Okinum

d'Émilie Monnet

Une création des Productions Onishka

Salle Jean-Claude-Germain

du 2 au 20 octobre 2018
+ 2 supplémentaires le 6 octobre à 16h et 20h


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

En langue anishnabemowin, Okinum signifie barrage. Inspiré par le rêve récurrent d'un castor géant, Okinum est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs, une ode au pouvoir du rêve et à l’intuition. La parole est libérée afin de remonter la rivière de la mémoire des ancêtres et pour se réconcilier, avant tout, avec les différentes facettes d’une identité multiple.

L’artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet débute sa résidence au CTD’A en proposant une expérience immersive en trois langues (français, anishnabemowin, anglais). Elle allie théâtre, son et vidéo au moyen d’une dramaturgie unique, circulaire et envoûtante. Se tisse ainsi une série de tableaux oniriques, où l’espace-temps n’est pas conçu de façon linéaire, véritable témoignage d’une filiation qui inspire.

texte, mise en scène et interprétation Émilie Monnet collaboration à la mise en scène et direction d'acteur Emma Tibaldo collaboration à la mise en scène et direction du mouvement Sarah Williams conception sonore et interprétation Jackie Gallant assistance à la mise en scène Elaine Normandeau scénographie Simon Guilbault éclairages Lucie Bazzo costumes Swaneige Bertrand vidéo Clark Ferguson conseil dramaturgique Élizabeth Bourget, Sara Dion conseil culturel et en langue anishnabemowin Véronique Thusky sonorisation et direction technique Frédéric Auger

texte, mise en scène et interprétation

Émilie Monnet

collaboration à la mise en scène et direction d'acteur

Emma Tibaldo

collaboration à la mise en scène et direction du mouvement

Sarah Williams

conception sonore et interprétation

Jackie Gallant

assistance à la mise en scène

Elaine Normandeau

scénographie

Simon Guilbault

éclairages

Lucie Bazzo

costumes

Swaneige Bertrand

vidéo

Clark Ferguson

conseil dramaturgique

Élizabeth Bourget

conseil dramaturgique

Sara Dion

Conseil culturel et en langue Anishnabemowin

Véronique Thusky

sonorisation et direction technique

Frédéric Auger

Au croisement de plusieurs disciplines artistiques mais principalement en théâtre, Onishka est une compagnie établie à Montréal qui crée des ponts entre les communautés artistiques autochtones à la fois francophones et anglophones, du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs dans le monde. Fondée en 2011 par Émilie Monnet, Onishka crée et produit des oeuvres favorisant des collaborations artistiques originales et riches de sens pour offrir un regard neuf sur le monde dans lequel nous vivons. Onishka veut dire « réveille-toi » en Anishnabemowin. Dans cet esprit, nous croyons que la création artistique est catalyseur de transformation sociale et qu’elle permet de remettre en cause comment sont perçues les réalités et les luttes des peuples autochtones. Depuis 2016, Onishka présente l'évènement Scène contemporaine autochtone, une plateforme artistique et critique pour les arts vivants autochtones. Une prochaine édition sous forme de festival verra le jour à Edimbourg en aout 2019.

Nouvelle

Publié le 17/09/18

Une campagne de sociofinancement pour Okinum

Les Productions Onishka et Émilie Monnet ont lancé leur campagne de sociofinancement sur la plateforme kisskissbankbank pour la création du spectacle Okinum. Soutenez le théâtre autochtone d'ici en participant! Merci au Conseil des Arts de Montréal, partenaire de ces campagnes, qui donnera 500 $ supplémentaires quand l'objectif de 1 000 $ sera atteint!

Nouvelle

Publié le 12/09/18

2 supplémentaires pour Okinum!

À 3 semaines de la première, on est très heureux d'ouvrir déjà 2 supplémentaires pour Okinum d'Emilie Monnet le 6 octobre à 16h et 20h! Faites vite, les billets se font rares.  

Extrait

Publié le 03/09/18 Okinum d'Émilie Monnet

« kotádjiwin : la peur
kotádendagon : qui fait peur
sóngideye : ne plus avoir peur  »

Album

Publié le 24/08/18

Pour son premier spectacle en tant qu'artiste en résidence à la salle Jean-Claude-Germain, l'artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet prend la pose sur les visuels de la saison!

3900

Publié le 21/08/18

À découvert : Émilie Monnet

Pour cette édition du 3900, nous avons confié la rubrique À découvert à Émilie Monnet, artiste pluridisciplinaire qui entame sa résidence de deux ans à la salle Jean-Claude-Germain. Née de mère anishnaabe et de père français, elle revient pour nous sur son récent apprentissage de la langue anishnabemowin qui lui permet de renouer avec une part importante de sa culture et de son héritage familial.

Extrait

Publié le 10/05/18

Okinum d'Émilie Monnet

« L’intuition ne trompe pas.
L’intuition, c’est comme un savoir divinatoire.
Une certitude,
Ma boussole intérieure.
Un don légué par ma mère, et par sa mère avant elle.
Une capacité de sentir et ressentir de façon subtile - de façon secrète aussi. »

Nouvelle

Publié le 07/05/18

ÉMILIE MONNET, NOUVELLE ARTISTE EN RÉSIDENCE!

L’artiste pluridisciplinaire Émilie Monnet débute sa résidence de 2 ans à la salle Jean-Claude-Germain avec Okinum, réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs et de filiation. Bienvenue à elle!

HORAIRE

RELATIONS DE PRESSE

RuGicomm
Véronique Gravel
(514) 759-0494

Communiqué de presse

Production

Une création des Productions Onishka

 

Productions Onishka a bénéficié du soutien du Théâtre Aux Écuries pour la création de Okinum.