Conseil d'administration

Conseil d'administration
Le conseil d’administration du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui est constitué de bénévoles généreux·euses et passionné·e·s qui veillent à la pérennité de cette institution culturelle à la mission unique. 

Composition


Stella Leney est avocate et administratrice de sociétés. Elle préside le Conseil d’administration du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et siège au Conseil de la Fondation Espace pour la vie. Elle a été vice-présidente – Affaires corporatives et secrétaire générale d’Hydro-Québec de 2017 à 2018. À ce titre, elle était notamment responsable des affaires juridiques, de l’éthique, de l’environnement et du développement durable et agissait comme secrétaire du Conseil d’administration et de ses comités ainsi que des filiales d’Hydro-Québec. Elle était également présidente du Conseil d’administration de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. Entrée à Hydro-Québec en 1982, Mme Leney a travaillé jusqu’en 1993 dans le domaine du droit de l’environnement, assurant notamment la liaison avec les organismes gouvernementaux. Durant cette période, elle a également agi comme porte-parole d’Hydro-Québec dans le cadre de différents projets hydroélectriques. En 1993, Mme Leney est devenue secrétaire adjointe d’Hydro-Québec. De 2004 à 2016, Mme Leney a également rempli les fonctions de directrice principale – Environnement et affaires corporatives. Elle a supervisé les dossiers liés à l’environnement, dirigé le secrétariat général d’Hydro-Québec tout en étant responsable de l’accès à l’information, de l’éthique et de la protection des renseignements personnels. Stella Leney a obtenu un baccalauréat en sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal en 1978, puis un diplôme en sciences administratives de l’Université McGill en 1982. Elle est également accréditée par l’Institut des administrateurs de sociétés depuis juin 2008. Elle est membre du Barreau du Québec, qui lui a conféré la distinction Avocate émérite en 2016. Mme Leney a siégé aussi aux conseils d’administration de l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société – Université Laval et du Conseil patronal de l’environnement du Québec.

Roger Renaud est administrateur de sociétés. En plus de siéger sur le Conseil d’administration du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui à titre de vice-président, il occupe un siège sur le Conseil du Fonds de solidarité FTQ. Jusqu’à tout récemment, il était chef mondial de l’exploitation et président Canada de Gestions d’actifs Manuvie. Roger est entré au service du groupe Standard Life en 1991 et, au fil des ans, il a assumé des responsabilités de plus en plus importantes, tant à l’égard de Standard Life Canada que d’Investissements Standard Life Inc. Il a notamment été responsable du marketing et de développement commercial d’ Investissements Standard Life Inc. Et, depuis 1991, il dirige l’équipe des services d’investissement en poste à Montréal, Toronto et Calgary. Roger a aussi joué un rôle clé dans la stratégie reliée aux affaires à cotisation déterminée de Standard Life Canada, dont il a été le premier vice-président, régimes d’épargne et de retraite avant de se joindre à temps plein à Investissements Standard Life Inc. en 2005. Il a grandement contribué au succès de Standard Life Canada ainsi qu’au renforcement de sa présence sur le marché. Pendant une période de sept années avant son entrée au servie du groupe Standard Life, Roger a bâti sa réputation dans l’industrie des services financiers en occupant des postes clés chez d’importants courtiers en placements. Il agit régulièrement comme conférencier dans différents milieux de l’industrie. Roger est titulaire d’un B.Sc. (actuariat) de l’Université Laval et il possède le titre d’analyste financier agréé. Il a aussi suivi le Program of Management Development de la Harvard Business School.

Guy-François Lamy est directeur adjoint de l’École du Barreau du Québec. Avocat et gestionnaire, il a d’abord agi dans les domaines du droit du travail et du droit public, puis en affaires publiques et en gestion des affaires juridiques et du développement professionnel. Il a exercé en cabinets d’avocats et en entreprises, avant d’être nommé, en 2021, directeur adjoint de l’École du Barreau du Québec. Il a été membre du Comité consultatif du travail et de la main d’oeuvre, de plusieurs comités conseil de la CNESST, ainsi que de la délégation canadienne auprès de l’Organisation internationale du travail, en plus d’enseigner à l’École du Barreau. Il siège au conseil d’administration du Centre du Théâtre d’aujourd’hui, dont il est Secrétaire, en plus d’en présider le comité de financement et celui des Soirées bénéfices.

