie Lou Arteau scénographie Jean Bard costumes Mérédith Caron éclairages Martin Labrecque accessoires Francis Farley-Lemieux perruques Rachel Tremblay autres collaborateurs Robert Perreault, Martin "Plumo" Lessard, Caroline Turcot, Jean Bégin, Amélie Grenier, Pierre-Guy Lapointe, Karine Bédard, Marielle Provost

d'après Les Belles-Sœurs de

Michel Tremblay

livret, paroles et mise en scène

René Richard Cyr

musique

Daniel Bélanger

interprétation

Marie-Thérèse Fortin

interprétation

Guylaine Tremblay

interprétation

Maude Guérin

interprétation

Sylvie Ferlatte

interprétation

Christiane Proulx

interprétation

Kathleen Fortin

interprétation

Michelle Labonté

interprétation

Suzanne Lemoine

interprétation

Hélène Major

interprétation

Dominique Quesnel

interprétation

Monique Richard

interprétation

Édith Arvisais

interprétation

Marie-Evelyne Baribeau

interprétation

Maude Laperrière

interprétation

Janine Sutto

Les Belles-Soeurs

Il y a trois ou quatre ans, à l’agence Goodwin, où je vais dépouiller mon courrier chaque matin et empêcher les employées de travailler, je reçois un appel téléphonique de René Richard Cyr. Il me dit que Daniel Bélanger et lui sont à la recherche d’un sujet de comédie musicale depuis un bout de temps et que leur choix s’est arrêté sur mes Belles-Sœurs. Est-ce que j’accepterais de leur céder les droits? Convaincu que ça ne marchera pas, – un projet avec Broadway avait échoué quelque vingt ans plus tôt – j’accepte et, je jure que c’est vrai, j’oublie aussitôt leur proposition. Un an et demi plus tard, toujours à l’agence Goodwin, autre appel de René Richard. Il est au Théâtre d’Aujourd’hui en compagnie de Marie-Thérèse Fortin et de Daniel Bélanger et ils sont sur le point d’écouter une quinzaine de chansons terminées des Belles-Sœurs. Est-ce que ça m’intéresserait de venir les écouter avec eux? Il ne m’en avait jamais reparlé! Moins d’une demi-heure plus tard, je suis assis avec eux et, le cœur affolé, j’écoute l’introduction de «Gratis», la première chanson. C’est une véritable révélation. Et c’est le résultat de ces années de travail que vous allez voir et entendre aujourd’hui… Je vous souhaite d’être aussi étonnés et ravis que je l’ai moi-même été en cette matinée de 2008. Merci, mon Ricky! Merci, Daniel!

Michel Tremblay

Le projet

C’est une histoire qui débute il y a longtemps, plus précisément le soir du dimanche 7 mars 1971, avec la présentation à Radio-Canada du téléthéâtre En pièces détachées de Michel Tremblay. La caméra du réalisateur Paul Blouin lèche un mur de briques, caresse des cordes à linge et finalement affronte une quinzaine de femmes installées à leur fenêtre qui, sous leurs bigoudis, à leur langage et leurs propos, ressemblent à s’y méprendre à ma mère, à mes tantes, à mes voisines; je les reconnais, même si quelquefois, étrangement, elles disent des phrases en chœur à l’unisson. Je suis cloué à mon fauteuil, sous le choc : le coin de terre où j’habite, ceux et celles avec qui j’y vis, mes mots et ma réalité s’élèvent et revêtent la noblesse d’une œuvre artistique. Je ferai du théâtre.

Presque quarante ans plus tard, après avoir eu le bonheur de mettre en scène Bonjour, là, bonjour, En pièces détachées, À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, Le vrai monde et Bonbons assortis de Michel Tremblay, en plus du plaisir de jouer Hosanna, j’ai aujourd’hui le privilège de re-créer une œuvre mythique de laquelle j’ai toujours souhaité m’approcher.

Cette aventure est d’abord née d’un désir de rencontre entre Daniel Bélanger et moi qui, depuis 2005, cherchions un terrain de jeu commun. Puis au hasard d’une conversation avec Marie-Thérèse Fortin, qui souhaitait célébrer le quarantième anniversaire de la lecture des Belles-Sœurs au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui dont elle est la directrice artistique, tous les chemins dans ma tête se sont rejoints. Le rendez-vous était pris.

En 1968, une bombe avait éclaté dans la petite salle du Théâtre d’Aujourd’hui, quinze femmes avaient pris la parole et révolutionné le paysage culturel et social du Québec. Cette parole revendicatrice, libératrice, criarde, émouvante et vivante se dit aujourd’hui avec la même rage, le même désespoir, la même joie, la même liberté, la même émotion. Mais le temps écoulé et la distance critique que l’interprétation musicale entraîne inévitablement permettent de voir le chemin parcouru et de nommer celui qui reste à faire, en revendiquant encore et toujours une plus juste condition féminine, en dénonçant encore et toujours l’illusoire et vaine course au bonheur par la consommation effrénée.

