Evelyne De la Chenelière

Crédit photo: Julie Artacho

PIÈCES

Bashir Lazhar

Saison 17-18

Bashir Lazhar

Saison 09-10

Bashir Lazhar

Saison 08-09

Oreille, tigre et bruit

Saison 07-08

Bashir Lazhar

Saison 07-08

Bashir Lazhar

Saison 06-07

L’éblouissement du chevreuil

Saison 06-07

Des fraises en janvier

Saison 01-02

Evelyne De la Chenelière

BIOGRAPHIE

Evelyne de la Chenelière se consacre au théâtre et à l’écriture depuis une quinzaine d’années. Issue du Nouveau Théâtre Expérimental, elle aborde l’écriture dramatique comme un laboratoire de recherche, un atelier de fabrication d’où elle  tire une partition destinée au plateau, un texte écrit pour traverser le corps des acteurs. Pourtant, ses pièces de théâtre, traduites et montées au Québec comme ailleurs dans le monde, sont aussi des œuvres littéraires, pleines et autonomes, qui interrogent la langue comme conditionnement de l’expression et de la pensée. Lumières, lumières, lumières, créée dans une mise en scène de Denis Marleau à l’automne 2014, marque le début d’une résidence artistique de trois ans d’Evelyne de la Chenelière au théâtre Espace Go. Le cœur de cette résidence est un chantier d’écriture que l’artiste déploie sur un mur du théâtre. Comme comédienne, elle a travaillé sous la direction de Jean-Pierre Ronfard, Alice Ronfard, Daniel Brière, Jérémie Niel, Brigitte Haentjens, Marie Brassard et Florent Siaud. En 2011, elle publie son premier roman, La concordance des temps.

Mise à jour 2017-04-25

AUTRES CONTENUS

Extrait

Publié le 04/08/17 Bashir Lazhar d'Evelyne De la Chenelière

« Vous les enfants vivants vous devez égayer les cours de récréations. Dans le monde entier c’est ce qu’on vous demande. Alors vas-y. Lance quelques cris aigus, faut pas lâcher ton rôle d’enfant qui fait l’oiseau qui fait la mouette, il faut continuer jusqu’à ce que d’autres te remplacent dans la cour de récréation. »

Citation

Publié le 11/05/17 Evelyne de la Chenelière à propos de la reprise de sa pièce Bashir Lazhar

« J’ai un peu retravaillé le texte, mais prudemment, j’y vais délicatement. C’est quelque chose déjà que j’ai mis beaucoup de temps à écrire avant d’aboutir en 2000 avec la version actuelle. Je suis très ébranlée par la crise migratoire et les enjeux contemporains, mais je ne cherche jamais dans mon écriture à y répondre directement, à me coller dessus. C’est le traitement qu’opère le metteur en scène et la lecture du comédien qui inscrivent les choses dans une actualité. »

Propos extraits d'un article de Gilles G. Lamontagne pour Sors-tu.ca.

Album

Publié le 09/05/17

Pour la recréation de ce magnifique texte d'Évelyne de la Chenelière, c'est le comédien Rabah Aït Ouyahia qui monte seul sur scène sous la direction de Sylvain Bélanger et qui prend ici la pose pour notre campagne de saison! 

Critiques

Publié le 20/01/07

Bashir Lazhar d'Évelyne De la Chenelière

« Avec Bashir Lazhar, Évelyne de la Chenelière nous offre une fable humaniste et lumineuse qui nous donne envie de retourner sur les bancs de l'école. »

Mathilde Singer, Voir

Album

Publié le 16/01/07

Découvrez les photos de production de cette magnifique pièce signée Evelyne De la Chenelière et mise en scène par Daniel Brière. Denis Gravereaux, seul en scène, interprète avec douceur et émotion le personnage éponyme, ainsi que tous ses répondants. 

Extrait

Publié le 05/01/07 Bashir Lazhar d'Evelyne de la Chenelière

« Moi je veux juste un tableau noir avec des yeux qui le regardent. Juste un tableau sur lequel je peux effacer et recommencer et des mains un peu petites qui s’agitent comme des drapeaux, toujours impatientes avec la petite bosse de corne à l’intérieur du majeur parce qu’elles auraient trop écrit, et un tableau qui a une seule page et plein de dessins dessus et moi je serai celui qui efface pour recommencer, et ceux qui voudront s’ennuyer je les laisserai regarder par la fenêtre sans les gronder parce que je sais comme il est bon de regarder par une fenêtre en sachant que quelqu’un est entrain d’effacer le tableau pour recommencer.»

 

Nouvelle

Publié le 16/01/05

Bashir Lazhar d'Evelyne De la Chenelière adapté au cinéma par Philippe Falardeau

En 2011, le réalisateur Philippe Falardeau adapte cette pièce au cinéma, sous le titre Monsieur Lazhar, avec Fellag dans le rôle principal. Le film a conu un grand succès tant publique que critique et a été présenté dans de nombeux festivals internationaux. 

Livre

Publié le 30/11/-1

Bashir Lazhar

Evelyne De la Chenelière
Éditions Théâtrales
11,00$

Disponible à la bouquinerie