Jean Bard est scénographe. Issu de l’École nationale de théâtre du Canada, il travaille sur les scènes montréalaises depuis plus de 25 ans. On lui doit plus de 150 scénographies, au théâtre surtout, mais aussi à l’opéra, en variété, en chanson populaire. Au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, où il est un collaborateur assidu, on a (entre autres) vu son travail dans Belles-Sœurs (Michel Tremblay, René Richard Cyr, Daniel Bélanger), Jouliks (Marie-Christine Lê-Huu, Robert Bellefeuille), Le bruit des camions dans la nuit (Martin Pouliot, Michel Bérubé) et Ennemi public (Olivier Choinière). On se souviendra par ailleurs de ses scénographies de La dame aux camélias (Robert Bellefeuille, au TNM.), La charge de l’orignal épormyable (Lorraine Pintal, au TNM) et Le traitement (Claude Poissant, Théâtre PàP). Il est un fidèle collaborateur de metteurs en scène aussi chevronnés que Denise Filiatrault, Claude Poissant, Normand Chouinard, Robert Bellefeuille, Lorraine Pintal et Geoffrey Gaquère. Jean Bard est également membre du conseil d’administration du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

Sylvain Bélanger est codirecteur général et directeur artistique du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Né à Montréal en 1972, il a été diplômé de l’École nationale de théâtre en 1997, où il enseigne depuis 2008. En 2012, il est nommé à la barre du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Il est un directeur artistique passionnant et engagé. Tant au Théâtre du Grand Jour qu’au Théâtre Aux Écuries, deux théâtres dont il est cofondateur, son instinct et sa sensibilité en ont fait une personnalité incontournable du paysage théâtral québécois. Il est notamment reconnu pour ses mises en scène de Cette fille-là (Joan MacLeod), Moi chien créole (Bernard Lagier) accueillie entre autres à la Comédie Française, Félicité (Olivier Choinière), Yellow Moon (David Greig), Les mutants (idée originale de Sylvain Bélanger et Sophie Cadieux), L’enclos de l’éléphant (Étienne Lepage), Billy (les jours de hurlement) (Fabien Cloutier) ou encore Comment s’occuper de bébé (Dennis Kelly), J’accuse (Annick Lefebvre) et Unité modèle (Guillaume Corbeil). Ses spectacles ont été acclamés tant par le milieu théâtral que par la critique. Sa reconnaissance l’a mené à collaborer avec le Centre d’essai des auteurs dramatiques (CEAD) et le Conseil des arts du Canada comme jury, à siéger au Conseil d’administration du Conseil québécois du théâtre ou encore sur des comités du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Sophia Bennaceur est la responsable régionale de Morgan Stanley Montréal et Technologie Montréal. Elle dirige le bureau de Montréal, et exécute de la stratégie d’affaires, en assurant la cohésion avec la division technologique de Morgan Stanley, y compris toute la stratégie relative à la diversité et l’inclusion. Sophia a rejoint Morgan Stanley en 2016, à titre de chef des opérations, en ayant pour responsabilité le déploiement de la stratégie d’affaires, et la gestion de l’importante croissance du bureau montréalais ces dernières années. Avant de se joindre à Morgan Stanley, Sophia a travaillé pour la banque d’investissement Société Générale, ayant occupé différents rôles à Paris et à Montréal, incluant directrice financière et chef des opérations. Sophia a obtenu une maîtrise en Finance et Investissement de l’Université d’Exeter en 1989, ainsi qu’un MBA de HEC Paris en 1994. Sophia a siégé sur le conseil d’administration de la Fondation du Chaînon, un organisme caritatif qui vient en aide aux femmes vivant des difficultés. Elle a également participé aux Soirées B du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui de 2017 à 2021.

