Édith Patenaude

Crédit photo: Marianne Noël-Allen

PIÈCES

Mes enfants n'ont pas peur du noir

Saison 16-17

Selfie

Saison 14-15

Tout ce qui tombe

Saison 12-13

Ines Pérée et Inat Tendu

Saison 11-12

Édith Patenaude

BIOGRAPHIE

Finissante du Conservatoire d'art dramatique de Québec en 2006, Édith Patenaude s’est aussitôt lancé dans la création, dirigeant et jouant dans Tape à la Caserne Dalhousie, puis co-créant Les Arbres, à Premier Acte. Avec Les Écornifleuses, dont elle assure la direction artistique, elle participe à Cinq filles avec la même robe, puis écrit et joue dans Barbe bleue et la maison dans la forêt s’est allumée. Elle assure la mise en scène de leur troisième production, L’absence de guerre, à Premier Acte toujours, spectacle ensuite repris au Trident et à la Licorne, et pour lequel elle remporte le Prix de la mise en scène des Arts et de la Culture de Québec. Elle joue aussi régulièrement : elle participe à la création collective Vertiges au Périscope, à Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges au Trident, à Inès Pérée et Inat Tendu à Méduse puis au Théâtre d’Aujourd’hui, à Tout ce qui tombe au Trident puis au Théâtre d’Aujourd’hui, à Scalpés à l’Espace Libre et à la Bordée, au Ishow, offert au Offta, à l’Usine C et en tournée en France au printemps dernier, en plus de signer les mises en scène d’Ils étaient tous mes fils au Conservatoire d’art dramatique de Québec et de Mes enfants n’ont pas peur du noir, à Premier Acte. En parallèle, elle assure aussi la direction artistique du Jamais Lu Québec depuis 2012. En 2015, elle est à la barre de sa propre création, Le monde sera meilleur, au théâtre Périscope, ainsi que de l’adaptation du roman-culte 1984 au Théâtre du Trident, présenté en coproduction avec le Théâtre Denise-Pelletier. Mise à jour 2016-03-14

AUTRES CONTENUS

Critiques

Publié le 25/11/16

Mes enfants n'ont pas peur du noir de Jean-Denis Beaudoin

«  Tel qu'elle est, menée de main de maîtresse par Édith Patenaude et servie par ces talentueux comédiens, je dois dire que c'est une pièce qui est restée avec moi, qui m'habite encore et à laquelle je repense souvent. »

Marie-Claire Girard, Huffington Post Québec

Album

Publié le 15/11/16

Plongez dans l'univers du spectacle Mes enfants n'ont pas peur du noir de Jean-Denis Beaudoin, dans une mise en scène d'Édith Patenaude, grâce aux photos de production signées Marie-Andrée Lemire!

Médias

Publié le 09/11/16

Édith Patenaude dans les zones de l’angoisse

Dans le cadre de la première montréalaise la semaine prochaine de la pièce Mes enfants n'ont pas peur du noir à la salle Jean-Claude-Germain, la metteure en scène Édith Patenaude s'est entretenue avec Marie Labrecque pour Le Devoir. 

Vidéo

Publié le 31/10/16

Le jeu des 40 de JEU : Édith Patenaude

À l'occasion de son 40e anniversaire, la revue de théâtre Jeu nous offre un Jeu des 40 : 40 capsules vidéo consacrées à 40 créateurs de théâtre par Jérémie Battaglia. 

Album

Publié le 30/10/12

La comédienne et auteure Véronique Côté signe son premier texte dramaturgique avec Tout ce qui tombe! Découvrez les comédiens Catherine-Amélie Côté, Steve Gagnon, Marie-Hélène Gendreau, Julianna Herzberg, Benoît Mauffette, Olivier Normand et Édith Patenaude sur scène, dans une mise en scène de Frédéric Dubois.

Album

Publié le 26/10/12

Le texte de Véronique Côté se déroule en deux temps, d'abord en 1989 puis en 2009. Yasmina Giguère a donc imaginé des costumes pour les 8 personnages à deux époques différentes, en voici une sélection!

Vidéo

Publié le 15/10/12

Tout ce qui tombe - Véronique Côté en entrevue et images en répétition

Véronique Côté présente son spectace Tout ce qui tombe en compagnie du metteur en scène Frédéric Dubois et de toute la distribution en répétition! Découvrez également la maquette du décor dans cette vidéo de Pierre-Marc Laliberté. 

Album

Publié le 25/02/12

Découvrez sur scène l'excellente distribution réunie par Frédéric Dubois pour porter à la scène le texte de Réjean Ducharme! 

Critiques

Publié le 25/02/01

Ines Pérée et Inat Tendu

« Les comédiens dirigés par Frédéric Dubois relèvent l'exploit, et c'en est un, de nous livrer ce manifeste avec beaucoup de talent.»

Jean Siag, La Presse