Hôtel Pacifique

de Fanny Britt

une création du Théâtre Debout, en résidence à la salle Jean-Claude-Germain

Salle Jean-Claude-Germain

du 10 au 28 mars 2009


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Un hôtel dans une grande ville. Trois couples de générations et d’horizons différents. Trois chambres comme trois cellules. Trois mondes clos qui se disloquent. Trois univers en parallèle, qui révèlent la fission des êtres qui les peuplent. Dehors, un convoi présidentiel, une soirée historique… Dans Hôtel Pacifique, on assiste à une soirée décisive dans trois chambres différentes situées sur le même étage d’un hôtel générique d’une grande ville nord-américaine. Ce pourrait être Montréal, ce pourrait être Toronto, ce pourrait être Ottawa. Cela n’a pas d’importance. Dans ces trois chambres, trois couples que tout oppose, mais que le désarroi amoureux et la perte de sens unissent tout de même. D’abord Mia et Max, deux jeunes amants dans la fleur de l’âge, elle éprise d’absolu, lui impulsif et rêveur. Ensemble, ils ont décidé de fuir leur vie convenue de banlieue pour vivre leur amour totalement, viscéralement, jusqu’au bout, comme dans les films. Puis Claire et Paul, un couple usé, marié depuis longtemps, muet depuis trop longtemps. Chez eux, c’est le silence qui fait vacarme, c’est le silence qui terrorise. Enfin Angel et Lou, elle employée de l’hôtel, lui anonyme et terrorisé, deux écorchés qui se retrouvent clandestinement dans les chambres vides de l’hôtel depuis quelques mois, et qui ne parviennent pas tout à fait à s’abandonner à l’autre – par peur, par pulsion de mort, par instinct de survie.

texte Fanny Britt mise en scène Geoffrey Gaquère interprétation François Bernier, Benoît Dagenais, Johanne Haberlin, Patrick Hivon, Madeleine Péloquin, Monique Spaziani assistance à la mise en scène et régie Annie Lalande décor et accessoires Jonas Veroff Bouchard costumes Catherine Gauthier éclairages Thomas Godefroid conception sonore Philippe Brault relations de presse Valérie Grig direction de production Jean-Sébastien Gohier

texte

Fanny Britt

mise en scène

Geoffrey Gaquère

interprétation

François Bernier

interprétation

Benoît Dagenais

interprétation

Johanne Haberlin

interprétation

Patrick Hivon

interprétation

Madeleine Péloquin

interprétation

Monique Spaziani

direction de production

Jean-Sébastien Gohier

« … l'impression béton d'une parole pertinente, parfaitement portée par des interprètes de haut calibre…»
Lili Marin, Radio-Canada.ca

« Une pièce qui suscite réflexion et même perplexité: un regard sur de petits morceaux de vie qui paradoxalement, en disent long sur le portrait global.»
Yves Rousseau, Le Quatrième.com

« La distribution est impeccable. Johanne Haberlin, dans son rôle d'employée de l'hôtel qui rejoint son amoureux (Patrick Hivon) dans les chambres libres, a une présence magnétique. Monique Spaziani et Benoît Dagenais sont très touchants dans leur détresse amoureuse. Le jeune couple interprété par Madeleine Péloquin et François Bernier se tire aussi très bien d'affaire.»
Jean Siag, La Presse

« Avec un texte aussi prenant, des comédiens qui percent nos consciences - lumineuses, Johanne Haberlin et Monique Spaziani remportent la palme d'or en ce sens -, il fallait cette chute, il fallait faire sourire aussi, que tous repartent à la maison le cœur léger avec quelques réflexions à laisser encore mûrir.»
Claudia Larochelle, RueFrontenac.com

« Fascinante chorégraphie théâtrale qui donne une vision kaléidoscopique du couple moderne dans tous ses états. … Les 75 minutes de la pièce passent avec fluidité, sans qu’on s’en rende compte : on en aurait bien repris une demi-heure!»
Olivier Bruel, Centpapiers

Fanny Britt, Geoffrey Gaquère et Johanne Haberlin se rencontrent à l’École nationale de théâtre. Depuis leur sortie de l’école, ils collaborent à plusieurs productions ou mises en lecture des textes de Fanny Britt (Honey pie, Sans Rachel, Out of order, Pinocchio, Enquête sur le pire. Mais le réel déclic se fait lors de la création de Couche avec moi (c’est l’hiver), le texte de Fanny Britt mis en scène par Geoffrey Gaquère et produit par le Théâtre Petit à Petit et le Théâtre de la Bordée à l’automne 2006. Cette rencontre artistique probante, attisée par des échanges stimulants avec un public secoué par le propos de la pièce et un milieu intrigué par leur démarche, suscite chez eux de nouvelles pistes de réflexion et une réelle envie de s’associer et de continuer à se poser des questions, ensemble : De quoi est faite notre époque? Que veulent les humains actuels? La moralité est-elle encore possible, souhaitable, envisageable? Quel avenir pour les hommes, les femmes, les œuvres? ??La culture est un indicateur sociologique, elle est l’aiguille qui nous indique à quelle heure de la civilisation nous sommes??, estimait l’écrivain portugais Fernando Pessoa. C’est pour à la fois tenter de donner et demander l’heure à la cité que Fanny Britt, Geoffrey Gaquère et Johanne Haberlin fondent en 2007 une compagnie, le Théâtre Debout, dont le mandat artistique est de se positionner comme des agitateurs de conscience en présentant des textes qui sondent notre inconscient collectif, d’échanger avec un public de toutes les générations et d’offrir une tribune aux artistes de la relève tout en tissant des liens cruciaux avec des praticiens d’expérience.
 

THÉÂTROGRAPHIE

  • Enquête sur le pire de Fanny Britt (2010)
  • Hôtel Pacifique de Fanny Britt (2009)

DURÉE

1 H 15 sans entracte

PUBLICATION

Hôtel Pacifique
Fanny Britt Dramaturges Éditeurs
13,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Théâtre Debout, en résidence à la salle Jean-Claude-Germain