string(19) "2021-12-06 05:29:50"  Bénédicte Décary - Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Bénédicte Décary

Crédit photo: Julie Perreault

PIÈCES

La genèse de la rage

Saison 10-11 (Interprétation)

Des yeux de verre

Saison 06-07 (Interprétation)

Filles de guerres lasses

Saison 05-06 (Interprétation)

Bénédicte Décary

BIOGRAPHIE

Remarquée dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2002, Bénédicte Décary connaît une carrière prometteuse depuis ses débuts au théâtre et cumule depuis de nombreux rôles tant au cinéma qu’à la télévision. Elle fait ses premiers pas sur les planches dans Barthelemy chez le très bas (2002) et poursuit sa passion du jeu dans L’Alchimiste (2003), Doldrum Bay (2004), Edmond Dantes (2004), Filles de guerres lasses (2005), Le Comte de Monte Cristo (2005) et Les Zurbains (2005). Parallèlement, elle interprète au petit écran des rôles remarqués par le public dans Rumeurs II, III et IV, Le Négociateur I et II ainsi que dans Un monde à part I et II. L’année 2006 marque un point tournant dans sa carrière. Suite à l’énorme succès critique et public, aux côtés de Pascale Montpetit et d’Alain Zouvi, elle interprète à nouveau au TNM le rôle d’Angélique dans Le Malade Imaginaire (2005, 2006) et remporte pour son jeu le Prix 2006 de la relève Olivier Reichenbach. La même année, elle est nommée pour son rôle de Jade dans Un monde à part aux Prix Gémeaux pour la Meilleure interprétation rôle de soutien. Par la suite, elle poursuit au théâtre l’interprétation de nombreux premiers rôles : Théâtre sans animaux (2006), Méhari et Adrien (2006), La Dame aux Camélias (2006), Des yeux de verre (2007) et Le mariage de Figaro (2009) et continue à livrer au public télévisuel des performances diverses dans les téléséries Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Il était une fois dans le trouble IV, Les Boys II-III et Roxy. Au cinéma, elle apparaît entre autres à l’affiche des films 1er Juillet (2003) de Philippe Gagnon, Histoire de famille (2004) de Michel Poulette et Maman Last Call (2004) de François Bouvier. Plus récemment, on a pu la voir dans le film En plein cœur (2007) de Stéphane Géhami ainsi que dans le très grand succès Dédé à travers les brumes (2008) de Jean-Philippe Duval. En 2009 on a pu voir Bénédicte au théâtre dans Dentelle et dans deux nouveaux films : À l’origine d’un cri de Robin Aubert et Le baiser du barbu du cinéaste Yves Pelletier. En 2010, on l’a vu sur les planches du TNM dans Et vlan dans la gueule, une mise en scène de Carl Béchard. Elle fait également un retour à la télévision dans un rôle principal de la série anglophone Durham County III pour le Movie Network et dans le film Les amours imaginaires de Xavier Dolan. Récemment, on a pu la voir tenir le rôle de la Belle dans la pièce La belle et la bête au TNM. Mise à jour 2011-03-30