Après deux ans d’écriture, de ratures, d’échanges, de doutes, de partage, de surprises, d’auditions, de réunions, de joies, de débordements, de dessins, de notes, de retours, d’impatience, je remercie Michel Tremblay pour sa fidèle confiance, Daniel Bélanger pour son immense talent, sa grande sensibilité et son amitié complice, Marie-Thérèse Fortin pour sa vivacité et sa reconnaissance, ma Lou Arteau et tous les concepteurs pour leur indéfectible présence, Stéphane Aubin et Monique Fauteux pour leur cœur à l’ouvrage et leur gentillesse. Merci à la formidable, et inspirante, et grandiose équipe de comédiennes qui sont, je m’en targue à la moindre occasion, toutes des premiers choix. Merci aux équipes dévouées du Théâtre d’Aujourd’hui, du Centre culturel de Joliette et de Loto-Québec, des gros mercis également à Jacques Vézina et Pierre Pirozzi, ainsi qu’à tous ceux et celles qui ont rendu possible la poursuite du désir d’un ti-cul de douze ans, étampé dans son fauteuil un soir de mars 1971.

Bon collage de timbres et bon décollage.

René Richard Cyr

La musique

Merci à Michel Tremblay, sans qui je n'aurais pu chanter tour à tour dans la peau de quinze femmes touchantes et inspirantes. Je ne me raserai jamais plus de la même façon.
Merci à René-Richard Cyr que j'ai aimé surprendre, émouvoir et faire rire tout autant lorsque j'étais à côté de mes souliers. Depuis notre rencontre, je ne les lace plus jamais comme avant.
Merci à Marie-Thérèse Fortin pour sa belle idée et pour ses confitures.
Merci à toutes et à tous du Théâtre d'Aujourd'hui.
Merci à vous amies comédiennes, qui m'avez flatté par votre talent unique d'élever mes chansons à la hauteur de votre sensibilité. Vous ne le soupçonnez peut-être point, mais votre manière de travailler influencera à tout jamais la mienne.
Merci à Monique Fauteux sans qui une soprano serait une mezzo-tizoiseau, une tenor serait une contre-altesse et ainsi de suite.
Pour son organisation sans faille et sa chaleur, merci à Lou Arteau.
Merci à Stéphane Aubin pour son calme, son expérience, son talent et sa sensibilité et merci aux Beaux-Frères musiciens.
À Jacques Vézina, Gilles Dessureault, au Centre culturel de Joliette, à Loto-Québec, merci infiniment.

J'ai appris la musique par oreille et à vue de nez alors...
Pour ce piano dans le salon, pour cette guitare à la traîne et pour cette douce enfance faite de musique, à ma mère et à mon père merci.

Daniel Bélanger

« Un ravissement total, une grande réussite. ... On a beau vouloir mesurer ses propos, doser ses éloges, restreindre ses emportements... rien n'y fait! Devant un objet aussi exceptionnellement abouti, on ne peut s'empêcher de crier au génie.»
Christian Saint-Pierre, Voir

« Un grand show populaire, un irrésistible party. ... la qualité du jeu d'ensemble des 15 comédiennes est impressionnante. Le spectacle mis en scène par Cyr a du rythme et de l'âme. Bref, le pari est relevé avec brio.»
Marie Labrecque, Le Devoir

« Un chef-d'oeuvre multiplié par deux. ... En transformant les monologues en chansons, René Richard Cyr permet à ces femmes de révéler non seulement leur douleurs, mais le fond de leur âme.»
Alexandre Vigneault, La Presse

« Ce spectacle est une réussite totale, intégrale, absolue.»
Nathalie Petrowski, Six dans la cité, Radio-Canada

« C'est toute la distribution qui est formidable. Le mariage entre le son, la musique, le décor est réussi. C'est une réussite totale. ... Vraiment un spectacle à ne pas manquer.»
Claude Deschênes, Le Téléjournal, Radio-Canada

« Quel triomphe et quel exploit ! ... René Richard Cyr et Daniel Bélanger sont parvenus à traduire l'esprit de ce chef-d'oeuvre, poussant la note juste de l'humour et du désespoir. Ces chants de blues et de rage ajoutent bel et bien au pouvoir dramatique de Tremblay.»
Odile Tremblay, Le Devoir

« Au sortir de la salle, après avoir ri aux éclats et, avouons-le, versé quelques larmes, une seule question nous trottait dans la tête : pourquoi diable personne n’y avait-il pensé avant? ... À n’en pas douter, un incontournable.»
Marc-André Lemieux, Journal Métro

« C'est bouleversant. C'est tellement profondément poignant. ... C'est un grand moment. Il faut que chaque Québécois voie ça.»
Raphaëlle Germain, Je l'ai vu à la radio, Radio-Canada

« Belles-Soeurs is breakthrough masterpiece.»
Pat Donnelly, The Gazette

« I actually felt Belles-Sœurs ... was a stronger piece of theatre than Tremblay's original play, with both comedy and pathos taken to new levels.»
Kelley Nestruck, The Guardian (UK)

« Un pari complètement réussi. ... Un grand, grand moment.»
Sylvain Ménard, Puisqu'il faut se lever

