Émilie Monnet

Crédit photo: Christian Blais

PIÈCES

Kiciweok : lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens

Saison 19-20 (Idéation et mise en scène)

Okinum

Saison 18-19 (Texte, co-mise en scène et interprétation)

Aujourd'hui, le Black Theatre Workshop passe à l'histoire!

Saison 18-19 (Interprétation)

Le Wild West Show de Gabriel Dumont

Saison 17-18 (Interprétation)

Émilie Monnet

PRÉSENTATION

Née d’une mère anishinaabe et d’un père d’origine française, Émilie Monnet embrasse à travers ses performances et les oeuvres qu’elle produit une démarche artistique ancrée à même ses origines et sa culture autochtone. Activiste et artiste interdisciplinaire, elle fonde en 2011 les Productions Onishka afin de tisser des liens entre artistes de différents peuples autochtones, toutes disciplines confondues. Se servant de la technologie pour rendre à voir l’invisible, Monnet explore le langage, l’identité fragmentée des peuples autochtones, ainsi que notre rapport à la mémoire et au legs culturel. 

BIOGRAPHIE

Au croisement entre le théâtre, la performance et les arts médiatiques, la pratique d’Émilie Monnet privilégie les processus de création collaboratifs, et ses oeuvres sont le plus souvent présentées sous forme de théâtre interdisciplinaire ou d'installations immersives. À l'automne 2018, elle débutait sa résidence d'artiste au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (CDT'A) avec Okinum, un solo qu'elle a écrit, co-mis en scène et interprété. Okinum sera publié cet automne aux éditions Les herbes rouges, puis présenté en tournée dans sa version anglophone en 2020-21. Sa dernière création This Time Will Be Different, co-créée avec la chorégraphe Lara Kramer, était présentée au FTA en juin dernier puis reprise à Edimbourg en août. Comme interprète, on a pu voir Émilie dans Mythe de Mykalle Bienlinski (Espace Libre, Mois Multi) et tout récemment dans Là où le sang se mêle (Centre national des arts, Le Diamant). En décembre 2019, elle mettra en scène 13 mots: un lexique de mots autochtones qui donnent un sens, un évènement spécial mettant de l'avant la parole de plusieurs artistes autochtones et coproduit par Onishka, le CDT'A ainsi que le Jamais Lu. Depuis 2016, elle présente Indigenous Contemporary Scene / Scène contemporaine autochtone, une plateforme nomade pour la diffusion des arts vivants autochtones. Cinq éditions ont été créées jusqu'à ce jour et la première édition internationale en format festival a été présentée cet été en partenariat avec le Edinburgh International Festival, le Edinburgh International Book Festival et le Edinburgh Festival Fringe. Émilie est d'origine anishnaabe (algonquine) et française et a grandi entre l'Outaouais et la Bretagne. Elle vit actuellement à Tiohtià:ke/Mooniyaang/Montréal. onishka.org

Mise à jour 2019-10-01

AUTRES CONTENUS

Médias

Publié le 10/12/19

Espaces autochtones à propos de Kiciweok

« une prise de paroles qui m’intéressait aussi pour montrer à quel point les langues sont revitalisées grâce à plein d’initiatives qui permettent à la communauté d’apprendre les langues. » En entrevue avec Émilie Monnet, idéatrice du projet, Espaces autochtones aborde la création de Kiciweok : lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens

Médias

Publié le 07/12/19

Émilie Monnet en entrevue dans Le Devoir!

« Comme ces langues sont enracinées dans le territoire, on approfondit aussi notre rapport à celui-ci lorsqu’on [apprend] des mots autochtones. » À l'occasion de la création de Kiciweok : lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens, Émilie Monnet revient sur l'improtance de la connaissance des langues autochtones dans les colonnes du Devoir.

Nouvelle

Publié le 04/12/19

Émilie Monnet, finaliste du prix Michel-Tremblay 2019

Remis par la Fondation du Centre des auteurs dramatiques, le Prix Michel-Tremblay récompense depuis 2009 un auteur ou une autrice toutes catégories confondues pour le meilleur texte porté à la scène lors de la saison précédente. Émilie Monnet est finaliste du Prix Michel-Tremblay 2019 pour son texte Okinum.

Médias

Publié le 03/12/19

Kiciweok en une des suggestions de La Presse!

« Pour moi, c’est un spectacle qui honore la résistance : ces langues autochtones continuent d’exister et même, dans certains cas, elles sont revitalisées de façon inspirante. » Kiciweok: lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens en une des suggestions de spectacles de La Presse!

