Lignes de fuite

de Catherine Chabot

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et de Corrida

Salle principale

du 12 mars au 6 avril 2019


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Un 5 à 7 entre amis s’est étiré jusqu’à la tombée de la nuit. Leur fin de soirée crée une expérience théâtrale tout en saccages et en reconstructions. Les conceptions du monde se confrontent, s’effritent et se fortifient tour à tour. Les partis pris politiques sont dévoilés au grand jour, les visions de l’avenir, de la maternité et surtout de l’amitié sont brouillées à jamais. Les masques tombent dans ce groupe qui n’en a jamais été vraiment un.

À travers le prisme de sa génération et avec une démarche d’une extrême précision où l’hyperréalisme devient esthétisme, Catherine Chabot dresse un portrait incisif du Québec d’aujourd’hui, de ses orientations politiques et de l’idéal d’avenir prescrit par la société.

texte et interprétation Catherine Chabot mise en scène Sylvain Bélanger interprétation Lamia Benhacine, Victoria Diamond, Benoît Drouin-Germain, Léane Labrèche-Dor, Maxime Mailloux assistance à la mise en scène et régie Julien Veronneau design de l'espace Atelier Zébulon Perron, Bahia Haddam accessoires Robin Brazill éclairages André Rioux conception sonore Mykalle Bielinski conseil dramaturgique Guillaume Corbeil

texte et interprétation

Catherine Chabot

mise en scène

Sylvain Bélanger

interprétation

Lamia Benhacine

interprétation

Victoria Diamond

interprétation

Benoît Drouin-Germain

interprétation

Léane Labrèche-Dor

interprétation

Maxime Mailloux

assistance à la mise en scène et régie

Julien Veronneau

accessoires

Robin Brazill

éclairages

André Rioux

conception sonore

Mykalle Bielinski

conseil dramaturgique

Guillaume Corbeil

3900

Publié le 21/08/18

ON EST « TOUTE » DE DROITE : Le fil de ta fureur

Dans Lignes de fuite, l’auteure Catherine Chabot met en scène des personnages confrontant leurs idéaux politiques et leurs différentes conceptions du monde. En suivant la démarche même de l’auteure qui a fait un travail de documentation fouillé tout au long de son processus d’écriture, nous avons contacté Marie-Sophie Banville. Elle nous parle ici de la question de la politisation dans l’oeuvre de Catherine Chabot et nous présente le rapport entre la pensée deleuzienne et les personnages de Lignes de fuite.

Extrait

Publié le 29/07/18 Lignes de fuite de Catherine Chabot

« LOUIS : Dans le fond notre coop, c’est un peu comme une grande famille théâtrale.
 
JÉRÔME : En tout cas, les deux sont subventionnés.
 
LOUIS : C’est une expérience sociologique intéressante, en tout cas.
 
RAPHAËLLE : Faites-vous ça (elle fait le signe d’approbation propre aux assemblées générales) pour vous saluer ?
 
GABRIELLE : Oui pis on dit « vivre ensemble ! » au lieu de se souhaiter bonne journée.
 
RAPHAËLLE : Dans le fond, habiter dans une coop, c’est vouloir un HLM sans feeler BS.
 
GABRIELLE : On a un 5 ½, Saint-Viateur/Clark, qui nous coûte 500 piasses…
 
ZORAH : BS de luxes. »

Album

Publié le 07/05/18

Catherine Chabot, Léane Labrèche-Dor et Benoit Drouin-Germain sont réunis sur les visuels de la saison 18/19! La distribution du spectacle est complétée par Victoria Diamond et Maxime Mailloux.

HORAIRE

RELATIONS DE PRESSE

RuGicomm
(514) 759-0494

Production

Une création du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et de Corrida