Projets spéciaux, événements et collaborations

UN RÔLE FÉDÉRATEUR
Le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui se veut un théâtre socialement éclairant, ouvert sur le monde et ses défis contemporains. Le mot centre met l'accent sur son rôle fédérateur qui inscrit le théâtre dans la société et invite les artistes à la collaboration et à une circulation des idées entre eux.

projets spéciaux, événements ET COLLABORATIONS
 

Le CTD'A propose un volet événementiel et de nombreux projets spéciaux issus de collaborations avec des organismes valorisant la dramaturgie québécoise, des créateurs et créatrices francophones et des structures de la Francophonie internationale. 
 

Collaborations avec le Jamais Lu

Ayant des missions complémentaires sur le développement des dramaturgies et partageant une envie de rassembler des forces artistiques qui alimentent les réflexions sociales, le CTD'A et le Jamais Lu entretiennent depuis 2014 une série d'événements annuels des plus inspirants avec Kiciweok : lexique de 13 mots auotochtones qui donnent un sens d'Émilie Monnet (saison 19/20), La diseuse de bonne-aventure (une soirée sur l'anticipation), sur une idéation de Marc Séguin (saison 18/19), Vendre ou rénover : combat théâtral autour des classiques de la dramaturgie, une conception d'Alexandre Fecteau (saison 17/18) et 26 lettres : abécédaire des mots en perte de sens, sur une idéation d'Olivier Choinière (saison 14/15). La créativité et la pertinence artistique de Marcelle Dubois, cofondatrice du Jamais Lu, et de son équipe, ainsi que les visées éditoriales des projets du Jamais Lu enrichissent admirablement le volet événementiel du CTD'A. 


Collaborations avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD)

Depuis 2013, le CTD'A accueille annuellement un événement de lectures publiques de textes de théâtre inédits. Connu jusqu'en 2018 sous le nom de Dramaturgies en Dialogues, cet événement-phare du Centre des auteurs dramatiques, présente des textes écrits par des auteurs et autrices membres et met de l'avant la dramaturgie d'un pays étranger en présentant des textes traduits pour la première fois en version française. L'événement propose également des rencontres, des moments de réflexion sur la pratique d’écriture et bien d’autres activités qui en font un moment festif et une excellente vitrine pour les artistes. Depuis 2021, l'événement se présente sous une nouvelle mouture et un nouveau nom : La Salle des machines. 


Collaboration avec DémART-Mtl

Dans le cadre de son 50e anniversaire et grâce au soutien du projet DémART-Mtl, le CTD'A a accueilli en résidence le comédien, auteur, metteur en scène et directeur artistique d'origine congolaise Papy Maurice Mbwiti. C'est en tant qu'auteur que Papy s'est joint à l'équipe du théâtre pour échanger sur le 50e anniversaire du CTD'A et participer au comité éditorial du magazine 3900. Il a également été accompagné par Sylvain Bélanger et un conseiller dramaturgique pour l'écriture d'un projet en développement. Cette résidence d'écriture s'est soldée le 26 novembre 2018 par une lecture publique de sa création Les histoires de partir


Le magazine 3900

Le CTD’A publie annuellement le magazine 3900, un journal de réflexion sur la création théâtrale et sur le rôle des dramaturges en tant que témoins des mutations du monde. Il permet aux artistes de la saison, à l’équipe du théâtre et à des rédacteurs et rédactrices invité·e·s de réfléchir le théâtre dans son contexte historique, esthétique et surtout social. Le magazine se veut un espace où l’écrit concrétise le dialogue entre le CTD’A et la Cité, un lieu de partage, mais aussi de connexions. 


La Horde

La Horde est née à l'occasion de la saison 16/17. Intrigué par les regards que portaient les jeunes auteurs et autrices sur leur génération et celles qui lui succèdent, le directeur artistique Sylvain Bélanger a souhaité pousser plus loin sa réflexion sur les perspectives de cette jeunesse et son regard sur elle-même et sur nos créations. Il s'est donc associé à Xavier Inchauspé, coordonnateur de l'action sociale au CTD'A, pour réunir une quinzaine de jeunes âgé·e·s de 18 à 26 ans, issu·e·s de différents milieux et aux intérêts divers. Assistant à l'ensemble des spectacles de la saison et échangeant avec lui et les artistes au cours de rencontres informelles, cette horde est devenue son vis-à-vis artistique. Suite au succès de cette première édition, ce qui devait être un projet ponctuel s'est prolongé avec de nouvelles cohortes de jeunes spectateurs et spectatrices en 18/19 et 19/20.


Aujourd'hui, je passe à l'histoire!

Née lors la 50e saison du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, la série événementielle Aujourd’hui je passe à l’Histoire! émane de la volonté du directeur artistique Sylvain Bélanger de donner, le temps d'une soirée, carte blanche à différents artistes. Au cours de la saison 18/19, Dominic Champagne, le Black Theater Workshop et Sophie Cadieux avaient un soir pour répondre à la même question : qu’est ce que vous ne pouvez faire qu’une seule fois devant le public? Face au succès de la formule, celle-ci a été reconduite la saison suivante pour une ultime soirée. Le 6 décembre 2019, trente ans après l'attentat antiféministe de Polytechnique, l'autrice Fanny Britt a piloté une soirée d'hommage sous le signe de la résistance et de la solidarité.


Salon de la dramaturgie contemporaine

Le Salon de la dramaturgie contemporaine est né sous l'impulsion d'Olivier Kemeid et a réuni, au cours de trois éditions, une quinzaine de créateurs et créatrices qui se sont penché·e·s sur l’évolution des écritures théâtrales contemporaines. Cet espace de réflexion, au cœur même du mandat du CTD’A, permettait aux intervenant·e·s de positionner leur démarche en regard d’écritures qui ont marqué la culture théâtrale des dernières années et de réfléchir plus largement à l'évolution des esthétiques scéniques. Le Salon s'intéressait surtout à l'impact du passage à la scène de textes contemporains. Lors de la saison 16/17 c'est l'auteur Pascal Brullemans qui assurait l'animation du Salon. 


Pensées courantes d'Alexia Bürger

Dans le cadre de son passage au CTD'A en tant qu'artiste associée, Alexia Bürger a conçu pour la saison 16/17 une petite machine fournissant un exutoire à sa propre pensée, qui très souvent s’emballe. Elle en profitait du même coup pour offrir au public l’opportunité de réaliser un vieux fantasme : celui de s’immiscer dans la tête des autres. En plaçant un casque d’écoute sur sa tête, le public entendait des échantillons de la pensée quotidienne de ceux et celles qui ont travaillé à la saison 16/17 du CTD’A. Cette petite conscience rapaillée était ainsi tirée d’une banque de plus de 1000 pensées, distribuées de manière aléatoire dans le casque d’écoute et calquant le plus fidèlement possible le rythme naturel de la pensée humaine.


50 ans d'archives en ligne

En tant que centre fédérateur de la dramaturgie québécoise, le CTD'A accorde un intérêt particulier à la préservation de son répertoire. Son site internet comprend un important volet d’archives regroupant plus de 50 saisons théâtrales, plusieurs milliers de fiches d’artistes et près de 500 pages de spectacles. Ces archives constituent le portrait de tout un milieu, des artistes, des travailleur·se·s et des publics qui le composent. Collecté au fil des années et régulièrement alimenté, ce répertoire numérique offre à toutes et tous une belle occasion de se plonger dans les vestiges de l'histoire théâtrale québécoise à travers ses photos, ses affiches, ses publications.