Oh! Canada

Participation publique
Le Théâtre Catapulte invite le public à participer à des tables rondes et à un laboratoire en marge d'un projet de théâtre documentaire qui vise à sonder l’état du fait français au pays.

 

 

 

Les tables rondes et le laboratoire public sont gratuits mais sur réservation. 
 

UN PROJET DE THÉÂTRE DOCUMENTAIRE SUR L'ÉTAT DU FAIT FRANÇAIS AU PAYS


Dans une perspective artistique, sociale et philosophique, ce projet de théâtre documentaire vise à sonder l’état du fait français au pays, non seulement à travers les dimensions identitaires et culturelles d’une langue, mais aussi à travers tout ce qu’il y a de politique et de citoyen derrière cette langue. En prenant le pouls du fait français au Canada et au Québec, une question ressurgit, éternelle : celui-ci serait-il sur le respirateur artificiel?

 

Oh! Canada est porté par trois artistes-chercheur·euse·s du Théâtre Catapulte, compagnie théâtrale d’Ottawa qui crée des œuvres en français depuis 30 ans : la directrice artistique Danielle Le Saux-Farmer, Franco-Manitobaine de naissance et Franco-Ontarienne de culture, Nicolas Gendron, Québéco-Guatémaltèque basé à Montréal et Noémie F. Savoie, Québécoise au carré, puisque citoyenne de la Capitale-Nationale. 

Après des étapes de recherche à Ottawa, à Caraquet et à Ste-Geneviève, les artistes-chercheur·euse·s sont accueilli·e·s en résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et invitent le public à participer à des tables rondes et à un laboratoire public, rencontres cruciales de leur processus artistique. 

Cette étape est coproduite par le Théâtre Catapulte et les Zones Théâtrales.

 

Tables rondes


Qui seront « les enfants » du projet de loi 96?

Mercredi 18 mai 2022 à 13 h 30
Durée : 1 h 30
Gratuit

À l’heure de la réforme de la Loi 101 par le projet de loi 96, menée de l’avant par un gouvernement nationaliste — et non indépendantiste —, le cadre législatif est-il la meilleure avenue pour freiner le recul (ou la perception du recul) du français au Québec? Les lois ont-elles assez de dents pour entraîner de réels changements en la matière? Et plus particulièrement, quelles sont les éventuelles retombées de ce projet de loi sur les communautés anglophones, autochtones et autres minorités linguistiques de Montréal et du Québec? 

Avec la participation de
Liam Mackenzie, enseignant en Littérature anglaise et création littéraire au Collège Dawson
Sabrina Mercier-Ullhorn, traductrice et militante pour le français
Akos Verboczy, auteur du livre Rhapsodie québécoise – Itinéraire d’un enfant de la loi 101

> pour réserver

 

Minorités linguistiques et solidarisation

Jeudi 19 mai 2022 à 13 h 30
Durée : 1 h 30
Gratuit

Quels sont les combats et les résistances nécessaires à la survie et à l’épanouissement d’une langue minoritaire? La préservation d’une langue minoritaire passe-t-elle par une certaine solidarisation des communautés linguistiques majoritaires? La défense d’une minorité linguistique nuit-elle forcément à la défense d’une autre sur un même territoire? Les réalités se comparent-elles vraiment d’une communauté linguistique minoritaire à une autre?

Avec la participation de
Ruba Ghazal, députée de Mercier et porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de langue française
Katherine Korakakis, présidente de l'ECPA (English Parents’ Committee Association)
Roger Wylde, artiste multidisciplinaire de la communauté anicinabe de Pikogan et cofondateur de l’organisme Minwashin

> pour réserver

 

LABORATOIRE PUBLIC


Oh! Canada : Regrets d’un commis de dépanneur

Samedi 21 mai 2022 à 16 h 00
Durée : 1 h 30 (incluant un échange avec le public)
Gratuit

À partir des données et témoignages recueillis lors de diverses étapes de recherche en Ontario, en Acadie et au Québec, les trois artistes chercheur·euse·s du projet testeront quelques intuitions formelles qui les habitent, au terme d’une semaine de résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Entre procès d’intention, langues déliées et élans du cœur, quel est le portrait météorologique du fait français au Québec et au Canada? À moins que ce ne soit une crise climatique?

> pour réserver