Philippe Bourke exerce les fonctions de directeur – Activation et intégration du développement durable à Hydro-Québec depuis juillet 2022. À ce titre, il s’assure que le développement durable est intégré dans les mécanismes de prise de décision concernant toutes les activités et toutes les étapes de la chaîne de valeur d’Hydro-Québec. Il a aussi pour mandat de piloter les dossiers transversaux associés à la mise en œuvre concrète du développement durable. M. Bourke cumule plus de 25 ans d’expérience dans les domaines de l’environnement et du développement durable. Après avoir agi pendant 20 ans comme directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, M. Bourke a occupé le poste de vice-président au développement stratégique et aux affaires publiques de Réseau Environnement en 2017, puis celui de président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de 2017 à 2022. Par ailleurs, M. Bourke a été président du Fonds d’action québécois pour le développement durable. Il a aussi siégé au Comité-conseil sur les changements climatiques du ministre québécois responsable de l’Environnement ainsi qu’au Comité consultatif sur le développement durable d’Alcoa. Il a fondé GaïaPresse et le Secrétariat des organismes environnementaux du Québec et a été administrateur de l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, du Réseau canadien de l’environnement et du Centre québécois d’action sur les changements climatiques. Philippe Bourke est titulaire d’un baccalauréat en biologie et d’une maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Denis Brisebois est vice-président de pratique chez Raymond Chabot Grant Thornton. Fort de 35 années d’expérience en gestion de projets et en planification dans les secteurs de la culture, des loisirs et du tourisme, il en maîtrise toutes les étapes du développement, de la conception à l’exploitation. Plus particulièrement depuis une vingtaine d’année, il œuvre dans ses trois milieux en consultation. De nombreux organismes et entreprises ont profité de son expertise et peuvent témoigner de son efficacité. M. Denis Brisebois excelle plus particulièrement dans les mandats d’études de marché, de plans d’affaires, de planification stratégique, d’analyse de modèle d’affaires et de gouvernance. Diplômé en administration de l’Université du Québec à Montréal, Il a travaillé pour la direction générale du marketing du ministère du Tourisme. Il a par la suite raffiné son expertise en marketing en joignant les rangs d’une agence de publicité à titre de directeur de compte. En 2000, son parcours l’a amené à la consultation au Groupe DBSF ; d’abord comme directeur de projet il devient par la suite associé de la firme. En 2010, il prend en charge l’ensemble des opérations du groupe Tourisme Loisir et Culture (TLC). Ce groupe est maintenant intégré depuis 2016 à l’équipe de Conseil en management chez Raymond Chabot Grant Thornton Ses qualités de leader et de stratège, sa fine connaissance du terrain et sa compréhension des environnements complexes font de lui un conseiller des plus appréciés.

Bernard Labelle est vice-président exécutif et chef de la direction des ressources humaines chez CGI. Il est responsable de superviser la stratégie de ressources humaines de l’entreprise, y compris la gestion des talents, le développement du leadership, le modèle organisationnel, la rémunération et les avantages sociaux ainsi que la feuille de route technologique des RH. À ce titre, Bernard est membre du comité exécutif de CGI, qui supervise la mise en œuvre de la stratégie de CGI à l’échelle de l’entreprise. Avant de devenir Chef de la direction des RH, Bernard a occupé pendant sept ans le poste de vice-président principal, Ressources humaines mondiales et Institut de leadership. Au cours de cette période, Bernard et son équipe ont mis de l’avant des améliorations majeures, notamment l’harmonisation des activités RH à l’échelle de l’entreprise afin d’optimiser l’expérience des leaders et des professionnels et d’accroître l’efficacité au sein des opérations. De 2008 à 2013, Bernard a agi en tant que vice-président principal, dirigeant de l’unité d’affaires de la Ville de Québec. Il a collaboré avec des clients commerciaux et gouvernementaux au sein de ce marché métropolitain afin de les aider à transformer leur organisation grâce aux capacités complètes ainsi qu’à l’expertise sectorielle et technologique de CGI. Avant de se joindre à l’équipe de CGI, Bernard a fait carrière dans les domaines de la santé, de l’enseignement universitaire et des services-conseils en management. Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval et est détenteur de la désignation d’Administrateur de sociétés certifié (ASC). Bernard s’est vu décerner plusieurs prix et distinctions au cours de sa carrière. En 2011, il a été récipiendaire du prix Hermès de carrière remis par la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Il a également été désigné Lauréat de la semaine Le Soleil – Radio-Canada (Québec). En 2013, il a reçu la médaille Gloire de l’Escolle remise dans le cadre du Prix Grands diplômés de l’Université Laval. De plus, il a été reconnu parmi 40 leaders par l’Association des MBA du Québec (AMBAQ) à l’occasion du 40e anniversaire de l’Association. En 2018, Bernard a reçu la distinction Hommage à nos bâtisseurs de CGI, qui honore les membres qui ont grandement contribué au succès et à la croissance de l’entreprise.

Étienne Langlois est titulaire d’une maîtrise en management des entreprises culturelles de HECMontréal ainsi que d’un Baccalauréat en communication de l’UQÀM. Il cumule de nombreuses expériences de direction générale et de direction administrative. Il a notamment travaillé à l’Usine C, au Théâtre de l’Opsis ainsi qu’au Festival OFF.T.A. Il a été directeur administratif du Théâtre du Grand Jour, du Théâtre de la Pacotille et du Théâtre Sans Domicile Fixe.

