ColoniséEs

d'Annick Lefebvre

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 22 janvier au 16 février 2019
+ 1 supplémentaire le 19 février


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Pauline Julien, Gérald Godin, une révolution (tranquille), un mois d’octobre (historique) et des promesses (avortées). ColoniséEs, c’est l’histoire qui se parle à elle-même, l’incarnation de nos préoccupations d’hier, d’aujourd’hui et de demain. C’est aussi la parole d’un Québec actuel, inquiet, hésitant mais résilient.

Quatre ans après le succès de J’accuse, l’autrice Annick Lefebvre est de retour au CTD’A avec son style inimitable et sans concessions. Son théâtre relève le défi d’être aussi intime que collectif, dénonciateur que rédempteur. Le metteur en scène René Richard Cyr s’entoure d’incontournables de la scène québécoise dont Macha Limonchik et Benoit McGinnis, ainsi que de formidables nouveaux venus.

texte Annick Lefebvre mise en scène René Richard Cyr interprétation Maude Demers-Rivard, Myriam Fournier, Charles-Aubey Houde, Macha Limonchik, Benoit McGinnis, Sébastien Rajotte, Zoé Tremblay-Bianco assistance à la mise en scène et régie Marie-Hélène Dufort scénographie Jean Bard costumes Cynthia St-Gelais éclairages Erwann Bernard musique originale Guido Del Fabbro accessoires Robin Brazill maquillages Angelo Barsetti

texte

Annick Lefebvre

mise en scène

René Richard Cyr

interprétation

Maude Demers-Rivard

interprétation

Myriam Fournier

interprétation

Charles-Aubey Houde

interprétation

Macha Limonchik

interprétation

Benoit McGinnis

interprétation

Sébastien Rajotte

interprétation

Zoé Tremblay-Bianco

assistance à la mise en scène et régie

Marie-Hélène Dufort

scénographie

Jean Bard

costumes

Cynthia St-Gelais

éclairages

Erwann Bernard

musique originale

Guido Del Fabbro

accessoires

Robin Brazill

maquillages

Angelo Barsetti

Chère public, cher public,

Si je prends mes deux mains pour t’écrire un petit mot c’est parce que je crois fermement qu’il existe une réelle connexion entre ma main gauche (celle qui écrit) et le fond de mes tripes. Pis surtout parce que j’ai la conviction que le monde (immonde, mais pas que) dans lequel on vit, gagnerait à ce que les gens se remettent à s’adresser des missives. Le choix du stylo, du papier pis des mots, le geste fulgurant de laisser libre cours aux pensées peut-être innommables qui se verraient alors décadenassées par l’écriture manuscrite, contribuerait, il me semble, à faire socialement rejaillir une forme de poésie qui tend actuellement à disparaitre. Celle du quotidien. Or, si toujours j’ai le sentiment de prendre la plume comme on prend les armes, sachez que l’équipe de création de ce spectacle m’a rendue plus forte. Invincible, peut-être. On a marché dans l’hiver avec nos Kanuk de répètes, nos pieds de micro pis nos jeux de mots pas possibles. On a squizé nos cœurs, ils se sont agglutinés les uns aux autres, on les a tie-wrapés, presque, pour être bien certaines/pour être bien certains qu’ils battent à l’unisson. Parce que ça fabriquait de la chaleur. Des cargaisons de chaleur. On a marché dans l’hiver en espérant que ça nous mène jusqu’à vous, pis force m’est d’admettre qu’on y est. Devant vous. Et si peut-être que ma main gauche shake de fébrilité à l’idée que nous y sommes, une multitude de prénoms m’explosent dans les tripes. René Richard Cyr. Maude. Myriam. Charles-Aubey. Macha. Benoit. Sébastien. Zoé. Marie-Hélène. Jean. Cynthia. Erwann. Guido. Robin. Angelo. Réunis, et additionnés de plusieurs autres, sachez que pour moi ces prénoms constituent le plus beau de poèmes, et qu’au quotidien, ces individus ont largement contribué à écrire des lignes remplies de splendeurs, dans le livre de ma petite histoire personnelle.

Bonne soirée.

Annick Lefebvre

C’est connu, l’Histoire est écrite par les gagnants et les vainqueurs, qu’ils aient eu ou non raison. Si les avancées ou les reculs – c’est selon – changent la donne, alors les perdants d’hier deviennent les victorieux d’aujourd’hui, qu’ils aient ou non raison; et l’Histoire s’en voit changée. Il faut donc prendre le temps de raconter l’Histoire comme elle nous a été contée, mais aussi comme on voudrait qu’elle le soit.

