Nuits frauduleuses

d'Alix Dufresne

une création des Productions J'le dis là!

Salle Jean-Claude-Germain

du 25 avril au 13 mai 2017


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

« Je veux faire entendre la parole des auteurs d’une génération dont la pensée s'est développée en même temps que l'arrivée de l'Internet dans leur quotidien, une génération dont l'écriture est influencée par la logique des moteurs de recherche, la cybernétique et le microformat. »

Alix Dufresne nous promet avec Nuits frauduleuses un spectacle hors normes qui flirte avec la performance autour des écrits des poètes québécois de la Génération Y. En lien avec tout le monde, mais séparée de lui par un écran, cette génération connait la guerre sans jamais y avoir été confrontée, expérimente les douleurs de l'amour dans le réel et le virtuel et maitrise l'art du GIF, du MEME et de l’ÉMOJI à un niveau virtuose. Quelle est alors la place de la poésie dans cette frénésie? Quelle est la place du verbe gratuit, de la parole-mystère, de la jouissance du mot? Nulle part. À moins que la poésie ne s'ajuste à cette nouvelle réalité?

mise en scène Alix Dufresne textes Mathieu Arsenault, Daphné B., Marjolaine Beauchamp, Laurie Bédard, Alexandre Dostie, Benoit Jutras, Marc-Antoine K. Phaneuf, Daniel Leblanc-Poirier, Samuel Mercier, Steve Savage, Stéphane Surprenant, Maude Veilleux interprétation Philippe Boutin, Maxim Paré-Fortin, Marilyn Perreault interprétation, textes, collaboration à la mise en scène et musique Jérémie Francoeur scénographie Odile Gamache vidéo et éclairages HUB Studio, Gonzalo Soldi vidéo Antonin Gougeon-Moisan assistance à la mise en scène et régie Chantal Labonté dramaturge pédagogique Geneviève Gagné direction de production Catherine Vallée-Grégoire

mise en scène

Alix Dufresne

textes

Mathieu Arsenault

textes

Daphné B.

textes

Marjolaine Beauchamp

textes

Laurie Bédard

textes

Alexandre Dostie

textes

Benoit Jutras

textes

Marc-Antoine K. Phaneuf

textes

Daniel Leblanc-Poirier

textes

Samuel Mercier

textes

Steve Savage

textes

Stéphane Surprenant

textes

Maude Veilleux

interprétation

Philippe Boutin

interprétation, textes, collaboration à la mise en scène et musique

Jérémie Francoeur

interprétation

Maxim Paré-Fortin

interprétation

Marilyn Perreault

scénographie

Odile Gamache

vidéo et éclairages

HUB Studio

vidéo et éclairages

Gonzalo Soldi

vidéo

Antonin Gougeon-Moisan

assistance à la mise en scène et régie

Chantal Labonté

dramaturge pédagogique

Geneviève Gagné

direction de production

Catherine Vallée-Grégoire

Se gargariser aux mots d'Aujourd'hui

Nuits frauduleuses désire faire entendre la parole des auteurs de la génération Y, une génération dont la pensée s'est développée en même temps que l'arrivée de l'Internet dans notre quotidien, une génération dont l'écriture est influencée par la logique des moteurs de recherche, la cybernétique et le microformat. Si cette nouvelle ère comporte son lot de problèmes et de limites, je pense qu'il serait inutile de lutter contre le rythme et la logique qu'elle impose et, en tant que créateurs, il est impératif de s'y plonger pour mieux la comprendre et se l'approprier. S'adapter pour mieux pervertir, détourner, réinventer, régénérer, voilà notre mission. Et elle se réalise aujourd'hui, maintenant.

La poésie de la génération Y m'intéresse parce qu'elle en est une du présent. En partenariat avec Jérémie Francoeur (La Faillite), nous proposons un spectacle festif qui célèbre de manière déjantée la parole poétique d'aujourd'hui, à la manière d'aujourd'hui. Elle est frénétique. Ludique. Profane. Voyeuse. Magique. Ultime. Efficace. Brutale. Sexy. Cynique. Sceptique. Engagée. Exhibitionniste. À l'image de notre époque. Et pensons que le théâtre a un rôle à jouer dans le partage de cette nouvelle parole poétique qui s'élève.

Alix Dufresne

J'le dis là est une jeune compagnie qui s’engage à faire entendre des voix dramaturgiques insoupçonnées en créant des textes francophones inédits. L’exploration physique, spatiale et conceptuelle est au coeur sa démarche, le texte est le point de départ et le moteur de la création. En explorant avec humour des thèmes graves, parfois tabous, J’le dis là, souhaite mettre en lumière les enjeux de notre société et amener les spectateurs à aiguiser leurs regards sur le monde qui les entoure.

Les Productions J'le dis là, souhaitent présenter des projets destinés à un large public, pouvant aussi bien attirer les férus de théâtre que les néophytes.
 

