Mot du directeur artistique

DIRECTION ARTISTIQUE
« Agis dans ton lieu, pense avec le monde »
— Édouard Glissant

MOT DE SAISON 17/18

 

Cette phrase d’Édouard Glissant m’accompagne depuis le début de mon mandat dans cette maison théâtrale.

Pour l’instant, mon travail ici a permis d’observer nos héritages collectifs (saison 13/14), la nature de nos prises de position (14/15), notre dualité morale (15/16) et notre solidarité (16/17). Ces quatre saisons ont été construites et développées autour de questions précises qui se veulent éclairantes sur le Québec.

Ce travail de programmation et de positionnement vise à faire culminer les prises de paroles des auteurs vers une saison du 50e anniversaire en 18/19 qui se voudra au cœur du forum social qui anime nos sociétés aujourd’hui et qui place la culture au centre des défis collectifs du Québec contemporain.

Notre mandat unique face aux auteurs québécois, notre esprit de communauté, nos nombreuses collaborations, nos activités de médiation et de développement dramaturgique ainsi que nos outils de communication témoignent de notre engagement et de l’importance que nous accordons à notre mission de centre dramatique québécois.

Aujourd’hui, témoin d’une crise humanitaire sans précédent depuis la seconde guerre mondiale ainsi que d’une crise migratoire qui a vu depuis deux ans plus d’un million et demi de personnes franchir des frontières avec leurs valises et  beaucoup de courage, le théâtre fait face à sa manière aux enjeux qui demandent le meilleur de notre humanité. Il nous réunit et sollicite notre empathie. Et il se doit d’être inclusif, intelligent, nuancé et positif. Faire du théâtre à notre époque est plus que jamais nécessaire.

La saison 17/18 pose les questions suivantes : sommes-nous plus forts que nos systèmes ? L’individu peut-il s’émanciper des politiques économiques, judiciaires, commerciales, patrimoniales et d’immigration qu’il a lui-même créées ?

Pour y répondre, nous avons réuni des créations portées par des individus qui ont à s’affranchir des systèmes qui les régissent : des individus qui nous permettent de plonger dans une aventure d’identification à des luttes, des ascensions, des victoires et à des confrontations épiques avec plus fort et plus grand que soi, avec des systèmes que nous avons collectivement érigés et sur lesquels nous établissons nos référents en matière de justice, d’équité et de paix sociale.

Et si le progrès passe par nos liens avec les institutions, je me dis que les artistes de cette saison saisissent alors pleinement cette opportunité de questionner le dialogue qu’ils entretiennent avec elles.

Le Québec n’a pas besoin de sauveurs, mais je revendique le besoin de créer de nouveaux héros. Qu’ils soient aventuriers ou dissidents. Qu’ils soient opportunistes, traqués, résilients ou tragiques. Ils et elles se tiennent droits. Ils et elles sont debout. La fierté est au cœur de cette saison, vous verrez.

Et pour la porter, j'invite sur les scènes du théâtre d’aujourd’hui une majorité de paroles de femmes et celles de gens issus des peuples fondateurs et de l’immigration. Mais surtout je réunis des artistes aux projets francs et engageants, qui convoquent notre appétit des rassemblements, notre soif de liberté, notre lumineuse conscience, notre force individuelle et collective.

Bonne saison à tous !

Sylvain Bélanger,
Codirecteur général et directeur artistique

 

En savoir plus sur la direction artistique