Annick Lefebvre prend l’Histoire à bras le corps et prend le risque d’en raconter d’autres, la nôtre et les siennes; et toutes ses histoires se répondent. Cette juxtaposition dresse le portrait de nos tristes et folles répétitions, mais aussi la joie de nos combats, la fièvre de nos révoltes, la tristesse de nos échecs, la beauté de nos amours, la force des nos amitiés. Et l’espace d’un instant, et le temps d’une parole, ce vibrant cours d’histoire qu’est ColoniséEs fait obstacle à cette terrible solitude qui est notre lot à tous, insistant pour nous rappeler qu’ensemble, nous sommes plus nombreux et que la force du nombre aura toujours raison, à tort ou à raison; cela dépend du vainqueur.

C’est à un spectacle d’hiver que nous vous convions parce que, comme l’écrit Annick, c’est la seule saison qui nous donne à voir que nous marchons dans les traces de géant-e-s et de colonisé-e-s, et c’est cette reconnaissance que ce spectacle célèbre.

Je remercie de tout cœur Annick Lefebvre pour l’invitation et la confiance.

Je remercie l’équipe de comédien-ne-s enflamméEs, conceptrices et concepteurs.

Je remercie Sylvain Bélanger et toute l’équipe du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui qui, cette année, fête son cinquantième anniversaire et que j’ai épinglé à tout jamais sur le cœur.

« C’est par amour que nous changeons d’histoire, c’est par amour que nous changeons l’histoire. »

Extrait d’Urgence d’amour, paroles de Pauline Julien et Madeleine Gagnon.

Bon voyage.

René Richard Cyr

« Avec ColoniséEs, la dramaturge a su emboîter les époques et les destins, les rêves et les aspirations, les peurs et les dominations, de manière à rendre compte du chemin parcouru, mais aussi, et peut-être même surtout, à rendre hommage à la résilience d’un peuple qui aurait toutes les raisons du monde de renoncer. »
Christian Saint-Pierre, Le Devoir

« Annick Lefebvre est une plume forte au Québec et on sent toute la force de cette écriture dans ColoniséEs »
Anne-Marie Kirouac, Gravel le matin, ICI Radio-Canada

« Il s’agit d’un exercice de mémoire et d’espoir qui prend aux tripes grâce, entre autres, à l’écriture de Lefebvre. Une écriture franche et directe qui ne donne le temps à quiconque de se remettre de ses émotions. Un flot de paroles qui arrive par vagues. »
Rose Carine Henriquez, Voir

« C’est dans une langue vigoureuse et poétique que les vagues de phrases s’échouent sur le public, agissant ici comme un électrochoc, et ailleurs comme un baume au cœur. Les mots de Lefebvre sont plus percutants que jamais, et le bilan qu’elle dresse avec ColoniséEs est lucide et étrangement rassurant. »
Pierre-Alexandre Buisson, Bible urbaine

« La réserve dont font preuve Benoit McGinnis et Macha Limonchik, la touchante innocence présente dans le regard aimant de Sébastien Rajotte et la subtile souffrance de Julien habitant peu à peu les traits de Myriam Fournier tout au long de la pièce témoignent de la maturité de chacun et permet un beau contraste avec la fougue de la jeunesse. »
Alexane Roy, Montheatre.ca 

« C’est bien écrit, c’est bien joué et de voir l’écriture de Lefebvre dans plusieurs bouches en simultané est rafraîchissant et plus facile à digérer, cette fois-ci, nous « rentrant dedans » non pas à coup de poing comme d’habitude mais à coup de poésie, d’encre et de lettres. La poésie générale du spectacle fait son travail d’elle-même, laissant illuminer les visages des diverses générations dans la salle, tous rassemblés autour d’une certitude: leur amour du Québec. »
Jordan Dupuis, Quartier général - collectif culturel

« un texte d’une poésie virtuose qui rend hommage à Pauline Julien et Gérald Godin, mais dans un contexte plus grand que les deux géants eux-mêmes, une ode à la résilience québécoise dans son contexte historique moderne. »
Yanik Comeau, Zone Culture

