Etienne Boucher

Crédit photo: Luc Doyon

PIÈCES

Tungstène de bile

Saison 14-15

Furieux et désespérés

Saison 12-13

Yukonstyle

Saison 12-13

Bob

Saison 08-09

Du vent entre les dents

Saison 06-07

La vraie vie est ailleurs

Saison 04-05

Jouliks

Saison 04-05

La chanson de l’éléphant

Saison 04-05

Mille feuilles

Saison 03-04

Avec Norm

Saison 03-04

Traces de cloune

Saison 03-04

Condamnée à aimer la vie

Saison 03-04

Cornemuse

Saison 02-03

Dévoilement devant notaire

Saison 02-03

Jean et Béatrice

Saison 01-02

Agromorphobia

Saison 01-02

Tsé-Tsé, tragédie ubiquiste de Léone Rivière-Coche

Saison 00-01

Etienne Boucher

BIOGRAPHIE

Très sollicité pour ses conceptions d’éclairage, tant pour le théâtre que pour la danse, les comédies musicales et l’opéra, Etienne Boucher réinvente constamment sa syntaxe lumineuse et crée, dès le début, des propositions remarquées. Ainsi, l’unicité de son travail n’échappe pas à la vigilance de ses pairs et de la critique. Oeuvrant à plusieurs reprises entre autres avec les metteurs en scène René Richard Cyr, Dominic Champagne, Serge Denoncourt, Brigitte Heantjens, Martin Faucher et Robert Lepage. Parmi ses dernières collaborations, nommons les spectacles Rouge (Théâtre du Rideau Vert 2014), Les liaisons dangereuses (Théâtre Jean-Duceppe 2014), Cyrano de Bergerac (Théâtre du Nouveau Monde 2014) tous mis en scène par Serge Denoncourt, La ville de Martin Crimp mis en scène de Stéphanie Jasmin et Denis Marleau (Théâtre Espace GO 2014), Le chant de Sainte Carmen de la main de Michel Tremblay (Théâtre du Nouveau Monde, 2013) mise en scène de René Richard Cyr, Yukonstyle de Sarah Berthiaume mis en scène par Martin Faucher (Centre du Théâtre d'Aujourd'hui 2012), HA ha!... de Réjean Ducharme, dans une mise en scène de Dominic Champagne (Théâtre du Nouveau Monde, 2011) et Der ring des nibelungen, la tétralogie de Richard Wagner montée par Robert Lepage (Metropolitan Opera, 2010 à 2012). Le travail d’Etienne Boucher lui vaut plusieurs prix et nominations, dont le Masque de la meilleure conception des éclairages de la saison 2006-2007 pour les spectacles La dame aux camélias de René de Ceccaty, dans une mise en scène de Robert Bellefeuille (Théâtre du Nouveau Monde, 2006) et Du ventre entre les dents d’Emmanuelle Jimenez, dans une mise en scène de Martin Faucher (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, 2007) de même que le LDI2011 Redden Awards for Excellence in Lighting Design (Orlando) pour Totem (Cirque du Soleil) et Der ring des nibelungen (Metropolitan Opera). Mise à jour 2014-05-06

AUTRES CONTENUS

Album

Publié le 17/03/15

Découvrez le spectacle unique Tungstène de bile grâce aux photos de Patrice Lamoureux!

Album

Publié le 15/10/08

En 2008, René Richard Cyr, ancien directeur artistique du CTD'A et l'un des metteurs en scène ayant le plus créé en nos murs, présente Bob de René-Daniel Dubois. Il en confie le rôle centrale à Michelle Rossignol, elle-même ancienne directrice artistique du CTD'A, et révèlent Benoit McGinnis et Etienne Pilon dans les deux rôles principaux. Découvrez l'affiche de cet événement marquant de la dramaturgie québécoise!

Album

Publié le 05/10/08

Michelle Rossignol, Étienne Pilon et Benoit McGinnis rayonnent dans la mise en scène de René Richard Cyr qui les entoure d'un choeur composé de 11 comédiens! Les photos de cette magnifique production sont signées Valérie Remise!