« Drôle et dramatique, portée par des musiques exceptionnelles et un rythme parfait, la version revampée et musicale des Belles-Sœurs, a tout ce qu’il faut pour devenir un grand succès populaire.»
Philippe Meilleur, Rue Frontenac

« L'adaptation sensible et respectueuse de cette pièce fondatrice de notre dramaturgie en théâtre musical s'st avérée un véritable triomphe.»
Éric Moreault, Le Soleil

« Tout est fait en finesse, tout fonctionne. ... Tout est parfait.»
Julie Laferrière, Ouvert le samedi, Radio-Canada

« Ce remake du classique de Tremblay en théâtre chanté est une création séduisante, léchée, songée, émouvante, inspirante, souvent drôle, plaisante à l'oeil comme à l'oreille, et qui passe comme la brise dans les feuilles. C'est une réussite.»
Benoît Aubin, Le Journal de Montréal

« Savoureux cocktail de monologues, dialogues, chansons, choeurs et chorégraphie, la mise en scène de René Richard Cyr est éblouissante tandis que les chansons co-écrites avec Daniel Bélanger ... sont aussi savoureuses qu'éloquentes. La distribution est impeccable et le jeu de toutes les comédiennes sans exception est extraordinaire. Belles-Soeurs est drôle, tendre, touchante, poignante, réjouissante!»
Denise Martel, Le Journal de Québec

« Des Belles-Soeurs plus grandes que nature, un spectacle enlevant, inspiré. C'est la (re)naissance d'un classique.»
David Lefebvre, MonTheatre.qc.ca

« C'est impensable d'avoir attendu si longtemps avant d'en faire une comédie musicale. C'est hyper réussi.»
Rebecca Makonnen, C'est bien meilleur le matin, Radio-Canada

« Belles-Soeurs est de ces oeuvres-cultes qu'on pourrait voir, et revoir sans jamais se lasser, avec des airs viraux qui ne nous lâchent plus et des personnages ataviques qui nous habitent, et tout cela nous suit bien longtemps après la fin de la représentation.»
Yves Rousseau, Le Quatrième

« J'ai eu l'impression de vivre un événement.»
Catherine Perrin, Six dans la cité, Radio-Canada

« À la fois touchante et drôle, la relecture musicale de l’œuvre de Tremblay est sincère et ne dénature en rien une des pièces les plus importantes de notre répertoire. Mis en musique par Daniel Bélanger, le livret de ce théâtre chanté présente de vrais bijoux, mais souligne surtout le talent d’interprètes formidables.»
Marie-Hélène Goulet, 7Jours

« C'est tout à fait la suite logique de la pièce de Tremblay.»
Stéphane Leclair, Je l'ai vu à la radio, Radio-Canada

« Mon plus grand bonheur culturel cette année.»
Sophie Durocher, Le Journal de Montréal

Vidéo

La bande annonce du spectacle musical Belles-soeurs

Une ménagère du Plateau Mont-Royal gagne un million de timbres-primes et voit du coup sa vie complètement bouleversée. Elle invite ses sœurs et ses voisines à une veillée de collage… MUSICALE!

Album

Publié le 13/03/11

Plongez dans cette oeuvre mémorable en consultant les photos du spectacle réalisées par la photographe Valérie Remise.

Critiques

Publié le 14/10/10

Belles-soeurs, théâtre musical

« Un ravissement total, une grande réussite. ... On a beau vouloir mesurer ses propos, doser ses éloges, restreindre ses emportements... rien n'y fait! Devant un objet aussi exceptionnellement abouti, on ne peut s'empêcher de crier au génie.»

Christian Saint-Pierre, Voir

Album

Publié le 13/10/10

Découvrez l'affiche du spectacle musical Belles-soeurs qui réunit entre autres Maude Guérin, Marie-Thérèse Fortin, Guylaine Tremblay et une dizaine d'autres talentueuses comédiennes. 

Critiques

Publié le 12/10/10

Belles-soeurs, théâtre musical

« Un chef-d'oeuvre multiplié par deux. ... En transformant les monologues en chansons, René Richard Cyr permet à ces femmes de révéler non seulement leur douleurs, mais le fond de leur âme.»

Alexandre Vigneault, La Presse

Critiques

Publié le 28/04/10

Belles-soeurs, théâtre musical

« Quel triomphe et quel exploit ! ... René Richard Cyr et Daniel Bélanger sont parvenus à traduire l'esprit de ce chef-d'oeuvre, poussant la note juste de l'humour et du désespoir. Ces chants de blues et de rage ajoutent bel et bien au pouvoir dramatique de Tremblay.»

Odile Tremblay, Le Devoir

DURÉE

2 h 30 incluant un entracte

PUBLICATION

Belles-Soeurs : le disque
Michel Tremblay, René Richard Cyr, Daniel Bélanger Audiogram
20,00$
Disponible à la bouquinerie

ARCHIVES

Belles-Soeurs
saison 10/11
en tournée au Québec

Belles-Soeurs
saison 11/12
en tournée au Québec
et présenté à Paris

Belles-Soeurs
saison 12/13
en tournée au Québec

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui et du Centre culturel de Joliette en collaboration avec Loto-Québec