Roche, papier, couteau...

de Marilyn Perreault

une création du Théâtre I.N.K. en résidence à la salle Jean-Claude-Germain

Salle Jean-Claude-Germain

du 6 au 24 novembre 2007


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Dans un village isolé de l’Extrême-Nord, cinq jeunes clandestins sont arrivés par cargo, enfermés depuis un mois dans un conteneur. Seule à comprendre le langage qu’ils parlent, Mielke les prendra en charge, sans se douter de tout ce que cela implique. Dans ce pays où tout se dit à mots feutrés, un étrange secret prendra du temps avant d’être dévoilé. Assez pour mettre en danger la vie de ceux qui croyaient que ce petit village de 500 armes, coincé entre Advitam et Ternam, était le seul endroit sur terre où l’on avait encore la possibilité de finir ses jours paisiblement. Entre bouteilles de vodel, sacs de glue et parties de roche-papier-couteau, la vie de ces cinq petits écorchés, tout comme celle des habitants du village, sera-t-elle meilleure dans cette contrée où il fait toujours froid ?

texte Marilyn Perreault mise en scène Marc Dumesnil interprétation Éloi Archambaudoin, Catherine-Amélie Côté, David-Alexandre Després, Eve Gadouas, Annie Ranger assistance à la mise en scène et régie Émanuelle Langelier décor Vano Hotton costumes Sarah Balleux éclairages Martin Gagné musique Martin Marier

texte

Marilyn Perreault

mise en scène

Marc Dumesnil

interprétation

Éloi Archambaudoin

interprétation

Catherine-Amélie Côté

interprétation

David-Alexandre Després

interprétation

Eve Gadouas

interprétation

Annie Ranger

« Roche, papier, couteau... est un bouleversant huis clos sur la souffrance humaine.»
Daphnée Angiolini, Voir Montréal

« Un texte qui frappe par sa langue brusque, qui happe, par sa dureté, le spectateur. [...] Roche, papier, couteau... est une pièce qui met mal à l'aise, par ce dont elle parle, et la façon dont elle en parle. [...] Un choix sans concessions qui force le respect.»
Anabelle Nicoud, La Presse

« ... la rencontre entre la langue inventive de l'auteure, un environnement visuel et sonore envoûtant et une distribution complètement investie nous apparaît particulièrement riche et cohérente...»
Alexandre Cadieux, Le Devoir

« C'est dans une belle aventure que nous entraîne le Théâtre I.N.K., encore une fois [...] que ce soit au niveau de l'écriture de Marilyn Perreault que du jeu des comédiens.»
Fanny Bellefeuille, La Grande Époque

PUBLICATION

Roche, papier, couteau...
Marilyn Perreault Lansman
14,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Théâtre I.N.K. en résidence à la salle Jean-Claude-Germain