Nos ghettos

de J-F Nadeau et Stéfan Boucher

Une création de La Tourbière en coproduction avec le FTA

Salle Jean-Claude-Germain

du 13 novembre au 1er décembre 2018


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Deux hommes et une poupée racontent un simple aller-retour à la clinique, devenu odyssée de la rencontre impossible. Nos ghettos, c’est une déambulation improbable dans des espaces familiers. Ponctuée de bonnes volontés et de conscientes lâchetés, cette odyssée intime amène à une désolante mais lucide empilade de vases clos raciaux, sociaux, politiques, culturels, familiaux...

Quatre ans après Tungstène de bile, J-F Nadeau s’allie à nouveau à Stéfan Boucher dont la signature musicale singulière vient rythmer le récit. Condamnant à la fois l’hypocrisie du vivre-ensemble et toute forme de repli communautaire, l’auteur dessine un tableau bariolé de solitudes multipliées et nous rappelle à quel point la profonde connaissance de soi est probablement l’unique promesse du rêve collectif.

texte, mise en scène et interprétation J-F Nadeau mise en scène, interprétation, manipulation marionnette Stéfan Boucher interprétation Olivier Landry-Gagnon musique flone : Stéfan Boucher et Olivier Landry-Gagnon voix Gisèle Kayembe assistance à la mise en scène, éclairages et régie Jeanne Fortin scénographie Jonas Veroff Bouchard costumes et accessoires Elen Ewing photos et vidéo Geneviève Albert, Patrice Lamoureux, Steve Montpetit, Vincent Rouleau oeil extérieur Madeleine Péloquin conseils Marie-Sophie Banville, Jean-Philippe Pleau direction de production Rachel Gamache direction technique Sylvain Béland, Martin Mantha parole Marie-Ève Pelletier

texte, mise en scène et interprétation

J-F Nadeau

mise en scène, interprétation, manipulation marionnette

Stéfan Boucher

interprétation

Olivier Landry-Gagnon

voix

Gisèle Kayembe

assistance à la mise en scène, éclairages et régie

Jeanne Fortin

scénographie

Jonas Veroff Bouchard

costumes et accessoires

Elen Ewing

oeil extérieur

Madeleine Péloquin

direction de production

Rachel Gamache

Fondée en 2010, La Tourbière est chargée de produire des spectacles intimes et révolutionnaires. Ses relectures d’œuvres du répertoire comme ses créations sont toutes reliées par une recherche formelle, une poésie tragicomique et un militantisme. Défricher le terrain des pratiques hybrides, bâtir des ponts entre les familles d’artistes et populariser ce qui se fait en marge, voilà l’essentiel de sa mission. Inspiré par cet écosystème qui naît toujours d’un lac trop « aimé » par ses végétaux, d’une capacité inestimable d’absorption, de filtration, de fertilisation et de combustion, hyper fragile, grouillant d’une flore et d’une faune uniques, hyper fragile, mais capables, tels des sables mouvants, de piéger un humain, le théâtre qui découle de La Tourbière prétend déstabiliser pour mieux émouvoir. Avec son expertise en improvisation comme outil de recherche, ses propositions déjantées et sensibles, La Tourbière participe à la constante oxygénation que le théâtre appelle.

 

THÉÂTROGRAPHIE

  • Tunsgtène de bile, Salle Jean-Claude-Germain du CTD'A (2015)
  • Le Chaperon est-il si rouge que ça?, OFFTA (Théâtre Aux Écuries), Espace Libre (2011-2012)
  • J-F Nadeau et Les Muggz, Francofolies de Montréal (2011)

Extrait

Publié le 10/05/18

Nos ghettos de J-F Nadeau et Stéfan Boucher

« Se dire humaniste et se faire appeler «Heille»
(depuis cinq ans)
par son gentil vieux voisin ; c’est à mon sens,
le pire non-sens
de l’histoire citoyenne moderne »

Nouvelle

Publié le 07/05/18

Nos ghettos en coproduction avec le FTA!

Le nouveau spectacle du duo J-F Nadeau et Stéfan Boucher, Nos ghettos, présenté à la salle Jean-Claude-Germain en novembre 2018, est une coproduction de La Tourbière et du FTA!

Album

Publié le 07/05/18

L'auteur et comédien J-F Nadeau est sur les visuels de la saison 18/19! Pendant son spectacle, il est sur scène avec son acolyte Stéfan Boucher.

RELATIONS DE PRESSE

ARCHIVES

Tungstène de bile
saison 14/15
création de la Tourbière

Production

Une création de La Tourbière en coproduction avec le FTA