« [...] la justesse et l’émotion brute de Maude Demers-Rivard, dans le rôle du Québec, la rendent déroutante. »
Laurence Proulx, Le culte

« une rétrospective remarquable et bien documentée des moments forts de notre Belle Province! » 
Micheline Rouette, ARP. médias

« Ce soir-là, ColoniséEs a été pour moi une espèce de réveille-matin du lundi matin après des vacances de plusieurs mois. La plume d’Annick Lefebvre, la mise en scène de René Richard Cyr et le jeu des comédiennes et des comédiens m’ont donné le gout de m’investir de nouveau dans les luttes qui me tiennent à cœur. »
Catherine Foisy, 2 minutes au micro-onde

« Inclusive, fluide et percutante. Annick Lefebvre est une virtuose.»
Jean-Christophe Cuttaz, Diffractions culture sensible

Vidéo

Un avant-gout de ColoniséEs!

Voyez toute distribution de ColoniséEs porter les mots d'Annick Lefebvre dans ce superbe avant-gout du spectacle. 

Nouvelle

Publié le 31/01/19

Supplémentaire pour ColoniséEs

On annonce une supplémentaire le mardi 19 février à 19h pour ColoniséEs d'Annick Lefebvre! Bravo à toute l'équipe pour ce beau succès!

Critiques

Publié le 29/01/19

ColoniséEs d'Annick Lefebvre

« Annick Lefebvre est une plume forte au Québec et on sent toute la force de cette écriture dans ColoniséEs »
  
Gravel le matin, ICI Radio-Canada
 

Médias

Publié le 28/01/19

Annick Lefebvre et Benoit McGinnis à La soirée est encore jeune

Après une première semaine de représentations, Annick Lefebvre et Benoit McGinnis étaient à La soirée est encore jeune pour parler de ColoniséEs. Ils reviennent sur les origines de cette création, notre rapport à l'histoire, l'histoire d'amour entre Pauline Julien et Gérald Godin, le rôle du théâtre comme agora... À écouter!

Médias

Publié le 25/01/19

Annick Lefebvre et Benoit McGinnis à Plus on est de fous, plus on lit!

Annick Lefebvre et Benoit McGinnis étaient à Plus on est de fous, plus on lit! cette après midi pour ColoniséEs! Ils reviennent sur cette création puissante et nous en lisent un très bel extrait. À écouter! 

Médias

Publié le 24/01/19

La Presse + a rencontré Annick Lefebvre et René Richard Cyr!

« Comme peuple, chaque fois, on encaisse et on poursuit le chemin. Les Québécois refusent de baisser les bras ». L'autrice et le metteur en scène de ColoniséEs livrent leur regard sur le Québec et son rapport à son Histoire et ses luttes sociales. À lire!

Médias

Publié le 23/01/19

René Richard Cyr et Annick Lefebvre au 15-18 pour ColoniséEs

Hier, quelques heures avant la première devant le public, Annick Lefebvre et René Richard Cyr étaient à l'émission Le 15/18. Une entrevue très intéressante où ils reviennent sur les thématiques et la création de ColoniséEs. À écouter! 

Album

Publié le 22/01/19

Découvrez toute l'éclatante distribution de ColoniséEs d'Annick Lefebvre dans une mise en scène de René Richard Cyr!

Médias

Publié le 21/01/19

René Richard Cyr à deux hommes en or pour ColoniséEs!

René Richard Cyr était à Deux hommes en or vendredi dernier! Une entrevue réjouissante et très intéressante où il revient notamment sur la création de ColoniséEs, sur les figures que sont Pauline Julien et Gérald Godin, sur l'indépendance du Québec... À écouter absolument avant la première demain!

Médias

Publié le 21/01/19

Annick Lefebvre en entretien dans le Devoir

« On a vraiment un rapport étrange à notre histoire récente. Je pense qu’il y a des choses qu’on porte inconsciemment et qu’on évacue en les discréditant. » Annick Lefebvre était en entrevue avec Marie Labrecque dans le Devoir. Elle revient notamment sur l'écriture de ColoniséEs, les figures de Pauline Julien et Gérald Godin, notre rapport à l'histoire... À lire absolument! 

Médias

Publié le 14/01/19

Benoit McGinnis à Médium large

Benoit McGinnis était en entrevue ce matin à Médium large! Une belle entrevue où il aborde ColoniséEs, la plume de l'autrice Annick Lefebvre, le travail avec René Richard Cyr et la suite de sa carrière!