Album

Publié le 28/11/19

On est très heureux de dévoiler aujourd’hui, conjointement avec le Jamais Lu et les Productions Onishka, la majorité des invité/es qui accompagneront Emilie Monnet au cours des deux soirées de Kiciweok : lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens!

Album

Publié le 22/11/19

Découvrez l'affiche de cet événment exceptionnel d'Émilie Monnet, une coproduction du Jamais Lu, du CTD'A et des Productions Onishka. Signée par le graphiste Sébastien Aubin, elle met de l'avant les langues autochtones que vous pourrez entendre lors des deux soirées du 11 et 12 décembre. 

Médias

Publié le 08/08/19

Émilie Monnet à propos de Scène contemporaine autochtone

Ces jours-ci a lieu à Edimbourg la 5e édition de Scène contemporaine autochtone, festival célébrant les arts vivants signés par des artistes de diverses nations et territoires autochtones! Emilie Monnet était au micro de Radio-Canada depuis l'Écosse pour présenter cette initiative mise en place en 2016 et qui a lieu pour le première fois en Europe! 

Album

Publié le 18/12/18

Très belle soirée le 15 décembre dernier en compagnie du Black Theatre Workshop! Retour en images sur la première lecture en français d'Angélique de Lorena Gale traduite par Mishka Lavigne, un événement organisé dans le cadre de notre 50e anniversaire. Merci au Black Theatre Workshop, au Tableau D'Hôte Theatre, à l'ensemble de percussions Sixtrum, à Dayane K. Ntibarikure et à toute l'équipe de la lecture!

Médias

Publié le 20/11/18

Émilie Monnet à Désautels le dimanche pour le Salon du livre

À l'occasion de sa présence au Salon du livre de Montréal, Emilie Monnet était à Désautels le dimanche sur les ondes d'ICI Radio-Canada pour parler de l'importance de la langue dans l'appartenance à une culture. Une entrevue passionnante où elle revient notamment sur la création d'Okinum. À écouter!

Critiques

Publié le 09/10/18

Okinum d'Émilie Monnet

« L’artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet débute sa résidence au CTD’A avec autant d’éclat que de brio: Okinum nous immerge dans une dramaturgie aussi irrésistible que captivante et profondément brutale. »

Élise Choquette, Pieuvre.ca

Médias

Publié le 09/10/18

Émilie Monnet à Plus on est de fous plus on lit!

Emilie Monnet était à Plus on est de fous, plus on lit! Entrevue et extrait du spectacle, c'est un très beau passage qu'elle nous offre pour parler de son spectacle Okinum.

Album

Publié le 02/10/18

Découvrez les photos d'Émilie Monnet dans Okinum! Ce spectacle atypique au croisement de plusieurs disciplines artistiques est le premier qu'elle signe en résidence à la salle Jean-Claude-Germain. 

Médias

Publié le 02/10/18

Emilie Monnet en entrevue dans Le Devoir pour Okinum

Emilie Monnet en entretien dans Le Devoir pour Okinum. Un très bel article à lire pour en savoir plus sur ce spectacle atypique et sur la pratique artistique de notre nouvelle artiste en résidence! 

Album

Publié le 24/09/18

La créatrice Émilie Monnet est bien entourée de son équipe pendant sa période de répétition à la salle Jean-Claude-Germain!

3900

Publié le 22/09/18

À découvert : Émilie Monnet

Émilie Monnet signe le À découvert du volume 12 du 3900! Née de mère anishnaabe et de père français, elle y revient sur son récent apprentissage de la langue anishnabemowin qui lui permet de renouer avec une part importante de sa culture et de son héritage familial.

Extrait

Publié le 19/09/18 Okinum d'Émilie Monnet

« Les castors sont une des seules espèces avec l’humain qui laissent une trace sur terre visible depuis l’espace.
Une trace laissée sur la Terre,
Un barrage pour se protéger,
Mais seulement visible depuis le monde des étoiles. »

Extrait

Publié le 03/09/18 Okinum d'Émilie Monnet

« kotádjiwin : la peur
kotádendagon : qui fait peur
sóngideye : ne plus avoir peur  »

Album

Publié le 24/08/18

Pour son premier spectacle en tant qu'artiste en résidence à la salle Jean-Claude-Germain, l'artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet prend la pose sur les visuels de la saison!

