Le marin

de Fernando Pessoa

une production de Singulier, Pluriel

Salle Jean-Claude-Germain

du 16 avril au 8 mai 1999


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Trois jeunes filles, trois « veilleuses », au chevet d’une quatrième, gisant dans son cercueil. Et puis … Le Marin. Surgissant de nulle part, dans l’imaginaire de l’une d’elles, qui le rêve si intensément, si passionnément, dans tous les détails de cette existence fictive, qu’il devient une présence inquiétante, investissant totalement leur esprit de ses mirages. Jeu de miroirs à l’infini, dédoublements en cascade, bientôt terrifiant. Derrière ce postulat, qui détruit de fond en comble les notions de conscience et d’individualité, se profilent d’inquiétantes questions auxquelles Pessoa, dans ce texte extraordinairement musical et poétique, apporte insidieusement de non moins inquiétantes réponses.

texte Fernando Pessoa mise en scène et interprétation Danièle Panneton, Julie Vincent interprétation Isabel Dos Santos, Marthe Turgeon

texte

Fernando Pessoa

mise en scène et interprétation

Danièle Panneton

mise en scène et interprétation

Julie Vincent

interprétation

Isabel Dos Santos

interprétation

Marthe Turgeon

Production

une production de Singulier, Pluriel