Médias

Publié le 13/12/18

3 spectacles au CTD'A dans les suggestions de Bible urbaine!

ColoniséEs d'Annick Lefebvre, Lignes de fuite de Catherine Chabot et Guérilla de l'ordinaire de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent sont dans les 10 suggestions de sorties à faire en 2019 selon Bible urbaine. On vous rappelle qu'on propose des cartes-cadeaux à partir de 25$!

Album

Publié le 13/12/18

Voyez les sept interprètes de ColoniséEs d'Annick Lefebvre en salle de répétition sous l'oeil attentif de l'autrice, du metteur en scène René Richard Cyr et d'une partie de l'équipe de création! Une très belle série de photos signée Valérie Remise.

Extrait

Publié le 05/12/18

ColoniséEs d'Annick Lefebvre

« On est le 12 octobre 1994, mon envolé. Le grand bal du personnel infirmier qui s’affairait, depuis trop longtemps, chez-nous, a subitement cessé. La maison est calme. Elle se remplit d’allié.e.s. D’amours. D’ami.e.s. La maison est calme. Elle se remplit de tendresse. De fous rires qui finissent en sanglots. De sanglots qui finissent en fous rires. La maison est calme. Elle se remplit de toutes ces vies qui devront désormais composer avec la suspension de la tienne. »

Médias

Publié le 05/12/18

Pauline Julien, intime et politique

Ce très beau documentaire de Pascale Ferland, en libre accès sur le site de l'ONF, revient avec force sur la vie de Pauline Julien. À voir absolument! 

Album

Publié le 23/11/18

La comédienne Macha Limonchik est le visage de cette nouvelle création d'Annick Lefebvre, mise en scène par René Richard Cyr. Elle partage la scène avec Maude Demers-Rivard, Myriam Fournier, Charles-Aubey Houde, Benoit McGinnis, Sébastien Rajotte et Zoé Tremblay-Bianco.

Nouvelle

Publié le 30/10/18

La distribution de ColoniséEs finalement complétée!

On est ravis de vous dévoiler la distribution finale de ColoniséEs d'Annick Lefebvre! Maude Demers-Rivard, Myriam Fournier, Charles-aubey Houde, Macha Limonchik, Benoit McGinnis, Sébastien Rajotte et Zoé Tremblay livreront les superbes mots d'Annick Lefebvre dans une mise en scène du grand René Richard Cyr. 

3900

Publié le 21/08/18

FORNIQUER AVEC L'HISTOIRE : Monologues tannants

Alors que nous cherchions une manière d’aborder la pièce ColoniséEs d’Annick Lefebvre, nous avons demandé à l’auteure si elle avait de folles envies en tête. C’est avec enthousiasme et empressement qu’elle nous a proposé de rencontrer Jean-Claude Germain, figure de pionnier dans l’histoire du CTD’A et de la dramaturgie québécoise, pour une entrevue autour de la question des mythes au Québec. Illustration : Mathilde Corbeil.

Extrait

Publié le 10/06/18

ColoniséEs d'Annick Lefebvre

« On va dire que le cœur de Godin s'est fatalement entiché du vôtre, ce soir, ma précieuse. Mais je ne sais rien de cette histoire qui débute. Puisque les genèses de celles qui nous serviront d'assises, on ne peut que les vivre dans l'ignorance de ce qui se trame dans notre dos. C'est ce qui me fait les chérir, ces commencements. Cette impossibilité de savoir que quelque chose de magnifique ou d'horrible s'entame, débute, balbutie. »

HORAIRE

La représentation du 30 janvier sera suivie d'une rencontre avec l'équipe de création du spectacle. 

>>Plan de salle

 
Les places réservées pour les personnes à mobilité réduite et leur accompagnateur n’apparaissent pas sur le plan de salle. Veuillez téléphoner à la billetterie pour connaitre les disponibilités (514 282-3900). 

DURÉE

1 h 45 sans entracte

TARIFS

30 ans et - 26 $
60 ans et + 32 $
Régulier 36 $

 

RELATIONS DE PRESSE

RuGicomm
Véronique Gravel
(514) 759-0494

Communiqué de presse
Dossier de presse

PUBLICATION

ColoniséEs
Annick Lefebvre Dramaturges Éditeurs
21,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

 

Partenaire présentateur