Mathieu Marcil

Crédit photo: Laurence Labat

PIÈCES

Ennemi public

Saison 14-15 (éclairages)

Les premiers rôles

Saison 14-15 (éclairages)

Tu ne me regarderas plus comme avant

Saison 13-14 (éclairages)

Sorel-Tracy

Saison 12-13 (éclairages)

L'anatomie du chien

Saison 11-12 (éclairages)

Ils font des scènes

Saison 11-12 (éclairages)

De l'impossible retour de Léontine en brassière

Saison 10-11 (éclairages)

Éclats et autres libertés

Saison 10-11 (éclairages)

Tchin tchin

Saison 10-11 (éclairages)

De l'impossible retour de Léontine en brassière

Saison 09-10 (éclairages)

Un suaire en saran wrap

Saison 09-10 (éclairages)

Romances et karaoké

Saison 09-10 (éclairages)

Santé!

Saison 09-10 (éclairages)

Assoiffés

Saison 08-09 (éclairages)

Tous des monstres!

Saison 08-09 (éclairages)

Mathieu Marcil

BIOGRAPHIE

Depuis 1991, Mathieu Marcil signe les conceptions d’éclairages de plusieurs compagnies de théâtre. De Carbone 14 à Omnibus en passant par le groupe de La Veillée, les compagnies avec qui il s’associe soulignent son penchant pour la corporalité. Son intérêt pour le jeune public l’amène aussi à travailler de façon récurrente avec le théâtre Bouches décousues et Le Clou! Toujours à l'affut de nouvelles expériences photosensibles, il exporte son travail dans d'autres milieux tel que le cirque avec Les gens d'R, (Échos présenté à la biennale de Venise de 2000). Depuis ses recherches sur les applications corporelles de l’éclairage, il s’intéresse au travail de la marionnette. S’il a un mot qui revient constamment dans les descriptions de ses éclairages c’est, sans contredit, sensibilité. Depuis 1991, Mathieu Marcil signe les conceptions d’éclairages de plusieurs compagnies de théâtre. De Carbone 14 à Omnibus en passant par le groupe de La Veillée, les compagnies avec qui il s’associe soulignent son penchant pour la corporalité. Son intérêt pour le jeune public l’amène aussi à travailler de façon récurrente avec le théâtre Bouches décousues et Le Clou! Toujours à l'affut de nouvelles expériences photosensibles, il exporte son travail dans d'autres milieux tel que le cirque avec Les gens d'R, (Échos présenté à la biennale de Venise de 2000). Depuis ses recherches sur les applications corporelles de l’éclairage, il s’intéresse au travail de la marionnette. S’il y a un mot qui revient constamment dans les descriptions de ses éclairages c’est, sans contredit, sensibilité. Mise à jour 2014-05-06

AUTRES CONTENUS

CTD'A

Publié le 29/05/17

Les spectacles-bénéfice: un apport essentiel

Depuis près de 25 ans, des professionnels de divers secteurs et des représentants du monde des affaires donnent leur temps et leur talent pour lever des fonds essentiels au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Découvrez en plus sur la grande histoire de ces petites soirées.

Critiques

Publié le 02/03/15

Ennemi public d'Olivier Choinière

« Pour servir son propos, Choinière a trouvé, une fois de plus, la forme idéale. ... Pour déclencher de fertiles discussions sur l'état de la société québécoise, mais aussi sur l'état de notre théâtre, on ne saurait imaginer mieux que cet impitoyable miroir. »

Christian Saint-Pierre, Le Devoir

Album

Publié le 23/02/15

Frédéric Blanchette, Muriel Dutil, Amélie Grenier, Brigitte Lafleur, Steve Laplante, Alexane Jamieson et Alexis Plante, la distribution d'Ennemi public d'Olivier Choinière fait rêver! Découvrez cette superbe série de photos pour les voir évoluer dans la scénographie du spectacle. 

Album

Publié le 05/01/15

C'est la comédienne Brigitte Lafleur qui prête son image à Ennemi public d'Olivier Choinière! Une photo signée Ulysse del Drago, toute aussi intriguante que le spectacle!

Critiques

Publié le 14/12/08

Assoifés de Wajdi Mouawad

« Assoiffés est l'une de ces productions essentielles dont on ne sort pas indemne, une sorte de grand cru grinçant. Pourquoi un grand cru. Parce qu'on n'oubliera pas de sitôt la vigueur du cri qu'on entend. Parce que Murdoch, le jeune ado révolté, est l'un des plus beaux personnages de théâtre qu'on ait vu ici. Parce que la mise en scène de Benoît Vermeulen est éblouissante. Parce que la scénographie de Raymond Marius Boucher est exceptionnelle et que tout l'ensemble parle aux ados dans une langue qui est la leur et qui vient les chercher dans ce qui les révolte.»

Michel Bélair, Le Devoir 

Album

Publié le 09/12/08

Simon Boudreault, Sharon Ibgui et Benoït Landry se partagent la scène dans cette pièce de Wajdi Mouawad mise en scène par Benoît Vermeulen!