Sofia Blondin

Crédit photo: Alexis GR

PIÈCES

Clandestines

Saison 22-23 (Interprétation)

Sofia Blondin

BIOGRAPHIE

Originaire de Montréal, Sofia Blondin a gradué en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada. Depuis sa sortie, elle a participé à de nombreux projets, tant sur les planches qu’au petit écran. Au théâtre, elle a récemment présenté Vague chair, un monologue de la dramaturge brésilienne Grace Passô, au studio Hydro-Québec du Monument-National, mis en scène par Wanderson Santos Damaceno. On a également pu la voir au Théâtre Denise-Pelletier dans Les amoureux, de Carlo Goldoni, dans une mise en scène de Catherine Vidal en 2019. En 2018 et en 2019 elle est de la distribution de la pièce Le dernier sacrement, de Denis Bouchard, et part en tournée dans plusieurs villes du Québec. En 2017, elle incarne le rôle de Vanda dans la pièce Vénus à la fourrure, sous la direction de Vincent Côté avec le Théâtre du Vaisseau d’Or. Sofia a collaboré avec plusieurs metteurs en scène dans le cadre du Festival du Jamais Lu, tels que Vincent-Guillaume Otis, Solène Paré, Geneviève Gagné et Isabelle Leblanc. À la télévision, elle fait un premier passage remarqué dans District 31, où elle a incarné le personnage de Sophie Marchand. Plus récemment, on a pu la voir dans L’œil du cyclone, Cérébrum, Toute la vie, ainsi que dans Classé secret, une nouvelle série dans laquelle Sofia interprète le rôle de Sarah Adamson. Prochainement, on pourra la retrouver dans La nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé du réalisateur Xavier Dolan. Intéressée par la mise en scène et la direction d’acteurs, Sofia a assuré la mise en lecture du texte Chokola, de Phara Thibault au Jamais Lu (2021) et travaille présentement à la comise en scène du texte Agamemnon In The Ring, d’Hilaire Saint-Laurent Sénécal. Très active dans le milieu du doublage, Sofia prête sa voix à de nombreuses actrices.

Mise à jour 2022-03-28

AUTRES CONTENUS

Critiques

Publié le 29/01/23

CLANDESTINES DE MARIE-ÈVE MILOT ET MARIE-CLAUDE ST-LAURENT

«Clandestines est sans conteste l’un des textes les plus forts signés par le duo d’autrices Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent. »

Stéphanie Morin, La Presse

Album

Publié le 27/01/23

Quelle semaine de première forte en émotions pour Clandestines ! Découvrez les épatant·e·s interprètes de la pièce à travers la lentille de la photographe Valérie Remise.

Critiques

Publié le 27/01/23

Clandestines de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

« Dans ce spectacle débordant d’émotions, l’interprétation prend une importance capitale. Toute la distribution est à la hauteur de la situation […] »

Mario Cloutier, Revue JEU

Médias

Publié le 24/01/23

Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent en entrevue pour Le Devoir !

Les autrices, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, se sont entretenues avec Marie Labrecque, du journal Le Devoir au sujet de la fragilité du droit à l’avortement, enjeu central de leur pièce Clandestines. « L’idée des groupes anti-avortement, c’est de morceler tranquillement le droit. Les conditions, c’est comme ça qu’on le fait reculer : en le grugeant petite bouchée par petite bouchée. »

Vidéo

Publié le 19/01/23

Découvrez la bande-annonce de Clandestines de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

Clandestines : une puissante dystopie politique qui expose la fragilité de nos acquis et brouille les pistes entre passé et futur proche. À ne pas manquer en janvier !

Réalisation vidéo : Chélanie Beaudin-Quintin
Direction photo : Victor Saliba

3900

Publié le 09/01/23

Nous aurons les enfants que nous voulons !

L’autrice et activiste Louise Desmarais dresse un état des lieux sur le débat du droit à l’avortement au Canada. « Il faut reconnaître que nous vivons dans une société patriarcale fondée sur l’appropriation et le contrôle du corps des femmes, de leur force de travail et de leur capacité reproductive. »

Album

Publié le 07/12/22

Retrouvez l’équipe de notre prochaine création Clandestines en salle de répétition. Les créatrices, interprètes et collaborateur·rice·s ont été croqué·e·s sur le vif par la photographe Valérie Remise. En salle dès le 24 janvier !

Extrait

Publié le 02/12/22 Clandestines de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

« Le corps,
c’est la dernière
des frontières. »