THÉÂTROGRAPHIE

  • Isabelle  de Fabien Dupuis, dans une mise en scène de Marc Béland (2012)
  • Les paroles de Daniel Keene, dans une mise en scène par Alix Dufresne (2014)

Vidéo

Nuits frauduleuses d'Alix Dufresne!

Découvrez une première vidéo de Nuits frauduleuses d'Alix Dufresne! En avril, la poésie de la génération Y prend d'assaut la salle Jean-Claude-Germain!

Vidéo

Un avant-goût de Nuits frauduleuses!

L'équipe de Nuits frauduleuses en répétition! Alix Dufresne, artiste en résidence, met la poésie à l'honneur à la salle Jean-Claude-Germain!

Extrait

Publié le 22/04/17 Sous le sommeil de Mathieu Arsenault

« Mais dans ce rêve se trouver quand même spécial unique et important de seulement exister avoir une opinion des désirs et des projets prendre une marche sentir une fleur admirer un coucher de soleil la première gorgée de jus d’orange pressé l’encre de journal sur les doigts une boule de papier tombée exactement dans le bac de recyclage et encore mille et une minuscules merveilles qui s’accumulent et qu’on remarque même plus »

Médias

Publié le 19/04/17

Alix Dufresne et Jérémie Francoeur à propos de Nuits frauduleuses

Alix Dufresne (metteure en scène) et Jérémie Francoeur (textes, interprétation, musique, collaboration à la mise en scène) ont répondu aux questions de Geneviève Gagné à propos de leurs choix dramaturgiques et scéniques pour la création de Nuits frauduleuses

Médias

Publié le 19/04/17

Alix Dufresne en entrevue!

Alix Dufresne était en entrevue avec la Revue Jeu à propos de son spectacle Nuits frauduleuses qui présente la poésie de la Génération Y comme vous ne l'avez jamais vue et entendue!

Album

Publié le 15/02/17

Nuits frauduleuses d'Alix Dufresne, du 25 avril au 13 mai dans la salle Jean-Claude-Germain. 

Extrait

Publié le 23/01/17 Noël / Kanye West de Daphnée B.

« Buttefly Boy Skin Falls Off. Où sont-ils mes sept chakras, que je débloque mon troisième œil? Dans son costume sexy de Superwoman, maman ne veut pas me ressembler. Moi non plus d’ailleurs »

Extrait

Publié le 20/01/17

Gyrophares de danse parfaite de Daniel Leblanc-Poirier

«  Je ne voulais dans le monde que nous deux. D’eux je ne voulais que les fusils à eau pour faire pousser des fleurs sur ma tempe quand tu t’en irais. »

3900

Publié le 16/01/17

Vers l'éblouissement

Pour sa première année de résidence à la salle Jean-Claude-Germain, la metteure en scène Alix Dufresne s’est donné le mandat de s’attaquer à la poésie de la génération Y. Le genre poétique en général et la poésie contemporaine en particulier souffrent d’un cruel manque de visibilité. Pour pallier cette carence, le poète et dramaturge Dany Boudreault dresse ici un état des lieux passionnant!

Extrait

Publié le 01/12/16 Les années de guerre de Samuel Mercier

« les trains tombent des ponts
comme dans un poème
oublié de tous

ou enfin presque

de toute façon il est trop tard
pour parler poésie

depuis longtemps viaducs
ont cessé de convoyer les morts »

Extrait

Publié le 24/11/16 Docteur Guéritout de Marjolaine Beauchamp

« Sa grosse face de sauveur
Savait pas que le malheur
C'était comme la mode
Une nouvelle collection
À chaque saison »

Album

Publié le 06/09/16

Le photographe Ulysse del Drago a fixé son objectif sur la plupart des interprètes qui formeront notre saison 16/17. Découvrez ici une partie de l'équipe de création de Nuits frauduleuses

CTD'A

Publié le 18/08/16

Alix Dufresne, nouvelle artiste en résidence!

Le CTD'A est fier d'accueillir la comédienne-auteure-chorégraphe Alix Dufresne, en résidence à la salle Jean-Claude-Germain pour les saisons 16/17 et 17/18!

Extrait

Publié le 10/08/16 Nathalie était de Steve Savage

« Nathalie était un transsexuelle. Nathalie était dernière. Nathalie était un homme. Nathalie était une femme. Nathalie était en âge de fréquenter l’école, ce handicap particulier n’était pas encore très défini. »

HORAIRE

Mardi 19h
Mercredi au samedi 20h
Samedi 6 mai 16h


Rencontre avec l'équipe
2 mai

DURÉE

1 h 00 sans entracte

TARIFS

Régulier 27$
30 ans et - 23$
60 ans et + 25$

RELATIONS DE PRESSE

Élisabeth Auclair
RuGicomm
514 759-0494

Production

une création des Productions J'le dis là!