Tania Kontoyanni

Crédit photo: Julie Perreault

PIÈCES

Le virus et la proie

Saison 22-23 (Interprétation)

Je ne suis jamais en retard

Saison 14-15 (Interprétation)

Tania Kontoyanni

BIOGRAPHIE

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1994, Tania a partagé son travail des 25 dernières années entre le théâtre (une vingtaine de productions à Montréal et Québec), le cinéma (une dizaine de films) et plusieurs productions télévisuelles en commençant par Le Sorcier et Watatatow en 1995, et plus récemment 30 vies, Nouvelle adresse, Cheval-Serpent, Toute la vérité et plusieurs autres. On la verra aussi dans la deuxième saison de la série Cerebrum. Toujours attirée par l’exploration des différentes formes de communication, elle est également animatrice (télé et spectacles), chroniqueuse, réalisatrice audio, auteur et metteur en scène (variétés). Au théâtre, Tania a participé à la création de plusieurs pièces dont La carnivore pourpre de Maryse Pelletier (Nouvelle Compagnie Théâtrale 2013), La fin des contes pour enfant de Renée Beaulieu (Cercle Carré 2012 et Petit Outremont 2014), L’Iliade d’Alexis Martin (Théâtre du Nouveau Monde 2007), La petite pièce en haut de l’Escalier de Carole Fréchette (Théâtre du Nouveau Monde 2008), L’ardent désir des fleurs de cacao de Dominique Leduc (Momentum), Far west d’Emmanuelle Roy, Anarquista! de Simone Chartrand et Philippe Soldevilla (Théâtre Sortie de secours), Je ne suis jamais en retard au CTD’A en 2014 et Le tour du monde en 80 jours d'Hugo Bélanger (TNM 2015). En 2019, elle était de la distribution de Coriolan, mise en scène par Robert Lepage et présenté au TNM.  Active également du côté anglophone, on a pu voir Tania Kontoyanni dans Anna in the tropics de Nilo Cruz (Centaur), Cheech de François Létourneau (Centaur), John and Beatrice de Carole Fréchette (Infinitheater) et Death and the maiden d'Ariel Dorfman (Centaur) et en 2021, The Love Trial de Kiki Dranias, mis en scène par Diana Fajrajsl (Purple Divine).

Mise à jour 2022-06-08