Médias

Publié le 23/08/18

Emilie Monnet et la double solitude des artistes autochtones

Dans Canadianart, Émilie Monnet et quatre autres artistes explorent l'impact de la langue sur chaque étape du quotidien et du travail des artistes autochtones, de la création à la diffusion. À lire absolument!

Nouvelle

Publié le 24/05/18

Scène contemporaine autochtone des Productions Onishka

Dans le cadre du OFFTA et sous la direction artistique d'Émilie Monnet, les Productions Onishka présentent Scène contemporaine autochtone : un mélange éclectique et multidisciplinaire d'artistes autochtones établis ou émergents qui travaillent sur la convergence du passé, du présent et du futur. À voir du 30 mai au 7 juin!

Extrait

Publié le 10/05/18

Okinum d'Émilie Monnet

« L’intuition ne trompe pas.
L’intuition, c’est comme un savoir divinatoire.
Une certitude,
Ma boussole intérieure.
Un don légué par ma mère, et par sa mère avant elle.
Une capacité de sentir et ressentir de façon subtile - de façon secrète aussi. »

Album

Publié le 08/05/18

Les artistes et le public étaient nombreux au CTD'A pour célébrer le dévoilement de la programmation de notre 50e saison! Merci à Maryse Boyce pour les photos de l'événement!

Nouvelle

Publié le 07/05/18

ÉMILIE MONNET, ARTISTE EN RÉSIDENCE!

L’artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet débute sa résidence de 2 ans à la salle Jean-Claude-Germain avec Okinum, réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs et de filiation. Bienvenue à elle!

Nouvelle

Publié le 30/04/18

Swaneige Bertrand signe les costumes du projet Renaissance

La designer a signé les magnifiques costumes du projet Renaissance de Caroline Monnet, présenté dans le cadre du Toronto International Film Festival, puis à la Biennale d'art contemporain autochtone. Une image forte où les artistes autochtones Caroline Monnet, Alanis Obomsawin, Swaneige Bertrand, Catherine Boivin, Dominique Pétin et Émilie Monnet, posent fièrement.

Vidéo

Publié le 21/02/18

Le Wild West Show de Gabriel Dumont en tournée!

Le Wild West Show de Gabriel Dumont continue sa route à Winnipeg et Saskatoon!

Médias

Publié le 15/01/18

Émilie Monnet en couverture de la revue Jeu!

La Revue Jeu consacre un dossier à la parole d'artistes féminines autochtones dans son dernier numéro. Pour l'occasion, la performeuse et comédienne Émilie Monnet brille en couverture!

Médias

Publié le 30/10/17

Le Wild West Show de Gabriel Dumont dans La Presse!

Le metteur en scène Mani Soleymanlou et les comédiens Charles Bender et Émilie Monnet ont donné une entrevue à La Presse pendant les répétitions du Wild West Show de Gabriel Dumont! À lire!

Album

Publié le 30/10/17

Découvrez les photos sur scène de la folle équipe de ce spectacle hors du commun! 10 auteur.e.s, 10 interprètes, 7 langues pour un résultat fascinant et délirant!

Médias

Publié le 24/10/17

Formule Diaz dans les coulisses du Wild West Show de Gabriel Dumont!

Formule Diaz a passé du temps dans les coulisses du Wild West Show de Gabriel Dumont au Centre national des Arts avec Jean Marc Dalpé, Alexis Martin, Mani Soleymanlou et toute l'équipe! Un super reportage mené par Simon Boulerice!

Critiques

Publié le 23/10/17

Le Wild West Show de Gabriel Dumont d'un collectif d'auteurs

« Si ce Wild West Show drôle et triste à la fois est si réussi, c’est que l’équipe de création s’est documentée avec un souci d’écouter les communautés impliquées en réhabilitant la figure de Gabriel Dumont. Et qu’il y fait souffler, dans sa volonté de décaper le récit national, un vrai vent de folie. » 
  
Maud Cucchi, Revue Jeu

Album

Publié le 16/10/17

Les comédiens Émilie Monnet, Dominique Pétin et Charles Bender se sont prêtés au jeu de la séance photo pour être les visages du Wild West Show de Gabriel Dumont

Album

Publié le 26/09/17

Qu’est-ce que ça donne quand Alexis Martin, Jean Marc Dalpé, Yvette Nolan, Mani Soleymanlou s’allient à une joyeuse bande d’auteur(e)s et d’interprètes des 4 coins du Canada pour raconter l’histoire des Métis à la manière des spectacles à grand déploiement de Buffalo Bill? Un début de réponse dès maintenant et un aperçu de cette troupe délirante en répétition!