Sylvie Léonard est comédienne. Depuis maintenant 40 ans, elle ne cesse de marquer notre univers artistique, et ce, tant au théâtre qu’à la télévision. Comédienne aux multiples talents, elle participe à quelques séries pour enfants, dont Bof et cie et Traboulidon, ainsi que dans plusieurs télé-théâtres, soit L’école des femmes de Molière et L’épreuve de Marivaux. Sylvie Léonard s’illustre également dans un nombre impressionnant de grandes téléséries, telles que Terre humaine, L’héritage, Montréal PQ et L’amour avec un grand A. On se souviendra toujours de son personnage de​la fille” dans la marquante série humoristique Un gars, une fille, rôle qui lui vaudra quatre prix Gémeaux (meilleure interprétation dans une série humoristique en 1998,1999, 2000, 2002 et meilleur auteur de série humoristique aux côtés de Guy A. Lepage en 1999). Sa carrière se poursuivra ensuite avec des performances au sein de Vice caché, Le monde de Charlotte (devenu Un monde à part), Casino, les Sœurs Elliot et Gentleman, série pour laquelle son travail sera également souligné par le prix Gémeaux du meilleur rôle de soutien dans une série dramatique. Cette année, nous pouvons la suivre dans Ruptures, où elle incarne le personnage de Mireille, une mère à la fois touchante et colorée. Au cinéma, nous avons pu la voir, entre autres, dans La vie après l’amour, Karmina II, Que Dieu bénisse l’Amérique, Tante Aline, et L’Âge des Ténèbres. Si Sylvie Léonard ne cesse de s’illustrer sur nos écrans, son parcours théâtral n’en est pas moins impressionnant. Depuis son tout premier rôle sur les planches, elle participe à plus de trente pièces à succès, telles que Oncle Vania de Tchekhov, Les bas fonds de Gorki, Pygmalion de Bernard Shaw, Le triomphe de l’amour de Marivaux, Le bourgeois gentilhomme de Molière, ainsi que plusieurs pièces du répertoire québécois, dont La charge de l’orignal épormyable de Claude Gauvreau, Le facteur-réalité de René Gingras, Des yeux de verre de Michel Marc Bouchard, et Bachelor de Louis Saïa. Au cours des dernières années, elle montera sur les planches pour y jouer des pièces telles que Le bourgeois gentilhomme, Les femmes savantes, et Jackie, un monologue éponyme d’Elfriede Jelinek dans lequel incarnera avec brio la légendaire Jaqueline Kennedy Onassis. Encensée par les critiques, ceux-ci lui décerneront le prix d’interprétation féminine – Montréal (AQCT). Sa plus récente performance est celle de Suzanne, rôle titre des Deux voyages de Suzanne W, qu’elle jouera à l’Espace Go ainsi qu’à Paris.

Nicolas Poirier-Quesnel est gestionnaire, Relations gouvernementales et avec la Communauté pour la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent. Il a auparavant occupé le poste de directeur principal, Communications et Affaires publiques et relations gouvernementales à La Coop fédérée. Il a également été chef et porte-parole Affaires publiques et communications pour la division des avions d’affaire de Bombardier. Il est diplômé à la maîtrise en Science politique et Relations Internationales de l’Institut de hautes études internationales de Genève ainsi qu’au Baccalauréat en Science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il a travaillé pour le cabinet du Leader de l’opposition officielle. Il a aussi représenté le mouvement communautaire auprès des instances de la Commission des partenaires du marché du travail et travailler à l’international en développement de l’employabilité jeunesse. En matière d’implication sociale, il a été membre du conseil permanent de la jeunesse, président fondateur du Forum Jeunesse de la Conférence régionale des élus de Montréal et a agit à titre de représentant étudiant.
 

Catherine Samson est directrice principale, Communications et rayonnement Québec à la Caisse de dépôt et placement du Québec. À ce titre, elle dirige une équipe responsable des stratégies de planification, de conception et de mise en œuvre d’initiatives et de projets structurants favorisant l’entrepreneuriat et le développement économique, du développement de partenariats philanthropiques et de la diffusion des actions de la Caisse au Québec. Avant de se joindre à la Caisse, elle a exercé son expertise de gestionnaire marketing à la Banque Laurentienne et au sein de L’Équipe Spectra. Passionnée de théâtre et engagée dans le milieu culturel, elle siège au conseil d’administration du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et de la Fondation de la Place des Arts. Elle détient un baccalauréat en littérature française et un MBA de l’Université Laval, de même qu’un DESS en gestion des institutions culturelles de l’Université Paris-Dauphine.