Centre d'achats

d'Emmanuelle Jimenez

une création du Théâtre de la Marée-Haute 
en coproduction avec le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 13 novembre au 1er décembre 2018


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Chercher, encore et toujours : le t-shirt, les boucles d’oreilles, le chien, le lapin, le serpent, le tapis volant... Venues pour magasiner en toute tranquillité, sept femmes sautent dans le tourbillon dévastateur de la consommation outrancière et irréfléchie avec candeur et acharnement. Telles sept prisonnières partageant une même cellule, chacune d’elles se heurte aux barreaux inflexibles de son destin.

Avec Centre d’achats, Emmanuelle Jimenez aborde ces lieux comme autant de symboles de notre aliénation collective mais aussi de notre besoin de communauté. Le besoin de partager, de communiquer, de se sentir entouré, se confronte alors au besoin de consommer toujours plus les mêmes choses, au risque d’y trouver ses rêves déchus et son âme meurtrie.

texte Emmanuelle Jimenez mise en scène Michel-Maxime Legault interprétation Anne Casabonne, Marie Charlebois, Marie-Ginette Guay, Johanne Haberlin, Tracy Marcelin, Madeleine Péloquin, Danielle Proulx assistance à la mise en scène et régie Étienne Marquis décor Jean Bard éclairages David-Alexandre Chabot son Philippe Brault coiffures et maquillages Denis Binet maquillages Amélie Bruneau-Longpré conseil au mouvement Danielle Lecourtois

texte

Emmanuelle Jimenez

mise en scène

Michel-Maxime Legault

interprétation

Anne Casabonne

interprétation

Marie Charlebois

interprétation

Marie-Ginette Guay

interprétation

Johanne Haberlin

interprétation

Tracy Marcelin

interprétation

Madeleine Péloquin

interprétation

Danielle Proulx

assistance à la mise en scène et régie

Étienne Marquis

décor

Jean Bard

éclairages

David-Alexandre Chabot

son

Philippe Brault

coiffures et maquillages

Denis Binet

maquillages

Amélie Bruneau-Longpré

conseil au mouvement

Danielle Lecourtois

Marée Haute : Mouvement oscillatoire de niveau de la mer dû à l’attraction de la Lune et du Soleil sur la masse d’eau des océans. Déformation d’un astre (ou d’un être) sous l’action gravitationnelle de son environnement.

Le Théâtre de la Marée Haute veut faire de ce phénomène naturel un phénomène théâtral : comprendre l’influence d’un élément sur un autre, cerner l’incidence d’un être humain sur son proche, de la société sur nous. Exposer la complexité et les faiblesses de l’humain dans ses rapports aux autres, par rapport aux autres; voilà le mandat que s’est donné le Théâtre de la Marée Haute. 

Extrait

Publié le 10/05/18

Centre d'achats d'Emmanuelle Jimenez

« Je me cherche un t-shirt et des shorts
J’ai besoin d’une drill
Je suis venue dîner
Je m’en viens voir le film de trois heures et dix
Je me cherche un siphon
Un manteau de fourrure
Une tunique style bohème
Un chien
Un lapin
Un chaton
J’aimerais trouver un tapis volant
Tendre la main
Et cueillir comme un fruit
Une paire de jeans de qualité
Deux paires de jeans de qualité
Quarante mille paires de jeans de qualité
Jusqu’à épuisement des stocks
Jusqu’à épuisement
Une vie extraordinaire »

Album

Publié le 07/05/18

Anne Casabonne, Tracy Marcelin et Danielle Proulx ont prêté leur image pour les visuels de la saison 18/19! La distribution du spectacle est complétée par Marie Charlebois, Marie-Ginette Guay, Johanne Haberlin et Madeleine Péloquin.

RELATIONS DE PRESSE

RuGicomm
(514) 759-0494

Production

une création du Théâtre de la Marée-Haute 
en coproduction avec le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui