Je viendrai moins souvent

Camille Paré-Poirier

une création de Camille Paré-Poirier en codiffusion avec le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle Jean-Claude-Germain

25 avril au 13 mai 2023


RÉSUMÉ

À 91 ans, Pauline commence à perdre la mémoire. Camille, 22 ans, termine sa formation de comédienne et emménage à Montréal. Parce qu’elle en a le temps, elle accompagne sa grand-mère dans son déménagement en résidence privée, puis à l’hôpital et finalement en CHSLD. Poussée par une intuition, elle enregistre Pauline lors de ses visites et collecte ses paroles. Pendant près de quatre ans, les deux femmes apprivoisent ensemble l’inévitable au rythme des jours, des oublis, de l’effritement et des retrouvailles quotidiennes.

Après un poignant balado intitulé Quelqu’une d’immortelle, la créatrice Camille Paré-Poirier adapte pour la scène ses échanges avec sa grand-mère. Ce dialogue entre deux êtres si profondément unis est la pierre d’assise d’un réseau de questions et de dialogues entre générations. Grâce à ces enregistrements empreints d’une grande complicité, les mots et la voix de Pauline continuent à vivre. Et si l’immortalité était rendue possible grâce à l’archivage ? 
 

texte et interprétation Camille Paré-Poirier mise en scène Nicolas Michon assistance à la mise en scène Marilou Huberdeau scénographie Camille Barrantes éclairages Julie Basse conception sonore Marie-Frédérique Gravel direction de production Rachel Locas direction technique Romane Bocquet

texte et interprétation

Camille Paré-Poirier

mise en scène

Nicolas Michon

assistance à la mise en scène

Marilou Huberdeau

scénographie

Camille Barrantes

éclairages

Julie Basse

conception sonore

Marie-Frédérique Gravel

direction de production

Rachel Locas

direction technique

Romane Bocquet

Impermanence, immortalité 

C’est avec joie (et beaucoup de fierté!) que je prépare mon entrée en résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui avec le spectacle Je viendrai moins souvent. Ce projet est le résultat de 4 ans d’archivage audio de conversations avec ma grand-mère maternelle, Pauline Trudel, que j’ai accompagnée pendant les dernières années de sa vie. À mi-chemin entre le théâtre documentaire et la fiction poétique, cette pièce est une adaptation à la scène du balado Quelqu’une d’immortelle, lancé en décembre 2021 et réalisé en partenariat avec Transistor Média. Je vois ces différentes étapes de recherche comme des chapitres, des œuvres complémentaires qui se répondent et approfondissent, par le biais de plusieurs médiums, mes réflexions autour du deuil et des liens intergénérationnels.
 
Cette année, j’ai le plaisir de participer à une série de séminaires organisés par LA SERRE — Arts vivants et le Centre de psychologie Gouin. Ces séminaires portent sur les liens entre « art et soin », en regroupant différentes artistes en arts vivants et des chercheuses en psychologie, afin de trouver des points de jonction entre nos pratiques respectives.
 
La mise en relation de concepts humanistes et le maillage entre les disciplines artistiques sont au cœur de ma démarche depuis plusieurs années. C’est au rythme de rencontres, citoyennes et artistiques, et en évoluant en parallèle dans le milieu communautaire que je trouve un sens à ce que je fais, une direction. La plupart de mes projets m’amènent à réfléchir à la notion de « soin », un thème qui teinte mon processus de création.
 
Je vous fais part aujourd’hui de ce qui m’anime, de points d’interrogation intérieurs, dans l’espoir qu’ils trouvent écho dans vos propres réflexions, dans ces questions sans réponses qui deviennent des moteurs et nous lient les un·e·s aux autres.

Camille Paré-Poirier 

Nouvelle

Publié le 21/06/22

Camille Paré-Poirier récompensée du Prix coup de cœur de la Serre pour Quelqu’une

Camille Paré-Poirier a reçu le Prix coup de cœur de LA SERRE pour Quelqu’une, présentée lors du OFFTA. LA SERRE a été bouleversée par la mise en scène très épurée de cette création. Ce prix est offert grâce au soutien des donateur.trice.s et bonifié par l’apport du PuSh International Performing Arts Festival, il permettera à Camille de bénéficier d’une résidence de 2 semaines à LA SERRE — arts vivants en 2022 – 2023

Album

Publié le 12/06/22

Le visage de Camille Paré-Poirier immortalisé par Neil Mota est à l'honneur pour les affiches de la saison 22/23. Seule sur scène, elle porte des archives touchantes et poétiques tirées d'échanges avec sa grand-mère.

CTD'A

Publié le 02/05/22

Rencontrez l'équipe de Je viendrai moins souvent!

Vous souhaitez en apprendre plus sur les artistes et le processus de création? Rencontrez l'équipe de Je viendrai moins souvent mercredi 3 mai 2023, après la représentation!

Nouvelle

Publié le 29/04/22

À découvrir le balado de Camille Paré-Poirier

Résultat de 4 ans d'enregistrements, le balado de Camille Paré-Poirier Quelqu'une d'immortelle est disponible depuis décembre 2021. L'artiste plurdisciplinaire s'est alliée à Transistor média pour cette création mêlant poésie et réflexion sur le deuil et la transmission intergénérationnelle . À écouter!

CTD'A

Publié le 29/04/22

Camille Paré-Poirier en résidence à la salle Jean-Claude-Germain

Comédienne, performeuse et autrice, Camille Paré-Poirier est une artiste pluridisciplinaire pour qui la frontière poreuse entre les médiums est un moteur de création. Artiste engagée, elle entame sa résidence de deux créations à la salle Jean-Claude-Germain avec Je viendrai moins souvent, une adaptant théâtrale de son balado qui aborde les thèmes de la vieillesse, de la démence et du lien intergénérationnel dans un exercice d’archivage de la mémoire humaine! 

ACCESSIBILITÉ

     
Dans un souci d'équité, nous nous engageons à respecter des principes fondamentaux d'accessibilité universelle

RELATIONS DE PRESSE

PUBLIC SCOLAIRE

Nous proposons un tarif réduit à 20$ pour les groupes de 20 étudiant·e·s ou plus. Toutes les informations sont disponibles ici.

Pour toute réservation, merci de contacter Luc Brien.

Dossier pédagogique à venir.

PRODUCTION

une création de Camille Paré-Poirier en codiffusion avec le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

PARTENAIRE DES ARTISTES EN RÉSIDENCE