ColoniséEs

d'Annick Lefebvre

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 22 janvier au 16 février 2019


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Pauline Julien, Gérald Godin, une révolution (tranquille), un mois d’octobre (historique) et des promesses (avortées). ColoniséEs, c’est l’histoire qui se parle à elle-même, ce sont des personnages incarnant nos préoccupations d’hier, d’aujourd’hui et de demain. C’est aussi la parole d’un Québec actuel, inquiet, hésitant mais résilient, incarné par le personnage d’une jeune serveuse.

Quatre ans après le succès de J’accuse, l’auteure Annick Lefebvre nous revient avec son style inimitable et sans concessions pour livrer un vibrant hommage à deux artistes marquants et un questionnement rare et lucide sur le Québec. Son théâtre relève le défi d’être aussi intime que collectif, dénonciateur que rédempteur.

texte Annick Lefebvre mise en scène René Richard Cyr interprétation Macha Limonchik, Benoit McGinnis assistance à la mise en scène et régie Marie-Hélène Dufort éclairages Erwann Bernard costumes Cynthia St-Gelais maquillages Angelo Barsetti

texte

Annick Lefebvre

mise en scène

René Richard Cyr

interprétation

Macha Limonchik

interprétation

Benoit McGinnis

assistance à la mise en scène et régie

Marie-Hélène Dufort

éclairages

Erwann Bernard

costumes

Cynthia St-Gelais

maquillages

Angelo Barsetti

3900

Publié le 21/08/18

FORNIQUER AVEC L'HISTOIRE : Monologues tannants

Alors que nous cherchions une manière d’aborder la pièce ColoniséEs d’Annick Lefebvre, nous avons demandé à l’auteure si elle avait de folles envies en tête. C’est avec enthousiasme et empressement qu’elle nous a proposé de rencontrer Jean-Claude Germain, figure de pionnier dans l’histoire du CTD’A et de la dramaturgie québécoise, pour une entrevue autour de la question des mythes au Québec. 

Extrait

Publié le 10/06/18

ColoniséEs d'Annick Lefebvre

« On va dire que le cœur de Godin s'est fatalement entiché du vôtre, ce soir, ma précieuse. Mais je ne sais rien de cette histoire qui débute. Puisque les genèses de celles qui nous serviront d'assises, on ne peut que les vivre dans l'ignorance de ce qui se trame dans notre dos. C'est ce qui me fait les chérir, ces commencements. Cette impossibilité de savoir que quelque chose de magnifique ou d'horrible s'entame, débute, balbutie. »

Album

Publié le 07/05/18

La comédienne Macha Limonchik sera le visage de cette nouvelle création d'Annick Lefebvre, mise en scène par René Richard Cyr. Benoit McGinnis se joint également à la distribution, ainsi que 5 autres comédiens à déterminer!

HORAIRE

RELATIONS DE PRESSE

RuGicomm
(514) 759-0494

Production

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui